Helleborus foetidus - Hellébore fétide, Patte d'ours
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Hellébore fétide, ellébore fétide appelé aussi Patte d'ours, Pied-de-Griffon, nommé par les anglophones 'Stinking hellebore'.
    Nom latin : Helleborus foetidus  L., synonymes Helleborus deflexifolius  Jord. & Fourr., Helleborus nemoralis  Jord. & Fourr.
    famille : Renonculaceae.
    catégorie : vivace herbacée à rhizomes.
    feuillage : caduc vert foncé à odeur désagréable quand on le froisse.
    port : touffe et hampe florale inclinée.
    floraison : longue de l'hiver à milieu printemps, nectarifère. Fleurs hermaphrodites campanulées à corolle à 5 pétales enchâssées dans un calice à 5 sépales vert, le tout est disposé en quinconce. Les étamines sont disposées en spirales, voir coupe d'Auguste Faguet dans Histoire des plantes du Henri Ernest Baillon*, vol. 1/13 p. 14, fig. 30-31 (1866-1869).
    couleur : vert assez pâle marginé de pourpre.
    fruits : enchâssés dans le calice composés de plusieurs follicules.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0,8 m.
    plantation : automne ou printemps.
    multiplication : par semis.
    sol : riche, humifère, frais, neutre ou alcalin (calcaire accepté), drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 6-10.
    origine : Europe.
    entretien : aucun.
    maladies et ravageurs : peut être sujette aux pucerons, à la pourriture grise et aux taches noires.
    NB : Son nom Helleborus  vient du grec 'helleboros' où il désigne déjà le genre, l'ellébore ou hellébore est du genre masculin et son nom spécifique foetidus  signifie fétide, faisant allusion à l'odeur qu'il dégage, attention comme toute les autres du genre, c'est une plante toxique par ingestion, elle contient de l'hélléborine, un alcaloïde puisant qui a des effets néfastes sur le coeur et le système nerveux.
    Auguste Faguet
    Ce genre comprend une quinzaine d'espèces de vivaces toxiques, originaires d'Asie Mineure et d'Europe centrale et occidentale à floraison hivernale ou au tout début du printemps. Six espèces d'entre elles se rencontrent en France.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Helleborus atrorubens  Waldst. & Kit., consulter la fiche.
    Helleborus corsicus  Willd. ex P. Mabille, Hellébore de Corse, consulter la fiche.
    Helleborus lividus  Aiton, Hellébore livide, consulter la fiche.
    Helleborus x hybridus  Hort. ex Vilmorin, Hellébore hybride, consulter leur fiche.
    Helleborus niger  L., Hellébore noir*, Rose de Noël, consulter la fiche.
    Voir également
    Helleborus hyemalis  L. synonyme Eranthis hyemalis, Eranthe, Helléborine d'hiver, consulter sa fiche

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Henri Ernest Baillon (1827-1895),professeur d'histoire naturelle à la faculté de Médecine de Paris, directeur du jardin botanique, président de la Société linnéenne de Paris.
    ® par la Société des Gens de Lettres. Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
 height=
un compteur pour votre site