Achillea ptarmica - Achillée ptarmique
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Achillée ptarmique, Achillée sternutatoire, Herbe a éternuer, nommée par les anglophones 'Sneezeweed', 'Sneezewort' ou 'Yarrow' comme toutes les autres du genre.
    Nom latin : Achillea ptarmica  L.
    famille : Asteraceae (Compositae).
    catégorie : vivace herbacée à rhizome traçant et tiges cannelées.
    port : érigé.
    feuillage : caduc, vert moyen. Feuilles lancéolées, étroites, dentées.
    floraison : été de juillet à septembre selon climat, nectarifère visitée par les papillons et les abeilles, c'est aussi la plante hôte de micro-papillons. Bouquets lâches de petites fleurs couronne de ligules à marge dentée.
    couleur : blanc, fleurons au centre blanc crème.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 0.45 à 1 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par division des touffes et par semis à chaud (20°C) en couvrant à peine les graines et maintenir le substrat humide, pour la levée compter de 1 à 3 semaines. Semis de février à juin puis courant septembre-octobre à l'extérieur sous châssis.Pour les cultivars, bouturage courant mai de tiges herbacées.
    sol : frais et humifère, fertile, acide ou neutre ou alcalin.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 5 - 10, une fois installée elle a une excellente résistance à la sécheresse.
    origine : prairies, marais et rivages du nord de l'Europe présente jusqu'en Sibérie, de l'ouest de l'Asie, introduite et naturalisée au nord de l'Amérique du Nord.
    entretien : couper les grappes de fleurs fanées, juste au-dessus d'une aisselle, pour prolonger la floraison : des bouquets axillaires vont se former.
    Attention, avec son rhizome traçant, si elle se plait, cette plante peut très vite devenir envahissante. Lorsqu'on a de la place on ne s'en plaint pas trop, c'est une bonne pourvoyeuse de bouquets frais ou secs qui, contrairement à ce que le nom commun (achillée sternutatoire) laisserait supposer, ne provoquent pas de crises d'éternuements.
    maladies et parasites : sensible à l'oïdium et aux pucerons.
    NB : elle porte le nom Achillea , d'Achillée en l'honneur d'Achille, héros grec qui aurait découvert les propriétés médicinales de l'achillée millefeuille et l'utilisait pour soigner ses plaies, et son nom spécifique ptarmica  vient du grec 'ptairo' qui qui fait éternuer, d'ailleurs son nom anglais fait allusion au faite qu'autrefois son feuillage séché était utilisé pour fabriquer de la poudre à éternuer.
    Ce genre comprend quatre vingt cinq espèces au feuillage aromatique, majoritairement, originaires de l'Europe et de l'Asie tempérée et quelques espèces d'Amérique du Nord.
    L'Achillée ptarmique est une excellente vivace couvre-sol ayant sa place dans les plate-bandes, les massifs, mixed-borders et les rocailles.
    Propriétés et utilisations :
    Elle est toxique pour les chevaux, les moutons et les vaches.
    Son rhizome a des propriétés carminatives (flatulences), il est utilisé pour traiter les problèmes urinaires et calmer les maux de dents, autrefois l'on mâchait aussi des feuilles fraîches.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Achillea ptarmica  'Boule de Neige', 0,45 à 0,60 m.
    - Achillea ptarmica  'Double Diamond', 0, 30 à 0,80cm de haut, courant juin /août, fleurs doubles chiffonnées en forme de pompon blanc, distance de plantation 0.60m.
    - Achillea ptarmica  'La Perle', 'The Pearl', fleurs doubles d'un blanc pur en coeur un peu jaune crème, de 0,60 à 0,80 m de haut, photo du bas.
    - Achillea ptarmica  'Noblessa', 0,60 à 0,90 m de haut, feuillage très foncé, de juillet à septembre fleurs doubles blanches.
    - Achillea ptarmica  'Perry's White', 0,80 à 1 m, de juillet à septembre une profusion de petits pompons blancs.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Achillea filipendulina  Lam, synonyme Achillea eupatorium, Achillée eupatoire, consulter sa fiche.
    - Achillea millefolium  L., Achillée millefeuille, consulter sa fiche.
    - Achillea odorata  L., Achillée odorante, consulter sa fiche.
    - Achillea tomentosa  L., Achillée tomenteuse, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    - Achillea abrotanoides , originaire de l'Albanie, Grèce, 0,3 m de haut, floraison blanche au printemps.
    - Achillea ageratifolia , originaire de l'Albanie et de la Grèce, 0,15 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été, au feuillage gris persistant tapissant.
    - Achillea ageratum , synonyme Achillea decolorans, ouest méditerranée et Portugal, 0,60 m de haut, floraison blanc-jaunâtre en été.
    - Achillea clavennae , synonyme Achillea argentea, présente dans les Alpes, 0,15 à 0,20 m de haut, floraison blanche au printemps et feuillage persistant, gris duveteux.
    - Achillea chrysocoma , originaire de Turquie et de Grèce. H. = 0,05 à 0,10 m, floraison jaune d'or en été; tapissante.
    - Achillea clypeolata , originaire des Balkans, 0,45 à 0,60 m de haut, floraison jaune d'or en été.
    - Achillea coarctata , du sud de l'Europe et de l'Asie Mineure, 0,25 m de haut, très longue floraison jaune vif, printemps, été et automne. Feuillage persistant gris très découpé, couvre-sol.
    - Achillea crithmifolia , des Balkans, 0,20 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été. Feuillage persistant gris très découpé, couvre-sol.
    - Achillea distans , originaire du sud de l'Europe, 0,40 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été.
    - Achillea grandifolia , originaire des Balkans, 0,90 m de haut, floraison blanche en été et début d'automne.
    - Achillea ligustica , présente de l'Espagne aux Balkans. H. = 0,60 à 0,90m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été.
    - Achillea nana , des Alpes, 0,15 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été, au feuillage persistant gris-vert.
    - Achillea nobilis , du sud de l'Europe, floraison d'un blanc crème au printemps, au feuillage aromatique gris-vert persistant en hiver mais disparaissant en été (après la floraison).
    - Achillea pyrenaica , endémique aux Pyrénées à floraison blanche.
    - Achillea serbica  des Balkans, 0,30 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été, au feuillage persistant argenté.
    - Achillea setacea , de l'Italie à la Grèce, 0,30m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été.
    - Achillea umbellata , des Balkans, 0,15 m de haut, floraison blanche en fin de printemps et début d'été, au feuillage argenté.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un her01:45 17/03/2016bier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - Fr Binet-Giannoni & nmauric©2000 - ® par la Société; des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site