Astilbe x chinensis taquetii  - Astilbe de Chine 'Superba'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Astilbe de Chine Taquetii* 'Superba'
    Nom latin : Astilbe x chinensis  var Taquetii  'Superba'
    famille : Saxifragaceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse.
    feuillage : caduc, vert foncé.
    port : touffe dressée, évasée.
    floraison : été (2 semaines, fin-juillet).
    couleur : rose-pourpre.
    croissance : rapide.
    hauteur : 1.2 m.
    plantation : printemps ou de préférence à l'automne.
    multiplication : par bouturage des racines au printemps, par division des touffes en 4 de préférence à l'automne, tous les 3 ou 5 ans; cela stimulera sa floraison. Procéder avec un outil tranchant, car les racines sont plutôt robustes.
    sol : bien drainé, humide et riche en matière organique.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, elle s'accommode de tous les éclairages, bien qu'elle soit plus florifère sous un bon ensoleillement, dans le sud, éviter les expositions trop brûlante en été.
    zone : 3/4 - 10.
    origine : l'espèces type d'Asie.
    entretien : maintenir le sol humide, ajouter compost et engrais au printemps. Les astilbes de Chine supportent mieux la sécheresse que les autres espèces. Même après la floraison, ses tiges florales demeurent décoratives.
    NB : son nom Astilbe   vient du privatif grec 'a' et de 'stilbos' qui signifie brillant, faisant référence à l'aspect terne du feuillage de certaines espèces face à l'éclatante floraison. Ce genre ne comprend que quatorze espèces de vivaces, dans l'ensemble originaire des sous-bois de feuillus de l'est de l'Asie notamment dans la région de l'Himalaya, sauf deux qui sont originaires de l'est des États-Unis.
    Ce cultivar, à la floraison tardive mais très spectaculaire, permet d'étaler la floraison par rapport aux autres espèces. Elle est probablement la plus haute des astilbes, sans problèmes, facile de culture. Elle s'accommode de tous les éclairages, bien qu'elle soit plus florifère sous un bon ensoleillement comme les autres d'ailleurs.
    Espèce type et cultivars :
    Astilbe chinensis  (Maximowicz) Franchet & Savatier, synonyme Astilbe chinensis var. davidii  Franchet, nommée en chinois 'luo xin fu' largement présente dans les provinces en Chine (21), Corée, Japon et Russie, 0.50 à 1m de haut, floraison selon climat de juin à septembre, dans les tons de rose-pourpre.
    Astilbe x chinensis  'Final', 40cm de haut, floraison décalée à la fin de l'été (août-septembre), son feuillage est vert foncé, voir photo ci-contre.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Astilbe x arendsii  'Anita Pfeifer' consulter sa fiche.
    Astilbe x arendsii  'Diamant', consulter sa fiche.
    Astilbe x arendsii  'Fanal', consulter sa fiche.
    Astilbe x arendsii  'Glow', consulter sa fiche.
    Astilbe x arendsii  'Peach Blossom', consulter sa fiche.
    Astilbe x crispa  'Perkeo', consulter sa fiche.
    Astible japonica  'Koblenz' consulter sa fiche.
    Astilbe simplicifolia  'Hennie Graaland', consulter sa fiche
    Astilbe thunbergii , consulter sa fiche.
    Voir également
    Aruncus dioicus  (Walter) Fernald, Barbe de Bouc, consulter sa fiche

    Annotations :
    *taquetii  Astilbe taquetii  ( H.Lév. ) Koidz., synonyme Astilbe thunbergii  var. Taquetii  en l'honneur du missionnaire-botaniste français Émile Joseph Taquet (1873-1952), à partir de 1897 il réside en Corée du sud collectant des nouvelles espèces qu'il fait parvenir en Europe, 76 espèces asiatiques lui ont été dédiées.
    * Adrien René Franchet (1834-1900) nommé en 1881, Directeur du laboratoire de phanérogamie du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, qui rassemble plus de 3797 nouvelles espèces en provenance de la Chine et du Japon adressées par les 4 missionnaires collecteurs (Pére Armand David, Delavay, Guillaume Farges (1844-1912), J.A. Soulié , qui donnèrent ces publications 'Plantae Davidianae ex Sinarum imperio', G. Masson, Paris, (1884-1888), Plantae delavayanae (1890) et 'Plantas Yunnanenses' (Bourloton - 1886) .
    ® par la Société des Gens de Lettres- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,
    la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressement interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site