Hamamelis mollis  - Hamamélis de Chine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Hamamelis mollis Nom commun : Hamamélis mou, Hamamélis de Chine, nommé par les anglophones 'Chinese witchhazel' ou 'Witch Hazel'.
    Nom latin : Hamamelis mollis  Oliver.
    famille : Hamamelidaceae.
    catégorie : arbuste aux jeunes tiges tomenteuses, écorce grise à gris-brun maculée de lenticelles claires.
    port : érigé puis évasé, ramifié en tout sens.
    feuillage : caduc, aspect gaufré d'un vert moyen à vert foncé, nervures plus claires. Feuilles acuminées alternes et ovales, marge plus claire irrégulière et ondulée.
    floraison : en fin d'hiver début du printemps (décembre à mars) parfumée. En pompons axillaires hermaphrodites, présent tout le long des rameaux nus. Boutons floraux présent dès l'automne.
    couleur : jaune ou rouge pour 'x intermedia'.
    fruits : en été, enchâssées dans le calice petites capsules ovoïdes à 2 valves.
    croissance : normale.
    hauteur : 1,80 à 2 m.
    plantation : en été.
    multiplication : semis ou bouturage en été. Pour les cultivars, greffage en hiver, les greffes en écusson s'effectuent vers la fin de l'été.
    sol : frais avec apport de terre de bruyère en terrain calcaire et bien drainé, mais il redoute la sécheresse estivale.
    emplacement : ensoleillée à l'abri des vents violents et froids pour préserver la floraison.
    origine : Chine dans les forêts de feuillus dans les provinces de l'est (Anhui, Zhejiang, Jiangxi) du Nord (Hubei, Hunan, Guangxi) et au sud-est dans la province du Séchouan jusqu'à 800m d'altitude.
    zone : 5 - 9, tolère - 20 °C. Déconseillé dans le Midi de la France.
    entretien : il ne faut pas le tailler à cause de sa floraison, enlever juste le bois mort ou les branches trop grêles à la fin de l'été. Ses rameaux fleurissent très bien en vase.
    maladies et parasites : sans, selon la nature du sol il peut être sujet à la chlorose.
    NB : Son nom Hamamelis  désigne en grec un arbuste aux fruits comestibles qui est utilisé en médecine traditionnelle. Il vient du mot grec 'hama' qui signifie ensemble et de 'mêlon' qui désigne un fruit.
    Ce genre ne comprend que six espèces d'arbustes originaires de Chine, du Japon et de l'Amérique du Nord et du Mexique.
    Parmi les cultivars citons :
    Hamamelis x intermedia  'Amanon' aux fins pétales récurvés d'un jaune clair lavé de rouge à la base, calice rouge.
    Hamamelis mollis  'Brevipetala' floraison d'un jaune soutenu.
    Hamamelis x intermedia  'Carmine Red', feuillage virant au rouge-orangé l'automne, floraison parfumée d'un rouge carmin.
    Hamamelis x intermedia  'Diane', obtention belge recherché pour sa floraison faiblement parfumée d'un rouge feu, feuillage tirant au rouge orangé à l'automne.
    Hamamelis x intermedia  'Gimborn's Perfume', environ 3.m en tous sens, feuillage jaune à l'automne, floraison filiforme vrillée jaune beurre, calice pourpré.
    Hamamelis x intermedia  'Glowing Embers', une nouvelle obtention japonaise des pépinières Hakaneya, floraison bicolore jaune d'or, calice rouge foncé.
    Hamamelis x intermedia  'Feuerzauber', commercialisé aussi sous 'Fire Charm', environ 3.50 en tous sens, floraison d'un rouge tirant sur le rouge orangé cuivré en fin de floraison, calice pourpré.
    Hamamelis x intermedia  'Jelena'* commercialisé aussi sous feuillage à l'automne jaune orangé, orange puis rouge à l'automne, floraison d'un jaune orange, calice rouge bordeaux.
    Hamamelis x intermedia  'Luna', environ 3.50m en tous sens, floraison jaune beurre lavé de cramoisi à la base, calice cramoisi.
    Hamamelis x intermedia  'Moonlight', floraison presque jaune poussin maculé de cramoisi à la base, calice tirant sur le cramoisi.
    Hamamelis x intermedia  'Nina', floraison longue et fine d'un jaune vif base à peine framboisé, calice framboise.
    Hamamelis x intermedia  'Orange Beauty’, floraison longue et fine jaune vif, lavé d'orange et cramoisi vers la base, calice carmin foncé.
    Hamamelis x intermedia  'Orange Peel' floraison vrillée d'un beau jaune orangé, plus foncé vers la base carminé, calice carmin.
    Hamamelis mollis  'Coombe wood' une sélection qui se caractérise par un port étalé Ø ± 6m et 2 à 3.50m de haut, feuillage vert foncé virant au jaune à l'automne, une floraison hivernale jaune parfumée.
    Hamamelis mollis  'Pallida' commercialisé aussi sous le nom Hamamelis x intermedia .
    Hamamelis x intermedia  ’Robert’ obtention 2000, dédié à en hommage à Robert de Belder aux fins pétales récurvés d'un jaune pêche à jaune orangé cuivré base carminé.
    Hamamelis x intermedia  'Sunburst', floraison jaune pâle, calice pourpré, floraison tardive courant janvier-février.
    Hamamelis x intermedia  'Arnold Promise', de plus petite taille environ 1.50m en tous sens, feuillage virant au jaune et rouge à l'automne, à la floraison très effilochée d'un jaune citron.
    Hamamelis x intermedia  'Westerstede', feuillage d'un jaune-orangé et rouge à l'automne, floraison d'un jaune primevère, calice rouge, serait plus tardif que les autres.
    Hamamelis x intermedia  'Winter Beauty', floraison aux longs pétales vrillés d'un jaune mimosa, calice rouge cerise.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Hamamelis virginiana  L., Noisetier des sorcières, consulter sa fiche.
    Les autres espèces:
    Hamamelis japonica  Siebold & Zucc.*, 4 sous espèces.
    Hamamelis ovalis  S.W. Leonard Show, nommé par les anglophones 'Leonard's witch hazel' endémique à l'Alabama et au Mississippi, floraison à juste 4 fins pétales récurvés d'un rouge orangé, corail, calice de la même couleur, boutons floraux ovoïdes pubescents couleur chamois, écorce marron clair, vous pouvez en découvrir un spécimen au Jardin botanique d'Atlanta (Géorgie) .
    Hamamelis mexicana  Standl. donné à tort par certains auteurs comme synonyme de Hamamelis virginiana  L.
    Hamamelis x intermedia   Rehder, 1945 Arnold Arboretum (Harvard University) Hamamelis ×intermedia 'Arnold Promise' issu de croisement entre Hamamelis japonica  et Hamamelis mollis .

    Annotations :
    *Jelena dédié par Robert de Belder à son épouse Jelena en 1954, mais c'est une ancienne obtention datant de 1935 de Charles Van Geert ou Antoine Kort à Kalmthout à cet emplacement se trouve l'Arboretum de Kalmthout (12 hectares) aux arbres et arbustes rares datant pour certains de plus de 150 ans, parc ouvert au public de la mi-mars à la mi-novembre, collections d'hamamélis à découvrir diaporama facebook, cliquer sur le logo de l'Arboretum.
    natacha mauric©17/08/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site