Acacia dealbata - Mimosa d'hiver, Mimosa blanchi
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Mimosa argenté, Mimosa blanchissant, Mimosa d'hiver, Mimosa des fleuristes, Cassie, nommé par les anglophones 'Mimosa' ou 'Silver Wattle'.
    Nom latin : Acacia dealbata  Link., synonymes Acacia affinis  Sweet, Acacia decurrens var. dealbata  (Link) Muller, Acacia decurrens var. dealbata  (Link) Maiden, Acacia derwentii  Siebert & Voss, Acacia puberula  Dehnh., Racosperma dealbatum  (Link) Pedley
    famille : Leguminosae, Mimosaceae.
    catégorie : arbuste, pourvu d'un tronc à écorce lisse verte ou bleu vert ayant des tendances à noircir en vieillissant, les rameaux sont couverts d'un duvet blanchâtre ou bleuâtre. Durée de vie assez courte.
    feuillage : persistant, pruineux, velouté bleu vert légèrement argenté, pourvu de nectaires. Feuilles ( 10- 12 cm) composées, bipennées, 14 - 24 paires de folioles à nombreux 30 - 60 foliolules très fins et duveteux
    floraison : hiver, très parfumée, nectarifère et pollenifère visitée par les abeilles. Inflorescence terminale, en grappes très ramifiées de glomérules arrondis, de petite taille, chaque fleurs est composée d'une minuscule corolle à 5 pétales, un court calice à 5 sépales et de nombreuses étamines saillantes. En Australie, il est en fleur de juillet à octobre, l'espèce type est moins florifère que les hybrides.
    couleur : jaune.
    fruits : gousses aplaties (6- 7 cm) à maturité d'un brun bleuté.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 3-8 à 12 m, dans son pays d'origine atteint entre 20 et 30 m de haut.
    plantation : après la floraison.
    multiplication : greffe.
    sol : drainé, plutôt acide, frais ou sec. Attention, il craint le calcaire.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, résiste au vent.
    zone : 9, résistance jusqu'à 5 -7°C.
    origine : le long des rivières et dans les montagnes et ravines du sud-est de l'Australie et Tasmanie, introduit en Europe en 1820.
    entretien : la taille après floraison est bénéfique et peut être sévère.
    L'espèce type émet de nombreux rejets à partir de la souche, attention, il peut devenir envahissant, consulter la liste des espèces envahissantes*.
    maladies et parasites : il peut être sujet aux cicadelles Metcalfa pruinosa.
    NB : Son nom Acacia  vient de "akakia" qui désigne un acacia et "akis" qui signifie épine, pointe et son nom spécifique dealbata  signifie blanchissant, faisant référence à ses jeunes pousses, d'où son nom de Mimosa argenté ou blanchissant.
    Il a été introduit sur la Côte d'Azur entre 1820 et 1822, dans un jardin cannois, depuis il existe de nombreux cultivars. Il s'utilise dans les jardins en sujet isolé notamment pour occulter un vis à vis, dans les massifs arbustifs et la composition des haies. Il pousse sur les sols granitiques du massif de l'Esterel, du massif du Tanneron et du massif des Maures, assurant à lui celle plus de 70% des mimosas vendus dans par les fleuristes.
    Ce genre non révisé comprend plus de 1200 espèces d'arbres et d'arbustes persistants dont certains d'entre eux sont pourvus d'épines. Ils sont principalement originaires de l'Afrique, de l'Asie, des Amériques, de l'Australie (à elle seule plus de 900 espèces) et du Pacifique.
    En septembre 1889, un journaliste d'Adelaïde William Sowden décide de promouvoir le port de branches de mimosa lors des réunions officielles et fonde le Wattle Club de Melbourne, il met en place le concept patriotique de la journée du Mimosa (Wattle Day), la première se déroule le 1er septembre 1910, à Melbourne, Sidney et Adelaïde. Le premier septembre 1988, le gouverneur général de l'Australie a officiellement proclamé l'Acacia doré Acacia pycnantha  comme emblème floral national.
    Les premiers mimosas auraient été introduits et acclimatisés à Nantes vers 1648, rapporté de l'île de Madagascar par le naturaliste Étienne de Flacourt*, ceux de l'Australie l'auraient été beaucoup plus tard entre 1820 et 1850. Sur la Côte d'Azur et la Riviera, ils ont été introduits dans les jardins par les anglais qui y résidaient, aujourd'hui une trentaine d'espèces sont présentes et chaque année au mois de février, se déroule à Mandelieu-La Napoule, la fête du Mimosa.
    Propriétés et utilisations :
    Il fait partie des 3 mimosas utilisés en parfumerie avec l'Acacia farnesiania*  (Cassier du Levant, Cassie de Farnèse) qui fleurit courant janvier février et l'épineux Acacia cavenia  (Cassier romain) qui fleurit bien après courant avril-mai.
