Phragmipedium sedenii  - Sabot de Vénus
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    J.N. Fitch
    Nom commun : Phragmipède de Seden*, Sabot de Vénus horticole.
    Nom latin : Phragmipedium sedenii  (Rchb.f.) Rolfe
    Illustration planche 136 de J.N. Fitch The Orchid album par R. Warner, B.S.Williams (1884), contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    famille : Orchidaceae, sous-famille Cypridiaceae.
    catégorie : terrestre
    port : érigé
    floraison : successives et pendant plusieurs mois, au printemps et en automne. Ce distingue des autres sabots de venus par une hampe florale.
    fleurs : les pétales latéraux sont souvent longs et retombants, parfois enroulés le labelle est en forme de sabot.
    Planche illustration détails par M.Suft dans Journal of botany, British and foreign par B. Seemann, vol. 17 (1839) contributed by University of Toronto Library - Canada.
    couleur : rouge framboisé et blanc, toutes les teintes mélées à du vert.
    hauteur moyenne : de 0.40 à 0.80 m.
    rempotage : tous les deux ans, de préférence au printemps, à l'apparition des nouvelles pousses.
    multiplication : par division des touffes, juste avant le démarrage de la végétation (de novembre à mars), mais ainsi vous prenez le risque ne pas avoir de floraison durant quelques temps.
    sol : écorce de pin de fine granulométrie, charbon de bois, polystyrène expansé au fond du pot et dolomie. On peut également ajouter un peu de sphagnum.
    exposition : toutes les expositions conviennent, à condition de filtrer pour que la lumière ne soit pas trop vive ou d'éloigner les plantes des fenêtres, sa préférence va à la mi-ombre.
    arrosages : 2 fois par semaine toute l'année, à l'eau non calcaire. Il est important de ne jamais laisser sêcher le substrat.
    engrais : une fois par mois, en divisant la dose prévue par deux.
    entretien : les phragmipedium aiment l'humidité ambiante, il faut donc les vaporiser tous les jours. Néanmoins attention de ne pas mouiller les jeunes pousses ni de mouiller le coeur de la plante.
    maladies et ravageurs : peut être sujet aux cochenilles et aux pucerons. Le noircissement et pourrissemnt du feuillage est du à une protéobactérie Erwinia qui survient après une infection fongique.
    origine : 1873 pépinières Veitch, le premier hybide issu de croisements entre Phragmipedium longifolium  × Phragmipedium schlimii .
    zone : 12 , en zone tempérée entre 15 et 25°C.
    M. Suft
    commentaire : on doit la couleur très lumineuse de certains hybrides au phragmipedium bessae Ces plantes apprécient beaucoup d'être cultivées à proximité d'une fontaine d'intérieur, il faut dire qu'on les trouve souvent dans leur habitat naturel vers des cascades. Leur culture en appartement ne pose aucun problême particulier car se sont des plantes de serres tempérée à tempérée-chaude.
    N.B : son nom Phragmipedium sedenii  vient du grec 'phragma' qui signifie division et de 'pedion' qui désigne une chaussure faisant référence à son labelle en forme de sabot et son nom spécifique sedenii  de Seden, dédié par Arthur Veitch* à son célèbre hybrideur John Seden, qui fut le responsable des pépinières Veitch and Soon à Chelsea. Entre 1873 et 1905, il crée plus de 500 hybrides. Ce genre originairede l'Amérique centrale et de l'Amérique du sud, comprend une trentaine d'espèces, de nombreux hybrides et cultivars.

    Le Monde des Orchidées :
    Anatomie et glossaire des orchidées, lire la suite.
    Comment bien choisir une orchidée, lire la suite.
    Les erreurs les plus fréquentes dans leur entretien, maladies et parasites, lire la suite.
    La fécondation d'une fleur de vanillier, lire la suite.
    Le rempotage des orchidées, lire la suite.
    Les différentes espèces d'ordichées cultivées et quelques sauvageonnes, consulter la liste qui s'ouvre dans un pop-up.
    Annotations :
    *Sedenii de Seden, dédié par Arthur Veitch à son célèbre hybrideur John Seden, qui fut le responsable des pépinières Veitch and Soon* à Chelsea. Entre 1873 et 1905,il hybride plus de 500 hybrides.
    *Veitch, célèbre horticulteur anglais Arthur Veitch (1844 – 1880) qui oeuvra à Chelsea - James Veitch nurseries, plus d'une centaine d'espèces portent son nom veitchii.
    - Nathalie Sizabuire© 06/03/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site