Sambucus ebulus  - Yèble, Hièble, Petit sureau
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Sambucus ebulus
    J. Reynaud © ispb.univ-lyon1.fr
    Nom commun : Yèble, Hièble, Petit sureau parfois Sureau yèble, nommé par les anglophones 'Dwarf elderberry'.
    Nom latin : Sambucus ebulus  L.
    famille : autrefois Caprifoliaceae maintenant Adoxaceae.
    catégorie : vivace semi-herbacée à rhizomes traçants, pouvant devenir très envahissante.
    port : érigé.
    feuillage : caduc, vert clair. Sur des tiges pourvues de sillons feuilles à pétiole stipulé, opposées, légèrement velues, à forte odeur d'amande amère, imparipennées à 5 - 13 folioles subsessiles, lancéolées-acuminées à la marge dentée.
    floraison : en été (juillet-août), parfumée et mellifère. En partie terminale, larges inflorescences en corymbes plates. Petites fleurs hermaphrodites à calice pourvue de 3-5 dents, corolle à 3-5 lobes arrondies, 3-5 étamines et stigmates.
    couleur : blanc, blanc rosâtre à blanc jaunâtre, étamines légèrement pourprée.
    fruits : en automne, petites drupes noires brillantes, sphériques ou ovoïdes de 6mm de diamètre, toxiques à l'état frais pour l'homme.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 1 à 2 m environ.
    plantation : au printemps ou en automne.
    multiplication : division des rejets à l'automne.
    sol : tous avec une préférence pour les sols calcaires.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 5 - 10.
    origine : Europe, Proche Orient, Afrique du Nord en zone tempérée.
    NB : Son nom vient du latin sambuca  qui désigne déjà le genre, il serait emprunté au grec 'sambukê', nom donné à une harpe triangulaire dans la Grèce antique et à une sorte flûte et son nom spécifique ebulus  était en nom latin à une espèce proche de la yèble.
    Ce genre comprend environ 25 espèces de vivaces, arbustes et arbres mellifères, caducs ou persistants à fruits rouges ou noirs, originaires des zones tempérées du globe.
    En règle générale, ceux à fruits rouges ont des inflorescences en grappes et ceux à fruits noirs, des corymbes plates.
    Propriétés et utilisations :
    Attention l'ensemble de l'arbuste contient des substances toxiques(glycoside - alcaloïdes cyanogéniques).
    Dans son intégralité elle était réputée être un purgatif drastique et un excellent cicatrisant, la pharmacopée traditionnelle utilisait les baies pour leurs propriétés diurétiques et sudorifiques, l'écorce des rhizomes aussi comme purgatif drastique, et autrefois elles étaient utilisées pour colorer le vin, également cuites pour aromatiser les potages.
    fructification de Sambucus ebulus Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Sambucus canadensis  L., Sureau du Canada, consulter sa fiche.
    - Sambucus nigra  L., Sureau noir , Grand sureau, Susier, Suseau, Sambuce, consulter sa fiche.
    - Sambucus pubens  Michaux., Sureau pubescent, Sureau rouge d'Amérique, consulter sa fiche.
    - Sambucus racemosa  L. synonyme Sambucus callicarpa  Green, Sureau à grappes, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour auparavant le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné auparavant Carl Linnæus (1707-1778), à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site