Elettaria cardomum - Cardamome de Malabar
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cardamome, Cardamome de Malabar, nommée par les anglophones 'Cardamom'.
    Nom latin : Elettaria cardomum  Rhox
    famille : Zingiberaceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse.
    port : touffe élancée, évasée.
    feuillage : sur de longues tiges feuilles persistantes lancéolées, grandes et longues, brillantes, aux nervures marquées, duveteuses sur le revers
    floraison : Longue hampe florale, nombreuses petites fleurs en panicule.
    couleur : blanc jaunâtre, strié de violet, au bord marginé de rose.
    fruits :capsule renflée, trivalvée vert - jaune, de 1 à 2 cm, contenant une dizaine de petites graines brunes. Se récolte d'août en avril. Au séchage la capsule verte laisse apparaître des stries qui devient légèrement bosselée. croissance : rapide.
    hauteur : 2 - 3 m.
    multiplication : par division des rhizomes
    sol : riche et humide, acide ou neutre.
    emplacement : mi-ombre.
    zone : 10 - 11
    origine : sud ouest de l'Inde.
    NB : Une des épices les plus chères avec la vanille et le safran, cultivée aussi au Guatemala, en Tanzanie, en Thaïlande dans les zones tropicales. Vendue le plus souvent sous le nom de cardamome verte, on peut la trouver blanchie au lait de chaux.
    L'enveloppe à une saveur légèrement sucrée,camphrée, citronnée et les graines sont piquantes et poivrées.
    Sous la Rome Antique, elle avait sa place dans l'oxygarum, mélange à base de cumin, menthe, poivre, vinaigre et miel.
    Au Moyen âge, elle fut interdite par décret royale aux ecclésiastiques pendant les offices, son parfum étant jugé trop sensuel.
    Utilisation :
    S'utilise entière pour parfumer les plats ou seulement les graines moulues. Elle entre dans la composition du garam masalla indien (cardamome, cannelle,girofle, cumin, coriandre, noix muscade, poivre) et d'autres mélanges d'épices accompagnant les currys et desserts.
    Au Moyen Orient, elle est très utilisée en mélange pour accompagner les viandes. Torréfiée, elle est ajoutée au café en Égypte, Turquie , Proche-Orient, c'est le symbole de l'hospitalité.
    Les pays nordiques, slaves et anglo-saxons la rajoutent dans la viennoiserie, les marinades, les desserts. Elle entre dans la fabrication de l'encens, de confiseries, pâtisseries et chocolats. L'huile essentielle entre dans la composition d'alcool (aquavit), liqueurs, et en parfumerie.
    Sous les tropiques, on l'utilise pour la conservation des aliments.
    Propriétés médicinales :
    On en extrait une huile essentielle (contient du cinéol, limonème, terpinéol, linalol), qui est préconisée en phytothérapie et aromathérapie pour ses propriétés antiseptiques, carminatives et antispasmodiques, et comme stimulant digestif. Croquée elle rafraîchit l'haleine. Le rhizome est un antifébrifuge et un excellent tonique.
    - nmauric© 04.09. 2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site