Amelanchier ovalis - Amélanchier à feuilles ovales
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    amelanchier rotundifolia 'Helvetia' Nom commun : Amélanchier commun, Amélanchier à feuilles ovales, en provençal amelanquier.
    Nom latin : Amelanchier ovalis  Medik.*, synonymes Amelanchier rotundifolia  Koch., Amelanchier vulgaris  Moench.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbuste fruitier xérophile.
    port : gros buisson élancé, peut avoir de nombreux troncs.
    feuillage : caduc, glabre, coriace, vert mat, revers tomenteux blanc pour les jeunes feuilles. Feuilles à base arrondie,alternes, simples, ovales, légèrement pointues, finement dentées. Les jeunes feuilles sont pubescentes, teintées de rose. Vire au rouge à l'automne.
    floraison : au printemps (avril-mai). En grappes plumeuses et parfumées, nectarifères visitées par les abeilles. Racèmes de fleurs à 5 longs pétales obovales étroits légèrement laineux sur le revers, 5 carpelles et 5 styles, calice à 5 dents.
    couleur : blanc pur vers la base tirant sur le jaune, bouquet d'étamines jaune, calice vert chartreux, boutons florales légèrement lavé de rose.
    fruits : En été, petites baies globuleuses, comestibles à loge compartimentée (3-5), rouge à noir bleuté contenant une à deux graines réniformes ocrées, convoitées par les oiseaux. Appelées amélanches et petites poires au Canada.
    croissance : lente au début, le plus lent du genre.
    hauteur : 2 - 3 m.
    plantation : fin de l'été, ou en hiver.
    multiplication : par semis au printemps, division des touffes en hiver ou bouture aérienne.
    sol : indifférent (acide ou neutre ou alcalin), prédilection pour les sols calcaires, frais ou sec, fertile ou pauvre.
    emplacement : soleil.
    zone :5 - 9
    origine : en zone de basse montagne dans les stations rocheuses de l'Europe méridionale, Europe centrale, Afrique du Nord (Algérie, Tunisie et Maroc septentrional jusqu'à 3500 m d'altitude), présent au sud-est de la France des Pyrénées, Massif central jusqu'aux Hautes Alpes, dans les Vosges et en Corse.
    entretien : supporte très bien la taille.
    NB : son nom Amélanchier vient du provençal amelanquier qui dérive du gaulois amelanco qui désigne l'amélanche, issu du gaulois aball-inca qui signifie petite pomme. Introduit dans les jardins d'Europe vers 1596 où il s'utilise dans la composition de haies libres ou en sujet isolé. Étincelant à l'automne. Les baies peuvent être consommées crues ou cuites sous forme de confitures, compotes, gelées, sirops et tartes. Son feuillage sert de fourrage ligneux pour les bovins, ovins ou caprins.
    Ce genre comprend environ 25 espèces d'arbustes ou arbres caducs, originaires en grande partie d'Amérique du Nord, une en Asie et deux en Europe. Les jeunes feuilles sont toutes pubescentes.
    Parmi les cultivars, citons :.
    Amelanchier ovalis 'Edelweiss', 3 à 4 m de hauteur, feuillage vert foncé, laineux pour les jeunes feuilles, virant à l'automne dans les tons d'orange, rouge et jaune, baies de couleur aubergine presque noire, floraison blanche, calice lavé de rose.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Amelanchier alnifolia  Nutt., synonyme Amelanchier florida Lindl., consulter sa fiche.
    Amelanchier canadensis  Hort., synonyme Amelanchier arborea  (A. Michaux) Fernald, consulter sa fiche.
    Amelanchier laevis Wiegand, Amélanchier de Wiegand, Amélanchier lisse, consulter sa fiche.
    Amelanchier lamarckii  Schroeder, Amélanchier de Lamarck, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    Amelanchier asiatica Siebold & Zuccarini) Walpers, originaire d'Asie - Chine, Corée, Japon, feuilles ovales, à base arrondie, pointues, dentées, virant à l'orange-rouge en automne. Fleurs en longues grappes (5 - 6c m ), zones 4 - 9.
    Amelanchier gracilis Heller.
    Amelanchier humulis Wiegand, synonyme Amelanchier huronensis Wiegand.
    Amelanchier sanquinea Pursh
    Amelanchier spicata (Lam.) K.Koch, synonyme Amelanchier stolonifera Wieg., originaire d'Amérique du Nord. Feuilles ovales, base arrondie, à courte pointe, finement dentée, jeunes feuilles duvet blanchâtre sur le revers, fleurs blanches en grappes fournies en mai-juin, suivies de baies d'un bleu noirâtre, zones 4 - 9.

    Annotations :
    * Medik : abréviation botanique pour le médecin-botaniste allemand Friedrich Kasimir Medikus (1736-1808), fut directeur des jardins de Schwetzingen et de Mannheim, on lui doit de nombreux travaux sur les Apocynées, Asclépiadées et Malvacées et sur les champignons.
    Il fait paraître en 1771, l'Index plantarum Horti electoralis Manhemiensis', en 1786 'Theodora speciosa ein neues Pflanzengeschlecht' BNf Gallica puis entre autre 'Philosophische Botanik mit kritischen Bemerkungen' (Botanique philosophique avec des remarques critiques) édité en allemand (1789 -Mannheim), consultable à la BNf Gallica et pour finir en 1800 un Essai sur la culture des végétaux exotiques, qui renferme, en outre, un catalogue de tous ses travaux.
    nmauric© 07.07/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site