Jasminum grandiflorum  - Jasmin d'Espagne
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Pierre-Joseph Redouté*
    Nom commun : Jasmin d'Espagne, Jasmin à grandes fleurs, nommé par les anglophones 'Spanish Jasmine' ou 'Royal Jasmine'.
    Nom latin : Jasminum grandiflorum  L.*, synonyme Jasminum f. affine 
    famille : Oleaceae.
    catégorie : arbuste.
    port : grimpant.
    feuillage : caduc.
    floraison : été, parfumé.
    couleur : blanc.
    croissance : rapide.
    hauteur : 6-9 m.
    plantation : printemps.
    multiplication : bouturage en été à l'étouffée, marcottage.
    sol : plutôt riche et frais, drainé, éventuellement calcaire.
    emplacement : soleil.
    zone : 5 - 10, résistance : -6°C. craint le vent.
    entretien : diriger la croissance, tailler tous les 3 ou 4 ans. A planter dans une zone de passage car il sent très bon..., il faut le guider car il ne s'accroche pas tout seul.
    NB : son nom Jasminum  vient de l'arabe 'yasmin' ou il désigne aussi la fleur qui aurait pour origine un mot arabo-persan 'yâsimîn' qui signifie parfum suave, son nom spécifique grandiflorum  à grandes fleurs.
    Ce genre comprend plus de 200 espèces d'arbustes dont certains sont grimpants pouvant être caducs, persistants ou semi-persistants, parfumés ou inodores, originaires principalement de l'Asie du sud-est, de l'Asie Mineure et de l'Afrique, majoritairement en zones tropicales et subtropicales.
    Intéressant pour sa floraison marquée en été même en région chaude contrairement à Jasminum offinale, d'ailleurs il fleurit bien surtout en région chaude.., zone 10.
    On en extrait des huiles essentielles et de l'absolue qui entre encore dans la composition de quelques vrais parfums* leur donnant une note de coeur chaleureuse, fruitée un peu verte, légèrement entêtante.
    Quelques autres espèces du genre :
    Jasmin nid d'abeille, Jasmin rouge appelé parfois Jasmin rose Jasminum beesianum  Forrest & Diels, synonymes Jasminum violascens Lingelsheim, consulter sa fiche.
    Jasmin commun, Jasmin officinale, Jasmin blanc Jasminum officinale  L., consulter sa fiche.
    Jasmin blanc, Jasmin à nombreuses fleurs Jasminum polyanthum  Franch. , consulter sa fiche.
    Jasmin ligneux, Jasmin jaune Jasminum fruticans  L., consulter sa fiche.
    Jasmin d'hiver, Jasmin jaune Jasminum nudiflorum  Lindl. , consulter sa fiche.
    Jasmin stéphanois, Jasmin rose Jasminum x stephanense  Lemoine., consulter sa fiche
    Jasmin de Wallich, Jasmin jaune de Wallich Jasminum wallichianum  Lindl., consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres espèces de plantes grimpantes présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.
    Annotations :
    *L, abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Parfum de scandale prendre le temps de lire l'enquête de Greenpeace, sur la composition chimique d'eaux de toilette et eaux de parfum de marques parfois prestigieuses, contenant des phtalates et des muscs de synthèse. Télécharger le PDF Parfum de scandale (329 Kb) - source © Greenpeace.
    * Redouté , Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), illustrateur botanique ardennais qui s'installe à Paris comme peintre-décorateur chez son frère ainé, il se rend régulièrement au Jardin du Roi pour y travailler la peinture florale c'est là qu'il rencontre, un magistrat du roi passionné de botanique L'Héritier de Broutelle, qui en fait son assistant, illustrant des ouvrages de botanique, comme l'Encyclopédie botanique de Lamarck. En 1788, il devient le dessinateur de la Reine Marie-Antoinette, puis celui de l'Académie des Sciences et pour finir en 1804 peintre officiel de l'Impératrice Joséphine.
    Le plus connu d'entre eux est son ouvrage sur les Roses en 3 volumes, Paris, Didot, 1817-1824, toujours réédité, des gravures et des lithographies sont à découvrir au Musé communal Pierre Joseph Redouté - 6870 Saint-Hubert.
    nmauric© 15/01/2000- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site