Araucaria araucana  - Désespoir des singes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Bourreau, Désespoir des singes, Araucaria du Chili, localement Pehuén, El piñón, nommé par les anglophones 'Chilian pine, Monkey puzzle tree.
    Nom latin : Araucaria araucana  (Molina) K. Koch*, synonymes Araucaria imbricata  Ruiz et Pav.*, Araucaria chilensis  Mirb., Pinus araucanax  Molina.
    Famille : Araucariaceae.
    catégorie : arbre (conifère).
    port : conique, puis plus arrondi avec l'âge, ses branches sont molles d'où le nom commun.
    feuillage : persistant, feuilles en forme d'écailles piquantes, imbriquées presque triangulaires.
    fruits : larges cônes (12 x 10cm) contenant des graines comestibles ailées, riche en hydrates de carbones.
    croissance : lente, voire nulle dans les premières années suivant la plantation.
    hauteur : 15 à 20 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : semis, boutures possibles.
    sol : Peu ou pas calcaire, acide ou neutre ou alcalin, drainé, fertile ou assez riche, frais mais supporte des périodes de sécheresse.
    emplacement : soleil, mais avec une atmosphère plutôt humide.
    zone : 8 - 9.
    origine : Amérique du Sud (Argentine et Chili, dans la Cordillère des Andes et la Cordillère de Nahuelbuta).
    NB : son nom Araucaria  vient du mot chilien 'Arauco' qui désigne une province du Sud du Chili, l'Araucanie, faisant référence aussi à la civilisation des indiens Araucans. Son nom commun de Désespoir des singes, fait allusion au faite que ses feuilles imbriquées et piquantes rendaient l'escalade impossible même un à singe. Arbre très en vogue dés qu'il fut rapporté du Chili sur des bateaux qui transitaient à Bordeaux avant de rapporter leur cargaison de graines et de plants, aux horticulteurs belges. Il figure sur un catalogue datant de 1885.
    Ce genre fait partie des arbres fossiles déjà présent au jurassique (202 millions d'années), il comprend 19 espèces originaires d'Amérique du Sud (2 dans les montagnes des Andes), Australie ( 2), Nouvelle Guinée ( 2) et surtout en Nouvelle Calédonie (13 d'entre eux sont endémiques), finalement dans les zones de l'ex Gondwana.
    Sous un climat sec, ou en cas de pollution, l'arbre se 'déplume' en partant de la base des branches, ce qu'il fait de façon naturelle, mais plus tardivement, dans son habitat d'origine.
    C'est une espèce protégée depuis 1982, par la convention CITES, le ramassage des graines est interdit.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Araucaria bidwillii  Hooker, Bunya Bunya, Pin Bunya, consulter fiche.
    Araucaria columnaris  (Forst.) Hooker, Araucaria de Cook, Pin de Cook, consulter fiche.
    ispb.univ-lyon1.fr © J. Reynaud
    Araucaria cunninghamii  Aiton ex D. Don, Pin de Hoop, voir fiche.
    Araucaria heterophylla  (Salisb.) Franco, Pin de Norfolk, consulter sa fiche.
    Araucaria rulei Muell., Araucaria de Rule, consulter sa fiche.
    Araucaria montana  Brongniart et Griseb., Araucaria des montagnes, originaire de Nouvelle Calédonie, H 10-40 m à port colonnaire.
    Araucaria rulei Muell., Araucaria de Rule, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * K.Koch., abréviation botanique pour le botaniste- dendrologue collecteur allemand Karl Heinrich Emil Koch (1809-1879).
    * Ruiz & Pav., abréviation d'Hipólito Ruiz López (1754-1815) pharmacien-botaniste castillan, spécialiste des plantes médicinales, qui à bord du Péruvien 'El Peruano', fut le responsable de l'expédition scientifique afin d'établir un monopole pharmaceutique sur les plantes sud-américaines, explorant les provinces côtières du Pérou puis du Chili entre avril 1777 et 1788 avec sous ses ordres le botaniste extremadurien José Antonio Pavón y Jiménez (1754-1844) et le médecin-botaniste français Joseph Dombey (1742-1794) qui durant ces années collectèrent des graines et constituèrent des herbiers qui hélas ne parvinrent que partiellement au jardin botanique de Madrid.
    mcrousier et nmauric©15/08/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site