Ipomoea indica  - Ipomée, Volubilis des jardins
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ipomée ou Volubilis des jardins, Liseron bleu, Liseron pourpre sous les Tropiques sous les noms de Liane lapin ou Liane bleue, nommé par les anglophones 'Oceanblue morning-glory', 'Morning Glory' ou 'Blue Dawn Flower '.
    Nom latin : Ipomoea indica  (J. Burman) Merrill., synonymes Ipomoea acuminata  (Vahl) Roem, Ipomoea leari  Knight ex Paxton., Ipomoea mutabilis  Lindley, Ipomoea kiuninsularis  Masamune, Convolvulus indicus  Burm., Parasitipomoea formosana  Hayata., autrefois rattachée au genre Pharbitis sous le nom de Pharbitis learii  (Paxton) Lindley, Pharbitis mollis  (Kuntz) Choisy, Pharbitis bogotensis  (Kunth) Choisy, Pharbitis cathartica  (Poiret) Choisy, Pharbitis insularis  Choisy en tous dans les différentes flores 79 synonymes.
    famille : Convolvulaceae
    catégorie : vivace herbacée cultivée en annuelle.
    port : grimpant ou rampante volubile très ramifiée aux tiges souples velues.
    feuillage : persistant ou caduc (selon le climat hivernal), vert moyen, velu sur les deux faces, revers plus clair. Grandes feuilles ( + ou moins 15 x18cm) fortement trilobées ou quinquelobées dont la base est cordée, irrégulièrement alternes à long pétiole vrillant.
    floraison : longue de la fin du printemps à la fin de l'automne (juin à octobre) voire plus sous climat doux, nectarifère ne s'ouvrant que lorsqu'il y a du soleil et fanant le soir. En cimes, sur un long pédoncule bouquets axillaires de boutons floraux vrillés, grande fleurs à corolle en entonnoir (+ ou - 10cm) hexagonale, court calice velu à 5 sépales effilés en pointe, un long pistil blanc et 5 étamines blanches soudées contre la corolle.
    Voir détails photo grand format.
    couleur : bleu à bleu-violet virant au cours de la journée au violet pourpré pour finir en fin de journée au rose pourpre, fond de gorge blanc rosé, calice d'un blanc verdâtre rosé.
    fruits : enchâssées entre les sépales petites capsules globuleuses (1 à 1.3 cm) déhiscentes à quatre valves contenant de petites graines toxiques (environ 5mm).
    croissance : très rapide.
    hauteur : 3-10m voire plus.
    plantation : printemps.
    multiplication : semis au printemps après scarification et trempage dans de l'eau tiède, par marcottage ou bouturage de tiges aoûtées, n'oubliez pas de pincer pour favoriser la ramification.
    sol : drainé, même pauvre, mais sa croissance et sa floraison est plus fournie en sol riche. Une fois installer supporte assez bien la sécheresse.
    emplacement : plein soleil, bien choisir son emplacement pour profiter pleinement de son éblouissante floraison et ce à l'abri des vents violents qui abîment les fleurs.
    zone : 9-10 (pour culture en vivace bien sûr) ailleurs en annuelle ou en serre, entre -2 et -5 °C le feuillage et les tiges sont détruites mais jusqu'à environ -8° elle redémarre de la souche, c'est pour cela qu'il est préférable d'effectuer des marcottages à plusieurs endroits.
    origine : Amérique du sud dans les forêts en zone tropicale, Îles du Pacifique, présente en Asie du sud-est (Chine, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Guinée, Pakistan, Philippines, Sri Lanka), aujourd'hui naturalisée un peu partout à travers le monde.
    entretien : A palisser, s'enroule toute seule autour d'un support (treille, pergola, grillage, mur ou arbre) s'enroulant toujours de droite à gauche, elle peut se cultiver dans de grandes potées ou bacs.
    Cette ipomée peut être sujette aux aleurodes et lorsque l'atmosphère est trop chaude et sèche aux araignées rouges.
    Sous climat appropriée elle peut devenir envahissante et sa culture en est interdite dans certain pays comme l'Australie.
    NB : Ce genre couramment présenté sous le nom d'Ipomoea  qui vient du grec 'ipo' ou 'ips' qui désigne le ver et 'homoios' qui signifie semblable faisant allusion à son côté volubile et son nom spécifique indica  signifie de l'Inde ou de l'Extrême-Orient.
    Genre qui a été révisé en 1976 comprend environ (00 espèces de vivaces, d'annuelles ou d'arbustes grimpants, originaires des zones tempérées chaudes à subtropicales et tropicales du globe, majoritairement des Amériques.
    Propriétés et utilisations :
    Ipomoea indica  a des propriétés cicatrisantes fréquemment utilisées dans les pharmacopées traditionnelles de l'Asie et des Amériques pour traiter les blessures, les plaies, l'eczéma et les dartres.
    Un certains nombre d'espèces du genre sont réputées pour leurs propriétés médicinales ( antiparasitaire, anabolisantes, antihistaminique, drastique purgative, vulnéraire) elles sont depuis toujours utilisées en allopathie, phytothérapie aussi les pharmacopées vétérinaires indigènes, mais nombre d'entre elles comme le Jalap tubéreux Ipomoea purga  Hayne ( plus utilisée dans notre pharmacopée) contiennent dans les tubercules des résines glucosidiques contenant de la jalapine, de la convolvuline ou turpéthine qui peuvent à forte dose provoquer des troubles graves voire la mort, d'autres contiennent dans les graines de l'ergine, un alcaloïde indolique ayant à faible dose des effets psychodysleptiques.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Ipomea batatas  Lam. ou Patate douce, consulter sa fiche
    Ipomoea hederifolia  (L.) Choisy, Ipomoea coccinea var. hederifolia  (L.) A. Gray., synonymes Quamoclit coccinea (L.) Moench, Quamoclit coccinea var. hederifolia  (L.) House, ou Quamoclite rouge, Quamoclite à feuilles de lierre, consulter sa fiche
    Ipomoea quamoclit  Moench. Quamoclite rouge, consulter sa fiche
    Ipomoea versicolor  Meisn, synonymes Mina lobata  Cerv., Quamoclit lobata  House ou Mina lobée, consulter sa fiche
    Consulter la liste des autres espèces de vivaces ou d'annuelles grimpantes .
    Richard Gautier & nmauric©15/01/00. Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site