Aronia melanocarpa - Aronie à fruits noirs, Aronie noire
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Aronia melanocarpa Nom commun : Aronie à fruits noirs, Aronie mélanocarpe, Aronie noire, Gueule noire et Aronée noire au Canada. Pour les anglophones 'Black chokeberry'.
    Nom latin : Aronia melanocarpa  (Michaux.) Elliott, synonymes Aronia nigra  (Willd.) Koehne, Aronia arbutifolia (L.) Pers. var. nigra (Willd.) Seymour, Mespilus arbutifolia L. var. melanocarpa  Michx., Pyrus arbutifolia  (L.) L. f. var. nigra Willd., Pyrus melanocarpa  (Michx.) Willd., Pyrus arbutifolia  (L.) L. f. var. nigra Willd., Sorbus melanocarpa  (Michx.) Heynh., Photinia melanocarpa  (Michx.) K.R. Robertson & J.B. Phipps.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbuste à l'écorce lisse d'un brun rougeâtre, son système racinaire est fibreux peu profond mais drageonnant.
    port : buissonnant dense, étalé.
    feuillage : caduc, brillant,vert clair à vert foncé prenant une coloration automnale flamboyante ( de l'abricot aux divers rouge pourpre). Feuilles ovales à obovales à marge finement denté et légèrement rougeâtre, pétiole très court.
    floraison : au printemps (d'avril à mai suivant le climat). Réunies en corymbes laches sur de courts pédoncules duveteux, fleurs à 5 pétales arrondi et nombreuses étamines, calice duveteux.
    couleur : blanche légèrement tacheté de rose pâle, les anthères roses ou rougeâtres.
    fruits : bouquets retombants de petites drupes brillantes, comestibles (saveur aigrelette et astringente) globuleuses vert pourpré virant à maturité (fin de l'été) au noir violacé, les pédoncules eux virent progressivement au rouge foncé. Fructification persistante une bonne partie de l'hiver mais elle est convoitée par les oiseaux (rouge-gorge) et les petits rongeurs.
    croissance : lente.
    hauteur : 1.80 à 2.40 m, Ø environ 3m.
    plantation : à l'automne. Les premières années durant la période de croissance veiller à bien l'arroser.
    multiplication : semis à chaud au printemps en atant pris soin auparavant d'enlever la pulpe et d'avoir conserver les graines au frais, avant de semer tremper les graines au moins 24 h, maintenir le substrat moite, compter envriron 3 mois pour la levée, par bouturage de tiges aoûtées ou par séparation des drageons en hiver.
    sol : tous, mais il a une préférence pour les sols acides, humifères et humides. Il n'aime pas le calcaire.
    emplacement : mi-ombre ou soleil.
    zone : 4-8. Tolère aisément -30° ainsi que la pollution atmosphérique.
    origine : Canada (Québec, Nouvelle -Écosse) et nord-est des États-Unis (Connecticut, Delaware, Indiana, Kansas, Missouri, Oregon, Vermont, Wisconsin, ..) dans les forêts de feuillus, fourrés, rivages et dans les zones marécageuses.
    entretien : si vous souhaitez favoriser la fructification, tous les deux ans à la fin de l'hiver éclaircir en supprimant les anciennes tiges. Son feuillage peut être sujet à la rouille (maladie fongique) et à la tenthrède du poirier (Caliroa cerasi) qui peut provoquer des taches jaunes puis le dessèchement des feuilles. Au Canada, les fruits peuvent être sujets aux larves de la mouche du bleuet (Rhagoletis mendax).
    NB Le genre Aronia melanocarpa vient du grec ' melas, melanos' qui signifie noir et 'karpos' qui signifie fruit. Ce genre ne comprend que trois espèces d'arbustes caducs.
    Il a été introduite en Europe de l'est et dans les pays scandinaves dans le courant du 19ème siècle dans ces pays, la consommation des fruits crues, cuites ou fermentées remontent à cette époque.
    Idéal pour les haies libres, haies brise vents, dans des massifs en arrière plan, éclairer un coin sombre du jardin ou tout simplement pour attirer les oiseaux.
    Parmi les cultivars citons :
    Aronia melanocarpa  'Nero' : obtention soviétique, abondante fructification noire nettement plus suave.
    Aronia melanocarpa  'Viking' : obtention suédoise de petit taille 1,5 m adulte, au feuillage plus arrondi très rouge à l'automne. Floraison courant mai, abondante fructification trés noire vers la fin août - fruits moins acidulés idéal pour les confitures et jus.
    Propriétés et utilisations :
    Depuis le début du XX éme siècle aux Amériques, les aronias sont cultivés intensivement pour commercialiser le jus de fruit pur ou mélangé à celui d'autres fruits, confectionner des confitures ou gelées (saveur proche de celle du cassis), sorbets, purée de fruits, sirops, vinaigres, boissons fermentés, vins et liqueurs. Vendu aussi pour être employé comme colorant alimentaire mais aussi pour modifier la couleur des vins, augmenter leur teneur en sucre et en tanins. Depuis quelques années comme complément alimentaire car il serait pauvre en calories et en glucides.
    En cuisine, vous pouvez les utiliser exactement comme les airelles en accompagnement des viandes et des gibiers.
    Un petit truc pour obtenir plus de jus, il suffit de les faire légèrement congéler avant.
    Ce jus est très riche en minéraux en vitamines C B2,B6,PP, il contient des anti-oxydants (50% de plus que la célèbre canneberge), des anthocyanines, des flavonoïdes et des polyphénols.
    Des études ont mis en valeur ses propriétés astringentes, diurétiques, protectrices anti-oxydantes et tonicardiaques pouvant être utilisées préventivement pour certains troubles cardiovasculaires et la maladie d’Alzheimer.
    Les deux autres espèces :
    Aronia arbutifolia  ( L.) Pers., synonymes Mespilus arbutifolia  L., Adenorachis arbutifolia  ( L. ) Nieuwl. ou Aronie à feuilles d'arbousier, Aronie rouge, consulter sa fiche.
    Aronia prunifolia  (Marshall) Rehder, synonymes Aronia atropurpurea  N.L. Britton, Mespilus prunifolia  Marshall ou Aronie à feuilles de prunier, consulter sa fiche.

    Consulter également la liste des espèces d'amelanchier présents dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.
    nmauric© 17.07/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site