Corylus avellana  - Noisetier commun, Coudrier
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Università di Catania ©
    Nom commun : Noisetier commun, Coudrier, appelé en provençal Avelanié, nommé par les anglophones 'Hazel Nut, European Hazel'.
    Nom latin : Corylus avellana  L.*, synonymes Corylus alba  Aiton ex Steud., Corylus arborea  Steud., Corylus ardua  Poit. & Turpin, Corylus filicifolia  A.DC., Corylus grandis  Aiton , Corylus hispanica  Mill. ex D.Rivera & al, Corylus laciniata  A.DC., Corylus ovata  Lam. ex Steud., Corylus pumila  Lodd. ex Loudon, Corylus serenyiana  Pluskal, Corylus urticifolia  Dippel
    famille : Corylaceae.
    catégorie : arbuste et arbrisseau fruitier qui rejette de souche, à l'écorce lisse, brillante brunâtre ou grisâtre, couverte de lenticelles brunes.
    port : buissonnant.
    feuillage : caduc, apparaît tardivement mi-mai. Feuilles alternes à pétiole court, ovales, lancéolées, fortement nervurées et pubescentes sur le revers. Les jeunes pousses sont couvertes de poils glanduleux rougeâtres.
    floraison : unisexuée. Les chatons mâles retombants apparaissent en été sur de courtes tiges, fleurissent en hiver ( lâchée de pollen jaune), minuscules fleurs femelles dans des bourgeons foliaires entre février-mars/avril selon climat, fleurs dont on aperçoit que les stigmates colorés.
    couleur : rouge pour les stigmates des fleurs femelles.
    fruits : appelés noisettes ou avelines ce sont des akènes ligneuses, ovoïdes (contenant une graine comestible) protégées par une enveloppe tubulaire charnue (cupule ou involucre) à segments irréguliers et dentés, solitaires ou par groupes de 2 ou 3, mûrs en septembre-octobre.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2 à 5 m
    plantation : à l'automne.
    multiplication : semis ou marcottage (la séparation des rejets donne des plantes qui drageonnent encore plus), pour avoir quelques noisettes patienter au moins 4 ans, pleine production entre 8 et 20 ans.
    sol : tous mais avec une préférence pour le calcaire, excepté sol mal drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 9
    origine : zones tempérées de l'hémisphère nord - Europe, Asie Mineure et Afrique du Nord jusqu'à une altitude d'environ 1500m.
    entretien : taille tous les 3 ans pour contenir les proportions. Prendre soin de planter côte à côte différentes variétés car il n'est pas en mesure de se féconder lui-même.
    maladies et ravageurs : il peut être sujet aux cochenilles, aux pucerons et à l'anthracnose.
    Università di Catania ©
    Introduit dans les vergers du nord-est des États-Unis et est du Canada sa culture y est menacée par un champignon appelé Anisogramma anomola qui provoquent progressivement le dépérissement de l'arbuste, ce chancre y est connut sous le nom de brûlure orientale.
    NB : son nom Corylus  vient du grec 'koros' qui désigne un capuchon faisant allusion à la cupule campanulée qui enchasse la noisette et son nom spécifique avellana  vient de l'italien 'avellano' qui dans l'Antiquité était le nom donné à une localité aujourd'hui nommée Avella Vecchia proche de Naples (Campanie) qui était réputée pour ses noisettes.
    Ce genre comprend une dizaines d'espèces d'arbustes ou arbres caducs, originaires de l'hémisphère nord en zones tempérées (excepté le nord de la Scandinavie) qui peuvent entrer dans la composition de haies libres ou de massifs arbustifs.
    Propriétés et utilisations :
    Le pollen des noisetiers peut être allergène.
    La noisette est riche en oligo-éléments dont calcium, fer, phosphore, potassium, magnésium et en vitamine A,B,C,E. riche en en matière grasse, beaucoup plus énergétique que les noix. On en extrait une huile comestible parfumée, qui se consomme crue, elle est aussi utilisée en parfumerie, pour la fabrication de cosmétiques, de savons.
    a noisette entre dans la confection de confiseries, desserts, glaces, crèmes, pâtisseries et de liqueurs régionales.
    Elle a des propriétés médicinales : astringente , dépurative, énergétique et fébrifuge.
    Autrefois, ses feuilles étaient fumées à la place du tabac, les coquilles de noisette peuvent servir de couvre-sol comme à Chelsea au pied du persil (bas de page).
    Son bois est blanc rougeâtre souple et flexible utilisé pour la confection de fourche, ses baguettes étaient utilisées pour la confection de toiture et toujours employées dans la confection d'article en vannerie, sans oublier la fameuse baguette de sorcière ;-), il était autrefois recherché pour la marqueterie, c'est aussi un bon combustible.
    Quelques espèces et cultivars :
    - Corylus avellana  'Aurea' au feuillage orangé.
    - Corylus avellana  'Pendula' au port pleureur.
    - Corylus avellana  'Contorta' aux branches en tire-bouchon, fréquemment utilisée dans la composition de bouquets floraux, taille adulte 2.50 m, photo ci-contre.
    - Corylus avellana  'Purpurea' au feuillage pourpre.
    Corylus avellana  'Coxford' : noisettes allongées. Variété de moyenne saison, résistante au froid, bien productive.
    - Corylus avellana  'Longue d'Espagne' de gros fruits allongés, de table. Excellente variété, tardive.
    - Corylus avellana  'Kentish Cob' de gros fruits allongés, de table. Excellente variété, tardive.
    - Corylus avellana  'Nottingham' de grosses noisettes. Mise à fruits rapide, précoce.
    - Corylus avellana  'Segorbe', gros fruits arrondis. Pour la table et l'industrie. Variété très vigoureuse et productive, assez précoce.
    - Corylus americana  Walt., Noisetier d'Amérique, taille adulte avoisinant les 3 m.
    - Corylus chinensis  Franch ou Noisetier de Chine comme son nom l'indique originaire de Chine occidentale et centrale, grand arbre de 35 - 40 m.
    - Corylus colurna  L., Noisetier de Byzance, originaire de l'Asie Mineure et de l'Europe orientale (Caucase, Balkans). 20 à 25 m de haut, longs chatons mâles de 7 - 8 cm à feuilles ovales pubescentes sur le revers, dentées. Fruits de petite taille aplatis nettement moins goûteux.
    - Corylus maxima  Mill., Noisetier franc, noisetier de Lombardie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Chelsea couvre-sol

un compteur pour votre site