Rhus typhina  'Laciniata' - Sumac de Virginie lacinié
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Sumac de Virginie lacinié, Sumac aux feuilles laciniées, Sumac à franges, nommé par les anglophones 'Cutleaf staghorn sumac' ou 'Staghorn* Sumac'.
    Nom latin : Rhus typhina  L.* .var. laciniata  Hort.
    famille : Anacardiaceae.
    catégorie : arbuste dioïque à plusieurs troncs inclinés et tortueux, à l'écorce d'un gris clair qui vire au gris noirâtre en vieillissant et se desquame en rouleau, aux racines traçantes au ras du sol, pouvant devenir envahissantes, peut émettre des rejets deci delà.
    port : très étalé et incliné.
    feuillage : caduc, vert acide virant progressivement tout au long de l'automne au jaune, jaune-orangé lavé de rouge. En cime, bouquet sur d'épaisses tiges rousses, veloutées 6 à 10 longues feuilles (30 à 40cm de long x + ou - 20cm) imparipennées à folioles découpées et retombants
    floraison : du printemps à l'été (début mai à juin selon climat). Petites fleurs étoilées insignifiantes nectarifères visitées par les abeilles, les femelles en denses thyrses (10 à 20cm) duveteux et compacts, les mâles sont plus clairesemés.
    couleur : jaune-vert, ponctué de rose indien puis rouge.
    fruits : uniquement sur les sujets femelles, thyrses veloutés rouge amarante avec le temps d'un brun rouge, demeurant en place jusqu'au printemps.
    croissance : assez rapide.
    hauteur : 2 à 2.50 m, étalement 5 à 6 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : par prélèvement de rejets ou de portion de racines.
    sol : indifférent même pauvre et calcaire, mais surtout bien drainé.
    emplacement : plein soleil à mi-ombre, une exposition ensoleillée favorisera sa coloration.
    zone : 4 - 9, une fois installé parfaitement adapté à la sécheresse, tolère les embruns et les sols légèrement salins.
    origine : une obtention américaine Bailtiger, l'espèce type est originaire du sud est des États-Unis (ouest de la Virginie), souvent confondu avec Rhus glabra var. laciniata.
    entretien : au printemps supprimer le bois sec et les fructifications, attention prévoir un escabeau , les branches neplient pas elles cassent, s'il y a lieu enlever les rejets avec les racines, pour limiter la propagation.
    NB : Son nom Rhus  vient du grec 'rhous', mot qui désigne déjà le genre et son nom spécifique typhina , vient du latin 'typha' qui désigne le genre Typha, la massette, faisant référence à la fructification. Le nom commun Sumac vient de l'arabe 'Summâq' ou du mot persan 'somagh' qui désigne l'espèce.
    Ce genre comprend environ 200 espèces de vivaces, d'arbustes ou arbres caducs ou persistants souvent dioïques dont 20 espèces d'Amérique du Nord.
    Ce petit sumac lacinié à sa place dans les petits jardins notamment ceux en bord de mer, sur les talus pour retenir les sols et limiter l'érosion) en sujet isolé, dans les massif arbustifs ou mixed-border, voire rocailles. Dans le sud de la France, où l'automne est quasi inexistant, il peut nous apporter les couleurs de l'été indien en association avec les rougeoyants fusains Euonymus alatus, le framboisé Ceratostigma griffithi et le rouge orangé du Ceratostigma willmotianum
    Parmi les autres cultivars citons :
    Rhus typhina  L. f. dissecta  Rehd. au feuillage un peu plus découpé.
    Rhus typhina  'Tiger Eyes' obtention récente Bailey 2004, issu d'une mutation spontané découverte en pépinière au Missouri en 1985, recherché pour son grand feuillage lacinié d'un vert chartreux virant dans le courant de l'été au jaune avant de virer au rouge à l'automne, les pousses veloutées sont violacées.
    Les autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Rhus aromatica  Ait., Sumac aromatique.
    Rhus chinensis  Mill., Sumac de Chine.
    rhus typhin a Laciniata Rhus copallina  L , Copal,Sumac ailé.
    Rhus coriaria  L, Sumac des corroyeurs, Sumac des Voyageurs ,Corroyère.
    Rhus cotinus  L., synonyme Cotinus coggygria Scop : Arbre à perruque, Fustet.
    Rhus glabra  L. : Vinaigrier, Sumac à bois glabre.
    Rhus lancea  L., Sumac africain à feuiles de saule
    Rhus toxicodendron  - Rhus vénéneux, Sumac poison et les autres toxiques.
    Rhus typhina , Sumac de Virginie.
    Rhus verniciflua  Stokes, Arbre à laque.
    Consulter et sélectionner une espèce dans cette liste s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Staghorn signifie bois de cerf faisant référence aux tiges velues.
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

rhus courant octobre

un compteur pour votre site