Aronia florida, alnifolia - Aronie fleurie, à feuilles d'Aulne
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Aronia alnifolia
    M. Smith 1915
    Nom commun : Aronie fleurie, Aronie à feuilles d'Aulne, Amélanchier à feuilles d'aulne, nommé par les canadiens Amélanchier de l'Ouest, et par les anglophones 'Serviceberry' ou 'Pacific Serviceberry'
    Nom latin : Amelanchier florida  Lindl., synonymes Aronia alnifolia  Nutt. Amelanchier alnifolia  Nutt., donné par certains auteurs pour synonyme d'Aronia prunifolia  (Marshall) Rehder
    Illustration de planche 8611 de M. Smith dans Curtis’s Botanical Magazine, vol. 141 - 1915, contributed by Missouri Botanic Garden.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbuste fruitier (utilisable en haie).
    port : touffe très ramifiée, arrondie.
    feuillage : caduc, brillant. Feuilles alternes, simples, ovales à marge dentée. Les jeunes feuilles sont toutes pubescentes.
    floraison : au printemps (avril-mai), parfumée. Racèmes de fleurs à 5 longs pétales étroits.
    couleur : blanche.
    fruits : drupes globuleuses, brillantes comestibles à loge compartimentée (8), poupre-noir ou noir bleuté.
    croissance : lente au début.
    hauteur : 2 m.
    plantation : à la fin de l'été ou en hiver.
    multiplication : semis au printemps, division des touffes en hiver ou bouture aérienne.
    sol : humide ou frais, excepté le calcaire (acide ou neutre), fertile.
    emplacement : soleil, ombre, mi-ombre.
    zone :4 - 9.
    origine : Canada et l'st des États-Unis.
    entretien : n'aime pas la sécheresse.
    NB : Ce genre ne comprend que 3 espèces d'arbustes originaires d'Amérique du nord (est des États-Unis et Canada).
    Peut s'utiliser au jardin dans la composition des massifs, des haies libres en sujets isolé à positionner dans l'axe des ouvertures pour profiter à l'automne depuis l'intérieur de ces belles colorations et en hiver regarder les oiseaux qui viennent grapiller.
    Propriétés et utilisations :
    Les baies attirent les oiseaux, elles peuvent être consommées crues ou cuites sous forme de confitures, compotes, gelées, sirops, tartes.
    Dans la pharmacopée des indiens d'Amérique, il est utilisé pour ses propriétés médicinales pour traiter les problèmes d'ordre gastrique, hépatique et oculaire.
    Attention, le feuillage est toxique pour les bovins, cerfs et autres cervidés, il contient de l'acide cyanhydrique (cyanure d'hydrogène) qui peut entraîner des risques d'intoxication, l'ingestion d'environ 1kilo provoque sous 24h la mort.
    Autres espèces du genre Aronia :
    Aronia melanocarpa  (Michaux.) Elliott, synonymes Aronia nigra  (Willd.) Koehne ou Aronie à fruits noirs, Aronie mélanocarpe, Aronie noire : Consulter sa fiche.
    Aronia prunifolia  (Marshall) Rehder, synonymes Aronia atropurpurea N.L. Britton, Mespilus prunifolia  Marshall, Aronie à feuilles de prunier, Aronie rouge, consulter sa fiche.

    Consulter également la liste des espèces d'amelanchier présents dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Lindl., abréviation botanique pour le botaniste britannique John Lindley (1799-1865) Il fut l'un des premiers à occuper une chaire de botanique à l'Université de Londres et de Cambridge, l'assistant de Bank's, nommé en 1822 secrétaire de la Royal Society of Horticultur.
    Spécialiste des orchidées et de leur hybridation, on lui doit les descriptions des 77 espèces découvertes par Thomas L. Mitchell lors de ses 3 expéditions en Australie orientale vers 1838 et par la suite celles découvertes en Australie occidentale par Drummond et Molloy. En 1838, son intervention permis de sauver Kew garden de la destruction.
    nmauric© 17/07/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site