Jasminum x stephanense  - Jasmin stéphanois, Jasmin rose
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Jasmin stéphanois ou Jasmin rose, nommé par les anglophones 'Stephan's Jasmine' ou 'Pink Jasmine'.
    Nom latin : Jasminum x stephanense Lem*., synonyme Jasminum xizhangense B. M. Miao.
    famille : Oleaceae.
    catégorie : arbuste buissonnant, grimpant, assez vigoureux et ramifié.
    port : touffe érigée.
    feuillage : caduc à semi-persistant selon le climat (persistant sous climat doux), vert clair à vert moyen. Les jeunes feuilles peuvent être pubescentes et légèrement marbrées de crème. Sur de fines tiges, petites feuilles opposées, composées à 3 - 9 folioles ovales-lancéolées.
    floraison : épisodiquement du printemps jusqu'à la fin de l'été (fin mai-début juin, suivant le climat jusqu'en août environ). Petite fleurs tubuleuses étoilées (2cm) axillaires, très légèrement parfumées, solitaires ou regroupées par 2 /5 en ombelle terminale, corolle à 5 lobes arrondis, calice pubescent à 5 lobes effilés.
    couleur : rose pâle à rose plus soutenu sur le revers ainsi que pour les boutons floraux.
    fruits : petites baies globuleuses noires.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 3/4m voir plus.
    plantation : au printemps de préférence pour qu'il s'installe avant l'hiver.
    multiplication : par semis, plus facilement par bouturage de tiges aoûtées ou marcottage.
    sol : tous, mais il n'est pas indifférent au sol léger et enrichi. Tolère assez bien la sécheresse.
    emplacement : soleil ou ombre légère (dans le sud) adossé à un mur à l'abri des vents froids ou violents pour protéger la floraison.
    zone : 7 - 11. Tolère -12 à -15 °C. Il peut pousser en région parisienne, en prenant soin de protéger le pied avec une ou deux tuiles et un bon paillis.
    origine : serait un hybride issus d'un croisement entre Jasmin blanc Jasminum officinale L. et Jasminum beesianum Forrest & Diels un jasmin rose-rouge, on en trouve des 'naturels' à travers le monde.
    entretien : Il faut le palisser. Comme tous les autres si une taille est nécessaire pour le rajeunir (éclaircissage) , elle s'effectuerat après la première floraison en enlevant les anciennes tiges.
    Idéal pour orner un mur ensoleillé, une palissade, un grillage, une pergola ou encore tonnelle pas très loin des ouvertures pour profiter de son parfum non entêtant.
    NB Son nom Jasminum vient de l'arabe 'yasmin' où il désigne déjà le jasmin, mot qui aurait pour origine un mot arabo-persan 'yâsimîn' qui signifierait parfum suave, et stephanense faisant référence à son origine stéphanoise ( Saint-Étienne) où il aurait été créé au début du 20 éme siècle par Thomas Javit.
    Ce genre comprend plus de 200 espèces d'arbustes dont certains sont grimpants pouvant être caducs, semi-persistants ou persistants, parfumés ou inodores. Tous originaires de l'Asie du sud-est, de l'Asie Mineure et de l'Afrique, majoritairement en zones tropicales et subtropicales.
    Parmi les autres Jasminum citons :
  • Ceux à floraison blanche :
    Jasminum dispermum : Originaire de l'Himalaya, semi-persistant à feuilles composées 5 à 7 folioles étroites à la floraison blanche parfumée, boutons floraux presque rouge. Zone 10-11. Tolère jusqu'à - 2°.
    Jasminum le-ratii Schltr. : Originaire en Nouvelle-Calédonie, feuillage lancéolé, persistant brillant, fleurs cireuses, blanches très étoilées. Zone 10-12.
    Jasminum mesnyi Hance Jasmin jaune : Originaire de Chine, floraison parfumée au tout début du printemps, assez frileux
    Jasminum molle R. Br, synonyme Jasminum auriculatum Vahl : Originaire des Indes orientales et d'Australie, au feuillage persistant verts sombre de petit taille port buissonnant, panicule de fleurs blanches étoilées (7 lobes) très parfumées rappelant le parfum du gardénia.
    Jasminum multiflorum Roth : Originaire d'Asie du sud-est (Inde), feuillage persistant, à grosses fleurs blanches parfumées cireuses et charnues étoilée. Zone 10-12.
    Jasminum multipartitum Hochst. : Originaire d'Afrique du Sud province du Cap, arbustif feuillage persistant vert foncé, brillant, fleurs blanches parfumées très étoilées (plus de 9 lobes) boutons floraux rose soutenu.
    Jasminum nitidum Jasmin luisant :feuillage brillant, petites fleurs blanches très étoilée les boutons floraux sont roses.
    Jasminum nervosum Lour: Originaire d'Asie du sud-est (Chine, Thaïlande et Vietnam entre autre) à feuilles simples opposées, fleurs blanches étoilées (8-10 lobes).
    Jasminum officinale f. grandiflorum (L) Kobuchi ou Jasmin officinale à grandes fleurs : feuillage persistant, très florifère, blanc il est cultivé dans le Midi pour être utilisé en parfumerie. Zone 9.
    Jasminum officinale L. ou Jasmin commun, Jasmin officinale, Jasmin blanc, consulter sa fiche.
    Jasminum polyanthum Franch. Jasmin blanc, Jasmin à nombreuses fleurs : Consulter sa fiche.
    Jasminum sambac (L.) Aiton, synonyme Nyctanthes sambac L., ou Jasmin d'Arabie: port buisonnant persistant, très florière tout au long de l'année, fleurs parfumées blanches virant au rose en fin de floraison. S'Utilisent pour parfumer le thé. Zone 10-11. Jasminum suavissimum Lindl. : originaire d'Australie à la floraison blanche tardive (fin de l'été) trés parfumée comme son nom l'indique.

