Polystachia concreta  - Polystachie compacte
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    J.W. Hooker
    Nom latin : Polystachie compacte
    Nom latin : Polystachya concreta  (Jacq.) Garay & H.R.Sweet, synonyme Polystachya luteola  Hook*.
    Illustration, planche 103 dans Exotic flora de J.W.Hooker vol. 2 (1825), contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    famille : Orchidaceae, sous-famille, Epidendroideae, tribu Polystachyeae.
    port : érigé
    floraison : de longue durée, parfois plusieurs fois par an
    fleurs : elles présentent la particularité d'être à l'envers, c'est-à-dire d'avoir le labelle tourné vers le haut Elles sont de petite taille, plusieurs par hampe
    Parfum : elles sont rarement parfumées
    couleur : jaune, blanc
    croissance : moyenne
    hauteur moyenne : plantes naines, 0.15 à 0.2 m
    rempotage : après la floraison
    multiplication : lors des rempotages, néanmoins, vu leur petite taille, il est préférable de ne pas trop les séparer
    exposition : très lumineuse
    arrosages : généreux pendant la croissance active des pseudobulbes. Respecter une période de repos de 2 à 3 semaines après la maturation des pseudobulbes
    engrais : une fois par semaine pendant la période de croissance.
    origine : Afrique, Alérique et Asie tropicales
    zone : 12.
    N.B : son nom Polystachya  vient du latin et signifie à épis nombreux et son nom spécifique concreta  signifie compact, serré, dense.
    commentaire : les polystachia sont l'une des orchidées les plus faciles à réussir,elles se satisfont très bien
    des températures d'un appartement (entre 18 et 22°C) , sans compter qu'elles ne prennent pas beaucoup de place dans une collection.
    Le plus difficile avec ces plantes sera sans doute de se les procurer!

    Le Monde des Orchidées :
    Anatomie et glossaire des orchidées, lire la suite.
    Comment bien choisir une orchidée, lire la suite.
    Les erreurs les plus fréquentes dans leur entretien, maladies et parasites, lire la suite.
    La fécondation d'une fleur de vanillier, lire la suite.
    Le rempotage des orchidées, lire la suite.
    Les différentes espèces d'ordichées cultivées, et quelques sauvages, consulter la liste qui s'ouvre dans un pop-up.

    Annotations
    * Hook , abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères, en 1820 nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836, il est en charge de la chaire de botanique à Glasgow avant d'occuper en 1841 la fonction de premier Directeur du Jardin botanique royale de Kew, un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, jardin qu'il agrandi, enrichi de plusieurs serres, dont la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner (entre 1844 et 1848,). On lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques, de la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842).
    L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew".
    "Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress", by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842.
    "Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus"" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).

    - Nathalie Sizabuire© 20/03/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site