Araucaria bidwillii  - Araucaria de Bidwill, Pin Bunya
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Araucaria Bidwillii
    ispb.univ-lyon1.fr © J. Reynaud
    Nom commun : Araucaria de Bidwill, Bunya Bunya, Pin Bunya, nommé par les anglophones 'Bunya-bunya tree' ou 'False monkey puzzle tree'.
    Nom latin : Araucaria bidwillii  Hook.*
    famille : Araucariaceae.
    catégorie : Arbre dioïque.
    port : conique légèrement arrondie (conico-ovoïde), colonne.
    feuillage : persistant, vert brillant, lancéolées - acuminées et pointues.
    floraison : unisexuée, les mâles en chatons et les femelles en strobiles, portant une seule graine ailée à chaque écaille. Les strobiles peuvent peser jusqu'à 3 kg, elles mettent 2 ans pour arriver à maturité comme pour les autres variétés. Elles contiennent entre 50 et 100 graines.
    croissance : lente.
    hauteur : 20 à 50 m.
    plantation : en automne ou au printemps.
    multiplication : par semis au printemps, bouturage ou rejets.
    sol : drainé, frais, acide ou neutre, fertile ou riche.
    emplacement : soleil, mi-ombre, atmosphère humide.
    zone : 8 - 10. Ne pousse que dans des régions au climat doux, comme la Côte d'Azur. Visible au jardin Thuret au Cap d'Antibes.
    origine : Australie (sur les bandes côtières du Queensland) et Nouvelle Guinée.
    entretien : tailler juste les branches dégarnies.
    NB Son nom Araucaria vient du mot chilien 'Arauco' qui désigne une province du Sud du Chili, faisant référence aussi à la civilisation des indiens Araucans; bidwillii en souvenir du naturaliste et botaniste anglais John.C. Bidwill (1815-1853) qui fit de très nombreux voyages en Nouvelle-Zélande et Australie où il le découvrit en 1843, il fut nommé par la suite Directeur des jardin de Sidney. Il envoyât les premières graines en Angleterre ( Kew) vers 1848.
    Ce genre fait partie des arbres fossiles déjà présent au jurassique (202 millions d'années), il comprend 19 espèces originaires d'Amérique du Sud (2 dans les montagnes des Andes), Australie ( 2), Nouvelle Guinée ( 2) et surtout en Nouvelle Calédonie (13 d'entre eux sont endémiques), finalement dans les zones de l'ex Gondwana .
    Propriétés et utilisations :
    Les graines 'Piñón' de certains araucarias sont consommées en Amérique du Sud, par exemple celles de Araucaria araucana appelé d'ailleurs “el piñón” , elles sont très riches en protéines et hydrates de carbone.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Araucaria araucana  K. Koch appelé Araucaria du Chili, Pin du Chili, consulter sa fiche.
    Araucaria columnaris  (Forst.) Hooker, Araucaria de Cook, Pin de Cook, consulter sa fiche.
    Araucaria cunninghamii  Aiton ex D. Don, Pin de Hoop, consulter sa fiche.
    Araucaria heterophylla  (Salisb.) Franco, Pin de norfolk, consulter sa fiche.
    Araucaria rulei Muell., Araucaria de Rule, consulter sa fiche.
    Autres espèces :
    Araucaria angustifolia  (Bertol.) Kuntze, synonyme Columbea angustifolia  Bertol., Pin du Parana, originaire d'Amérique du Sud (Argentine, Paraguay, Brésil dans le sud: état du Parana), espèce menacée car au Brésil il n'en reste plus que 1 ou 2%.
    Araucaria bernieri  Buchholz, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria biramulata  Buchholz, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria humboldtensis  Buchholz, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria hunsteinii  K. Schumann, originaire de Nouvelle Guinée.
    Universita di Catania ©
    Araucaria laubenfelsii  Corbasson : Originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria luxurians  (Brongniart & Griseb.) de Laubenfels, donné par certains botanistes comme synonyme de Araucaria cookii var. luxurians , originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria montana  Brongniart et Griseb., Araucaria des montagnes, originaire de Nouvelle Calédonie, H 10-40 m à port colonnaire.
    Araucaria nemorosa  de Laubenfels, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria schmidii  de Laubenfels, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria scopulorum de Laubenfels, originaire de Nouvelle Calédonie.
    Araucaria subulata Vieill, originaire de Nouvelle Calédonie.

    Annotations :
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères. En 1820, il est nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow et, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836.
    En 1841, il est nommé directeur du Jardin Botanique Royal de Kew un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, jardin qu'il agrandi et enrichi de plusieurs serres dont entre 1844 et 1848, la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner on lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842) et L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew". Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress, by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site