Cuminum cyminum  - Cumin blanc, Faux anis
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cumin, autrefois Coumin, Faux anis, Anis âcre, Cumin de Malte, Cumin marocain, Cumin du Maroc, Cumin blanc, Sélin* cumin , connu sous le nom de Sillon* ou Sillon cumin aux Antilles nommé par les anglophones 'Black cumin', 'Kamûn' ou 'Kammoun' en arabe.
    Nom latin : Cuminum cyminum  L.* synonymes Cuminum aegyptiacum  Mérat ex DC., Cuminum hispanicum  Mérat ex DC., Cuminum odorum  Salisb., Cuminum officinale  Garsault, Selinum* cuminum  Krause.
    famille : Apiaceae.
    catégorie : annuelle herbacée.
    port : dressé.
    feuillage : caduc, vert franc. Petites feuilles finement découpées en segments filiformes.
    floraison : en été en cime, petites fleurs réunies en ombelles à bractées ciliées, fleurs à 5 pétales fendus en 2 lobes arrondis.
    couleur : blanche à blanc rosé à rose.
    fruits : fin de l'été dans une petite cosse brunâtre et poilue contenant 2 petites graines aromatiques cannelées (5 à 6mm) oblongues, réniformes de couleur ocre jaune à brun, riches en des huiles essentielles, à savoir il lui faut bien 4 mois de climat bien chaud pour parvenir à maturité.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.10 à 0.30m.
    plantation : au printemps en situation chaude en espaçant d'environ 10cm les poquets, attention aux racines.
    multiplication : au printemps par semis en place de 3 ou 4 graines, sous châssis chaud ou dans des potées.
    sol : léger, enrichi en compost, frais et bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre (soleil une partie de la journée).
    zone : 9 - 12., minima 12°C.
    origine : Asie mineure, Turkestan, naturalisé sur le pourtour méditerranéen depuis des siècles où il fut introduit par les arabes.
    entretien : sans.
    NB : son nom Cuminum  qui désigne en latin l'espèce, vient du grec 'kuminon' un mot qui aurait une origine sémitique, son nom spécifique cyminum  vient du grec 'Cyma, cymae' qui signifie qui enfle et désigne aussi la cyme (inflorescence).
    Ce genre ne comprend que deux espèces d'annuelles, originaires d'Asie centrale, d'Asie mineure et pourtour méditerranéen, cultivées depuis la nuit des temps en Asie et Moyen Orient pour ses graines aromatiques, à ne pas confondre avec le carvi Carum carvi .
    Propriétés et utilisations :
    Autrefois ses graines servaient de monnaie pour payer les dîmes.
    Réputé pour ses propriétés apéritive, antispasmodique, antihelminthique, carminative, digestive, diurétique, eupeptique, estrogénico, galactogène, sédative et stimulante.
    Prescrite pour traiter les troubles digestifs et les flatulences, durant des siècles les pharmacopées populaires l'utilisaient en mélange dans tout un tas de préparations médicinales et aussi comme aphrodisiaque en le mélangeant à du miel, additionné de poivre, ou comme Pline en l'associant à des graines d'asperge.
    Les sillons sont utilisés pour aromatiser pains, viennoiseries et pâtisseries, soupes, légumes, couscous, tajines, ragouts de légumes, de viande ou de poissons aussi pour relever certains fromages comme le munster, l'edam ou le gouda et charcuterie comme les merguez.
    Réduits en poudre, ils entrent dans la composition de mélanges d'épices comme les divers chilis et currys, le garam masalla indien (cardamome, cannelle, girofle, cumin, coriandre, noix muscade, poivre), le ras-el-hanout, les cinq épices aussi bien dans la recette chinoise que l'indienne.
    Egalement, il entre dans la composition des épices d'Osiris de l'île de Santori qui se composent de piment, anis, coriandre, menthe pouliot, origan, fenouil et menthe, un mélange pour accompagner les légumes et les viandes en été.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres plantes aromatiques présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Anis vert, pimpinella anisum  L, Apiaceae.
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Sillon, s'utilise pour désigner les graines, que l'on utilise aussi pour nommer d'autres graines, exemple sillon aneth.
    *Sélin, Selinum  c'est aussi le nom de Selinum carvifolia  (L.) L. connu sous le nom de Sélin à feuilles de carvi.
    - -nmauric©08.04.2009 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site