  • Ceux à floraison jaune :
    Jasminum fruticans L., synonyme Jasminum humile Gueldenst. ou Jasmin ligneux jaune, consulter sa fiche.
    Jasminum humile L., synonymes Jasminum revolutum Sims, Jasminum humile Heyne ex Wall., Jasmin jaune peu élevé et parfumé : Originaire d'Asie en zone tropicale.
    Jasminum nudiflorum Lindl. ou Jasmin d'hiver jaune : Consulter sa fiche.
    Jasminum grandiflorum L. synonyme Jasminum f.affine appelé Jasmin d'Espagne, consulter sa fiche.
    Jasmin de Wallich Jasminum wallichianum Lindl. : consulter sa fiche.

  • Ceux à floraison rose :
    Jasminum beesianum Forrest & Diels Jasmin nid d'abeille, Jasmin Rose-rouge : Consulter sa fiche.
    Jasminum lang Gagnepain synonyme Jasminum gardeniiflorum L. C. Chia.: Originaire de Chine (Yunnan) et Vitenam, à fleurs blanches intérieurement et au revers rose.

    Parmi les autres espèces appelées communément 'Jasmin' citons :
    Jasmin du Brésil, Jasmin du Chili, Dipladénia, Mandévilla Mandevilla sanderi 'Rosea', synonyme Dipladenia sanderi 'Rosea', consulter sa fiche.
    Jasmin du Cap, Gardénia, Gardenia augusta Merr. synonymes Gardenia grandiflora Lour., Gardenia jasminoides Ellis, consulter sa fiche.
    Jasmin de Caroline, Jasmin de Virginie, Gelsémie Gelsemium sempervirens Mill, synonyme Gelsemium nitidum Michx., consulter sa fiche.
    Jasmin étoilé, Jasmin des Indes ou Faux jasmin Trachelospermum jasminoïdes Lem., synonyme Rhynchospermum jasminoides Lindl., consulter sa fiche.
    Jasmin de Madagascar ou Stephanotis floribunda Brongn., synonyme Marsdenia floribunda Schltr.,consulter sa fiche.
    Jasmin de Virginie, Jasmin trompette, Bignone Campsis radicans Seem. synonymes Tecoma radicans Juss. , Bignonia radicans L., consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres espèces de plantes grimpantes présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Lem., abréviation botanique pour le botaniste français Charles Lemaire (1800 - 1871), initialement professeur de littérature à Paris, il se passionne pour la botanique et il devient le spécialiste des cactées initie de 1841 à 1847 l'inachevée 'Iconographie descriptive des cactées', en 1845 il part en Belgique collaborer avec Louis Van Houtte à la célèbre 'Flore des serres et des jardins de l'Europe' qui sera publier de 1845 à 1888, suivi de 'L'Illustration horticole'.

    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site