Myrmecophila tibicinis  - Shomburkia joueur de flûte
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom communn : Shomburkia joueur de flûte
    Nom latin : Myrmecophila tibicinis  [Bateman] Rolfe sous-genre Chaunoschomburgkia   synonymes Schomburgkia tibicinis  [Batem. ex Lindley] Batem. 1841, Schomburgkia grandiflora  Hort.
    famille : Orchidaceae.
    catégorie : épiphyte, parfois lithophyte.
    port : érigé.
    feuillage : persistant, grand pseudo-bulbes cylindriques de 30 à 45 cm avec 2 à 5 feuilles rigides au sommet.
    floraison : au printemps sur de grandes hampes florales de 1 à 4 mètres mettant jusqu'à 4 mois à se développer et dont les fleurs légèrement parfumées s'ouvrent les unes après les autres (durée une journée) à l'extrémité de la hampe florale.
    couleur : rose et pourpre avec une tache jaune sur le labelle, pétales et sépales ondulés.
    croissance : lente.
    hauteur : 1 à 4,5 mètres avec la hampe florale qui est dirigée vers le haut.
    plantation : toute l'année.
    multiplication : division à faire le moins souvent possible, ils n'aiment pas être dérangés.
    substrat : très drainant, idéalement en épiphyte sur une plaque de fougère ou sur un tronc. Prévoir de pouvoir incliner le tout si vous voulez admirer les fleurs de près.
    emplacement : soleil.
    zone : 12, tropical. (serre chaude)
    origine : Amérique centrale
    entretien : les Schomburgkia  ont besoin d'arrosage abondants avec une phase de repos (non obligatoire mais souhaitable) en hiver avec moins d'arrosage. En cas de culture en extérieur ils n'ont pas besoin d'engrais (voir la symbiose).
    NB : Il est évident de par son développement et les conditions de culture requises que cette orchidée ne trouvera pas sa place dans toutes les serres chaudes en climat tempéré... mais pour le climat tropical c'est vraiment une orchidée idéale pour l'extérieur de par la beauté de ses fleurs malgré la faible longévité de celles-ci. D'autres espèces de Schomburgkia  ont moins de défauts et Schomburgkia brysiana  par exemple a la même beauté sans les défauts.
    Les Myrmecophila  sont des exemples de symbiose entre une plante et les fourmis (ils sont myrmécophiles) : à la base du pseudo-bulbe il y a un petit trou permettant le passage des fourmis qui vont ainsi faire leur nid dans le pseudo-bulbe qui est creux, la fourmi apporte des éléments organiques tandis que le Myrmecophila  produit du nectar dans le bulbe.
    Il faut noter que cette symbiose conduit à un développement racinaire assez faible ce qui amène souvent à l'affaissement du pseudobule sous le poids de la hampe florale, il vaut mieux anticiper et attacher le bulbe en fleurs aux autres.
    Le fait qu'ils soient creux était utilisé par les indiens Maya qui en faisait des flûtes d'où le nom commun.
    Autres espèces :
    elles ont moins besoin de repos hivernal et peuvent le plus souvent se contenter d'une forte luminosité sans soleil direct.
    Myrmecophila brysiana  (Lem.) G.C. Kenn., sous-genre Chaunoschomburgkia  synonyme Schomburgkia brysiana  Lem., originaire d'Amérique centrale dont les pseudo-bulbes sont plus petits (20 cm) ainsi que la hampe florale (90 cm) qui se développe plus rapidement que Shomburkia tibicinis  aux fleurs de couleur pêche et labelle jaune et violet durent plusieurs jours. (photo ci-contre).
    Myrmecophila albopurpurea  [Strachan ex Fawcett] Nir blanc et labelle pourpre , originaire de Grand Cayman Island.
    Myrmecophila exaltata  (Kraenzl.) G.C. Kenn. pourpre labelle jaune et pourpre, originaire d'Amérique centrale.
    Myrmecophilia humboldtia  [Rchb.f] Rolfe violet, originaire d'Amérique centrale.
    Myrmecophilia thompsoniana  [Rchb.f] Rolfe jaune, originaire des îles Caïman.
    Myrmecophila wendlandii  (Rchb. f.) G.C. Kenn. orange foncé à labelle jaune, originaire d'Amérique centrale.
    Schomburgkia fimbriata  [Vell] Hoehne marron-jaune à labelle rose, originaire d'Amérique centrale.
    Schomburgkia lueddemannii  Prill. rouge foncé à labelle rose, originaire d'Amérique centrale.
    Schomburgkia moyobambae  Schltr. marron-vert à labelle rose, originaire du nord de l'amérique du sud.
    Schomburgkia rosea  Linden ex Lindl. marron-rouge à labelle rose, originaire d'Amérique du sud.
    Schomburgkia sawyeri  Withner, rose labelle rose et jaune, originaire d'Amérique centrale.
    Schomburgkia splendida  Schltr. marron et labelle rose, originaire d'Amérique du sud et centrale.
    Schomburgkia superbiens  (Lindl.) Rolfe rose et labelle rose et jaune, originaire d'Amérique centrale.
    Schomburgkia undulata  Lindley marron-rouge et labelle rose, originaire d'Amérique du sud et centrale.
    Schomburgkia wallisii  Rchb. f. marron clair et labelle rose, originaire d'Amérique du sud et central.e
    Schomburgkia weberbaueriana  Kraenzl. jaune clair et rose labelle rose, originaire d'Amérique du sud.

    Le Monde des Orchidées :
    Anatomie et glossaire des orchidées, lire la suite.
    Comment bien choisir une orchidée, lire la suite.
    Les erreurs les plus fréquentes dans leur entretien, maladies et parasites, lire la suite.
    La fécondation d'une fleur de vanillier, lire la suite.
    Le rempotage des orchidées, lire la suite.
    Les différentes espèces d'ordichées cultivées, et quelques sauvages, consulter la liste s'ouvre dans un pop-up.
    - Richard Gautier © 19.05.2005 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site