Paphiopedilum  - Sabot de Vénus
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Sabot de Vénus
    Nom latin : Paphiopedilum  "Sabot de Vénus"
    llustration Planche73 dans Lindenia, Iconographie des orchidées de E. von Lindemann, vol. 2 (1886), contributed by Swiss Orchid Foundation.
    famille : Orchidaceae, sous-famille Cypripedioideae.
    catégorie : terrestre pour la plupart.
    port : érigé.
    floraison : la date varie selon les variétés mais s'étale sur plusieurs mois. Certains fleurissent même deux fois par an.
    fleurs : solitaires ou plusieurs fleurs successives. Le labelle est en forme de sabot, d'où son nom de Sabot de Vénus, le sépale dorsal est très développé (pavillon)
    parfum : les paphiopédilum sont rarement parfumés.
    couleur : vert, brun, rouge, rose, blanc, jaune...
    hauteur moyenne : de 0.3 à 0.8 m.
    rempotage : tous les 2 ans, au printemps ou après la floraison. Bien recouvrir les racines pour éviter tout risque de pourrissement.
    multiplication : par division des touffes, en mai,en conservant 3 pousses par touffe.Néanmoins, les gros sujets sont plus attrayants,en raison du nombre de fleurs qu'ils occasionnent.
    sol : écorce de pin, racines de fougères, polystyrène expansé, dolomie et un peu de charbon de bois.
    exposition : au nord derrière une fenêtre ou loin des fenêtres aux autres expositions.
    arrosages : le substrat ne doit jamais être détremper. Si la plante ne fait pas de nouvelle pousse, espacer les arrosages, mais en général ils se satisfont d'un arrosage par semaine. Un arrosage par semaine suffit d'octobre à mars, sinon arroser tous les 3 jours.
    engrais : 1 à 2 fois par mois, avec de l'engrais pour plantes vertes en divisant la dose par deux.
    entretien : ne pas mouiller le coeur de la plante, inutile de vaporiser.
    origine : sud-est asiatique et Philippines.
    zone : 11.
    commentaire : les Paphiopedilum  se plaisent à des températures comprises entre 12 et 22°C et sont sans doute l'une des orchidées les plus faciles à cultiver. Elles sont donc à conseiller aux débutants.
    Les feuilles déterminent leurs conditions de culture et leurs exigences: les feuilles unies apprécient la fraîcheur alors que les espèces au feuillage tesselé préfèrent des températures plus chaudes et sont réputées plus faciles.
    A noter également que ces orchidées tolèrent, et même apprécient l'eau calcaire. Un arrosage sur trois avec l'eau du robinet que l'on aura laissé reposer une nuit (pour qu'elle soit à température ambiante et débarassée du chlore) et cette plante refleurira sans peine.
    Etrangement en France les Paphiopedilum  ne sont pas très aimés, pourtant il existe suffisament de variétés, botaniques ou hybrides, pour en trouver un attrayant.

    Le Monde des Orchidées :
    Anatomie et glossaire des orchidées, lire la suite.
    Comment bien choisir une orchidée, lire la suite.
    Les erreurs les plus fréquentes dans leur entretien, maladies et parasites, lire la suite.
    La fécondation d'une fleur de vanillier, lire la suite.
    Le rempotage des orchidées, lire la suite.
    Les différentes espèces d'ordichées cultivées, et quelques sauvages, consulter la liste s'ouvre dans un pop-up.
    - Nathalie Sizabuire© 06/03/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

 Paphiopedilum

un compteur pour votre site