    Selon les parfumeurs il apporte une note florale boisée légèrement verte, chaude et poudrée, qui évoque le pollen, la paille et le miel que l'on retrouve dans l'intemporel Vacances de Jean Patou 1936 (réédité en 2015), Farnesiana de Caron (1947), Mimosa pour Moi de L'Artisan Parfumeur (1992), Champs-Élysées de Guerlain (1996), en note de coeur dans Amarige de Givenchy (1998), le soliflore Une Fleur de Cassie de Frédéric Malle (2000), Mimosa de Fragonard (2010), Le Mimosa d'Annick Goutal (2011), Acqua Allegoria Tiaré-Mimosa de Guerlain (2009) et Fleurs d'Hiver de Kenzo (2008).
    Lire l'enquête de Greenpeace, Parfum de Scandale*.
    Parmi les hybrides et variétés horticoles de mimosa, citons :
    La plupart d'entre elles sont issues par greffage sur Acacia retinodes  et de croisements entre Acacia dealbata  et Acacia baileyana  dont la floraison s'étale sur 3 à 6 semaines. Il existe une forme au port retombant 'Pendula'.
    Acacia dealbata  'Gaulois' ou Mimosa  'Gaulois Astier', une ancienne obtention d'Honoré Tournaire issue de croisements d'un Mimosa rapporté de l'île de Saint-Domingue par un membre de la famille, un capitaine au long cours. Un arbuste de 4 à 4 m de haut port arrondi, feuillage vert foncé, longue et abondante floraison de la fin janvier à mars, en grosses grappes parfumées aux glomérules d'un beau jaune soufre, déteste le calcaire, il aurait une meilleure résistance avoisinant les - 10°C. Il est cultivé pour la confection des bouquets.
    Acacia dealbata  'Le Mirandole', se distingue avec son grand feuillage bipenné d'un beaucoup plus clair et argenté, de grosses grappes d'un éclatant jaune vif dès la fin décembre, début janvier. C'est le plus précoce, , il aurait également une meilleure résistance avoisinant les - 10°C. Il est abondamment cultivé pour la confection des bouquets.
    Acacia dealbata  'Mireille', pour les petits jardins ne dépassant pas les 3 à 3.5 m en tout sens, port compact, feuillage vert foncé, denses grappes aux glomérules serrées les unes contre les autres lui donnant un aspect particulier dans un jaune fleur de souffre, floraison courant janvier et février.
    Acacia dealbata  'Président Doumergue', se distingue par son feuillage à reflets bleutés, floraison courant janvier-février.
    Acacia dealbata  'Rêve d'Or', abondante floraison en février.
    Acacia dealbata  'Tournaire', dédié à Honoré Tournaire, au port assez trapu, feuillage vert foncé, en fleurs courant janvier.
    Acacia decurrens*  'Bon accueil' ou 'Le Bon accueil', 4 à 5 m en tout sens, port compact arrondi, feuillage vert foncé légèrement brillant, composé, bipenné, floraison d'un éclatant jaune vif courant janvier-février en grosses grappes très denses, tolère -6 à - 7°C.
    Acacia decurrens*  'Rustica', 4 à 5 m et plus, feuillage vert foncé bipenné, se distingue par sa floraison d'un jaune très vif en grappes retombantes à gros glomérules, il serait le plus rustique avec une tolérance de - 9 à - 11°C, également cultivé pour les bouquets.
    Autres espèces de mimosa et acacia présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Acacia decurrens*  Willd, Mimosa noir, 'localement 'Acacia bark, Early black wattle', origine australienne dans les montagnes bleues, 10 à 12 m de haut, floraison au jardin de janvier à mars dans son pays d'origine en avril.
    *Étienne de Flacourt (1607-1660), administrateur colonial français pour le compte de la Compagnie d'Orient à Madagascar, sa mission est d'établir les relations commerciales entre les Malgaches et les Français, ce sera un échec. De 1648 à 1655, il y occupe le poste de gouverneur de Fort-Dauphin, à son retour, en France il y aura un procès retentissant qu'il gagnera et le réhabilitera dans ses fonctions, mais son navire 'La Vierge' sera coulé en 1661 par les turcs. Auteur du Dictionnaire de la langue de Madagascar en trois brochures 1658 et l'Histoire de la Grande Isle Madagascar (1661), réédition 1995 par Claude Allibert, l'édition de 1905 est consultable en ligne sur archive.org.
    *espèces envahissantes L'Agence Méditerranéenne de l'Environnement du Languedoc-Roussillon (AME) et l'Agence Régionale Pour l'Environnement de Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées au Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles pour mettre en place un dispositif régional et européen sur les plantes envahissantes; en juillet 2003 l'AME a réalisé des fiches sur les plantes envahissantes de la région méditerranéenne, télécharger le fichier format pdf (2.13Mo).
    *Acacia farnesiana*  en l'honneur des jardins Farnèse à Rome, l'un des premiers jardins botaniques privés d'Europe créé par le cardinal Alessandro Farnese en 1550.
    *Parfum de scandale prendre le temps de lire l'enquête de Greenpeace, sur la composition chimique d'eaux de toilette et eaux de parfum de marques parfois prestigieuses, contenant des phtalates et des muscs de synthèse.
    Télécharger le PDF Parfum de scandale - source © Greenpeace.
    nmauric©19/01/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

un compteur pour votre site