Tradescantia cerinthoides - à fleurs de Cérinthe
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Tradescantia cerinthoïde, Tradescantie a fleurs de Cérinthe.
    Nom latin : Tradescantia cerinthoides  Kunth., donné pour synonyme de Tradescantia blossfeldiana  Mildbr.
    famille : Commelinaceae.
    catégorie : vivace herbacée, tiges pourprées pourvues de noeuds.
    port : dressé.
    feuillage : peristant vert foncé brillant au revers pourpré et légèrement duveteux. Feuilles engainantes, lancéolées à ovales, acuminées, disposées en spirale sur la tige.
    floraison : de la fin du printemps jusqu'en automne suivant le climat. En cime, entre deux spathes en forme de navette, inflorescences axillaires, petites fleurs éphémères, nectarifères, composées de 3 sépales ovales-lancéolées, 3 pétales ovales à bord ondulé, 3 carpelles soudés et 6 étamines poilues.
    couleur : blanc à blanc rose pourpré, boutons floraux duveteux et pourprés.
    fruits : capsules de 4 mm contenant des graines brunes de 2 mm.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0, 30 à 0.60 m environ.
    plantation : au jardin au printemps sous climat approprié.
    multiplication : toute l'année par bouturage de portion de tige avec un noeud, dans un mélange sablonneux ou dans de l'eau ( mettre un morceau de charbon de bois), par division ou par semis au printemps.
    sol : riche en matière organique, acide ou neutre, bien drainé, voir sec. Pour une culture en pot prévoir un mélange de sable, terre et terreau.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 9 - 11.
    origine : de l'Argentine et du Brésil, intrduite et naturalisée dans de nombreux pays notamment dans le sud de l'Australie ( Nouvelle-Galles du Sud.
    entretien : sans.
    NB : Ce genre est dédié au botaniste anglais John Tradescant le Jeune (1603-1662), jardinier de Charles Ier, il s'intéresse à la flore de la Virginie où il séjourne à 3 reprises entre 1637 et 1662, on lui doit entre autre l'introduction en Europe du Liriodendron tulipifera  L. et Taxodium distichum  L., mais certains auteurs pensent que ce genre est dédié à son père John Tradescant l'Ancien (1570-1638), à suivre...
    Propriétés et utilisations :
    Ce genre est à manipuler avec prudence car certaines personnes peuvent avoir des allergies de contact dues à la présence de raphides d’oxalate de calcium.
    Le tradescantia fait parti des bio-indicateurs de pollution radioactive, son observation permet de détecter des quantités minimes de substances mutagènes comme les hydrocarbures, les métaux lourds et les pesticides; car ces substances entraînent une détérioration de l'ADN des noyaux de certaines de ses cellules.
    Exemples d'utilisation : programme Eurobionet - Réseau européen pour l'évaluation de la qualité de l'air. Pour info, les autres plantes retenues :
    Nicotiana tabacum  L. cv Bel W3 et Populus x, le tabac et peuplier pour l'ozone qui provoque des nécroses sur le feuillage.
    Lolium multiflorum  (Lam.) Husnot. ou Ray grass pour détecter les métaux lourds accumulation de ces polluants dans la plante.
    Brassica oleracea var. acephala  , Chou frisé pour détecter les hydrocarbures accumulation de ces polluants dans la plante.
    Quelques autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Tradescantia pallida Rose, synonyme Setcreasea pallida  (Rose) D.R.Hunt, consulter sa fiche.
    Tradescantia sillamontana  Matuda, Tradescantie de la Montagne de la Silla, Tradecantie veloutée, consulter sa fiche.
    Tradescantia virginiana L., donné pour synonyme de Tradescantia x andersoniana  W.Ludw. & Rohw., Éphémère de Virginie, Éphémérine, consulter la fiche .
    Tradescantia zanonia  L., synonymes Campelia zanonia  L., Commelina zanonia  L., consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    Tradescantia fluminensis  Vell., Misère des fleuves, originaire d'Amérique du Sud (Brésil), feuilles ovales - acuminées d'un vert foncé au revers pourpre, tiges pourprées, fleurs blanches. 'Albovittata', donné pour synonyme de Tradescantia albiflora  'Albovittata', 'Aurea' et 'Variegata'au feuillage panaché, zones 9 - 12.
    Tradescantia spathacea  Sw. synonymes Rhoeo discolor  Hance, originaire d'Amérique centrale (Mexique), rosette à larges feuilles vertes au revers pourpre, fleurs blanches, zones 9 - 11.
    Tradescantia zebrina  Hort.ex Loud., synonymes Tradescantia pendula  (Schnizl) D.R.Hunt, Zebrina pendula  Schnizl., originaire d'Amérique centrale (Mexique), port rampant ou retombant, tiges velus, feuilles ovales d'un vert bleuté argenté, zébré de 2 bandes blanches au revers pourpré, fleurs magenta, zones 9 - 12.
    Voir également
    Callisia repens , Callisie rampante, consulter sa fiche.
    nmauric©09.06.2014 - ® par la Société des Gens de LettreConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
compteur site