Lamium orvala - Lamier orvale
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Lamier orvale, Orvale des prés, ortie rouge, nommée par les anglophones 'Large Red Dead-nettle'.
    Nom latin : Lamium orvala  L.*
    famille : Lamiaceae
    catégorie : vivace herbacée à tiges quadrangulaires poilues.
    feuillage : caduc, vert moyen, gaufré à marge en dents de scie. Feuilles opposées
    floraison : vers la fin du printemps, visitée par les abeilles. En cime inflorescences en 2 à 3 verticilles de petites fleurs bilabiées tubulaires (14-20 mm de long) à lèvre supérieure poilue en casque, l'inférieure trilobé à lobe central plus large, calice poilu et revers poilu.
    fruits : akènes (3mm) contenant de petites graines dispersées par les fourmis.
    couleur : rouge les veinules sont plus foncées. Boutons floraux rouge foncé.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.4-0.6 m
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : division des rejets ou bouturage des tiges à l'été.
    sol : bien drainé, humide et riche en matière organique
    emplacement : ensoleillé ou ombragé
    entretien : pas d'entretien particulier
    zone : 2 ou 5 (selon les variétés)
    maladies et ravageurs : elle est sensible aux limaces et aux escargots dans les endroits humides.
    NB : son nom Lamium  désigne le genre en grec et en latin, venant du grec 'laïmos' qui désigne le gosier, la gorge, une gueule béante faisant allusion à ses fleurs à gueules ouvertes. Ce genre comprend environ 50 espèces d'annuelles ou de vivaces rhizomateuses, certaines espèces ayant des propriétés médicinales et/ou d'autres sont des plantes ornementales, toutes originaires des zones tempérées de l'Afrique du Nord, de l'Asie occidentale et de l'Europe.
    Comme toutes les autres cette ortie rouge est un peu envahissante.
    Autres espèces présentes dans l
    photos © Kurt Stüber
    'Encyclopédie :

    Lamium album  L. Lamier blanc, Ortie blanche, consulter sa fiche.
    Lamium amplexicaule  Lamium amplexicaule, consulter sa fiche.
    Lamium galeobdolon  L, Lamier jaune, Ortie jaune, consulter sa fiche.
    Lamium maculatum  Lamier maculée, Ortie rouge, consulter sa fiche.
    Lamium maculatum  Lamier 'White Nancy', consulter sa fiche.
    Lamium purpureum  Lamier pourpre, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site