Impatiens balfourii  - Impatiente de Balfour
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Impatiente de Balfour, nommée par les anglophones 'Balfour's Impatiens', 'Balfour's touch-me-not'.
    Nom latin : Impatiens balfourii  Hook. f.
    famille : Balsaminaceae.
    catégorie : annuelle herbacée.
    port : érigé, arrondi.
    feuillage : 'caduc', vert moyen. Tiges épaisses, succulentes, feuilles alternes, ovales ou elliptiques à marge dentelée.
    floraison : fin du printemps à l'automne (mai à octobre). Racèmes de fleurs axillaires bicolores (3 à 4cm) hermaphrodites et autogames, pourvues d'un éperon.
    fruits : petites gousses déhiscentes contenant des petites graines.
    couleur : blanc et mauve- violet ou rose.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 0.60 à 1,50m voire plus.
    plantation : mettre en place en mai - juin, tous les 30 cm. N'oubliez pas de pincer les pousses.
    multiplication : semis en mars-avril au chaud, attention ne supporte pas la sécheresse. Éclaircir les semis.
    sol : frais, riche en humus, fertile à riche, acide ou neutre.
    emplacement : soleil ou mi-ombre à l'abri du vent.
    zone : 10 - 12.
    origine : ouest de l'Himalaya, naturalisée dans de nombreux pays d'Europe ainsi que dans plusieurs états des États-Unis comme la Californie et le Wisconsin.
    entretien : Attention au semis spontané, peut devenir envahissant. Sensible par temps chaud et sec aux araignées rouges. Un vrai régal pour les limaces.
    NB : Typique des jardins de nos grands - mères, son nom vient du latin 'impatiens' qui signifie impatient, allusion aux gousses qui éclatent au moindre frollement projetant les graines bien au loin et son nom spécifique balfourii  lui a été donné en souvenir de l'écossais Isaac Bailey Balfour (1853-1922, abrévation botanique Balf.f.), qui fut titulaire de la chaire de botanique à Glasgow puis à celle de Cambridge avant de succéder à son illustre père John Hutton Balfour (1808-1884, abrévation botanique Balf.) comme directeur du Royal jardin botanique d'Édimbourg.
    Comme son père il collecta une grande partie de sa vie pour le compte du jardin botanique, étudiant les plantes originaires de la Chine et de la région de l'Himalaya et s'intéressant à la flore de l'île de Socotra (Yémen) et celles présentent dans les Mascareignes sur l'île Rodriguès.
    Ce genre comprend plus de 850 espèces d'annuelles, de vivaces ou de sous arbrisseaux, originaires d'Asie (Chine, Inde, Himalaya), d'Afrique et de Madagascar, en zone tropicale et subtropicale.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Impatiens balsamina  L. ou Balsamine des jardins, consulter sa fiche.
    Impatiens glandulifera  Royle, synonyme Impatiens roylei  Walpers. ou Balsamine glandulifère, Impatiente de l'Himalaya, consulter sa fiche.
    Impatiens x  'Nouvelle Guinée', hybride, consulter sa fiche.
    Impatiens niamniamensis  Gilg., consulter sa fiche.
    Impatiens walleriana   Hook.f., synonyme Impatiens sultanii  Hook.f, Impatiente du Sultan, consulter sa fiche.
    Qelques autres espèces :
    Impatiens capensis  Meerb., nommé localement Jewelweed, originaire des Amériques, fleurs orangées, zones 2 - 8.
    Impatiens cristata  Wall., originaire des Amériques en zone boréale à fleurs jaune.
    Impatiens edgeworthii  Hook.f., originaire d'Asiedans l'Himalaya, fleurs d'un jaune pâle.
    Impatiens henslowiana  Arn., originaire de l'Asie (dont le Sri Lanka).
    Impatiens kilimanjari  Oliv., Impatiens du Kilimandjaro, originaire du Kenya, fleurs rouges, zones 10 - 12.
    Impatiens mirabilis  Hook.f., originaire d'Asie (Malaisie et Laos), 150 à 1,80 m, fleurs jaune, zones 10 - 12.
    Impatiens noli-tangere  L., Impatience des bois, Herbe de Sainte Catherine, originaire d'Europe et d'Asie, 1m et plus de haut à fleurs jaune. C'est une espèce protégée dans certains départements français. Utilisée autrefois pour ses propriétés antiseptiques ( plaies et maladies de peau), zones 8-12.
    Impatiens parviflora  DC, Balsamine à petites fleurs, une eurosibérienne, originaire de Sibérie orientale et de Mongolie, qui fut introduite dans le courant du 19 ième siècle dans de nombreux jardins botaniques de l'Europe avant de s'y naturaliser en envahissant les sous-bois, 0.30 à 0.60m de haut qui se distingue par des petites fleurs (1cm) axillaires dressées à éperon droit.
    Impatiens repens  Moon, originaire d'Asie (Sri Lanka) rampant à fleurs jaune, zones 9 - 12.
    Impatiens roylei  Walpers., originaire d'Asie région de l'Himalaya naturalisée en Europe dans les sous-bois le long des cours d'eau de 1 à 3m de haut aux fleurs qui se distingue par un éclatant rouge pourpré.
    Impatiens tinctoria  Rich., originaire d'Afrique Centrale, en zone humide (Éthiopie, Soudan, Zaïre) 2m de haut, fleurs blanches à gorge violette, zones 10 - 12>.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur