Rubus fruticosus - Ronce à fruits
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ronce à fruits, Ronce arbustive nommée par les anglophones 'Blackberry' ou 'Shrubby blackberry'.
    Nom latin : Rubus fruticosus  L. *, variété sans épine : Loganberry 'Thornless'
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbrisseau.
    port : grimpant en tous sens.
    feuillage : caduc.
    floraison : en été,nectarifère et pollinifère visitée par les abeilles les bourdons et les papillons. Fleurs en coupe à 5 larges pétales.
    couleur : rose vif étamines rose.
    fruits : baies noires comestibles (la mûre).
    croissance : rapide.
    hauteur : 6-9 m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par division des touffes par éclats pourvus de racines, par bouturage et par prélèvement des drageons à l'automne ou à l'hiver. Par semis spontané, des graines disséminées par les oiseaux et les petits mammifères.
    sol : riche, frais, drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 3 - 9.
    entretien : maitrisez son développement en taillant, limitez le marcottage spontané en attachant les tiges a un support, car avec le temps elle peut former de denses fourrés impénétrables. Il est conseillé de supprimer les tiges qui ont donné des fruits et de pas toucher celles de l'année qui produiront l'année suivante des fruits.
    NB : Son nom Rubus  désigne le genre en latin, mot venant de du latin 'ruber' qui signifie rouge et son nom spécifique fruticosus  signifiant ligneux, arbustif, vient du latin 'frutex' qui désigne un arbuste, un buisson et non de 'fructus' qui désigne un fruit.
    Le genre comprend environ 270 espèces et plus* de vivaces herbacées, d'arbrisseaux, d'arbustes ou de ronces grimpantes, caduques ou persistantes de 0.20 cm à 5 m de haut, originaires des zones tempérées et subarctiques du globe, en zone arctique (8 espèces et dont 5 sous-espèces), en Amérique du Nord (232), Chine (208 dont 139 endémiques) France (± 111), dont a peu près 170 à 177 sont consommées, mais un bon nombre d'entre elles sont envahissantes, formant des ronciers impénétrables.
    un Loganberry est un hybride entre une ronce Rubus fruticosus et un Framboisier Rubus idaeus. Cette variété, sans épine, a un développement très rapide (plusieurs mètres par an).
    Propriétés et utilisations :
    Rubus fruticosus  est utilisé en homéopathie et phytothérapie sous forme de granulés, macérât glycériné, teinture-mère, tisanes et décoctions.
    Dans les médecines traditionnelles, les feuilles séchées étaient réputées pour leurs propriétés antibactérienne, antidiarrhéique, astringente, antioxydante, antivirale et vasoconstrictrices, prescrites en infusions ou décoctions, pour soigner les diarrhées, les affections buccales, caries et gingivites, les angines, pharyngites, rhumes et sinusites, les dermatoses, l'acné, l'eczéma, les dartres et soigner les peaux grasses en régulant le sébum.
    Nos grand-mères connaissaient également son effet vasoconstricteur et l'utilisaient pour traiter les hémorroïdes, les pertes blanches et les règles trop abondantes.
    Comme tous les fruits contenant des graines, la mûre est déconseillée aux personnes ayant des diverticules intestinaux.
    Les mûres se consomment crues sans être laver (perte du parfum), congelées, séchées, conservées dans du vinaigre de framboise ou cuites. Entrant soit seule ou en mélange avec d'autres fruits rouges, dans la confection de confitures, gelées, jus de fruits, sirops, boissons gazeuses et fermentées, vins, vinaigres épicés ou non, crèmes* et liqueurs, confiture de vieux garçon, tartes, pâtisseries, glaces, crèmes, entremets et autres desserts.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie : 
    Rubus chamaemorus  L., Plaquebière, Chicouté, Margot, Mûre blanche consulter sa fiche.
    Rubus ideaus  L, Framboisier du Mont Ida, Framboisier, consulter sa fiche.
    Rubus odoratus , Ronce odorante, Calotte, Chapeau rouge, Framboise plate, consulter sa fiche.
    Rubus phoenicolasius  Maxim., Ronce du Japon, Framboisier du Japon, consulter sa fiche.
    Rubus pubescens Raf, Catherinette, Ronce pubescente,consulter sa fiche.
    Rubus thibetanus, Ronce du Tibet, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'.
    A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *crèmesla crème de mûres à base de vin rouge, d'alcool de fruit et mûres est très appréciée en apéritif dans un vin blanc (Kir), un champagne (Kir Royal), un mousseux, un crémant (un Téméraire) ou une Clairette.
    270 espèces et plus selon la flore de Chine 700 espèces, en France le genre n'a toujours pas été révisé.
    Une nouvelle espèce découverte 2001 à l'extrême est de la Russie, sur une île dans la mer du Japon, krai de Primorié (Primorskiy) Rubus pungens  E.A Tchubar, et des sous-espèces asiatiques.
    - nmauric © 2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site