Deutzia scabra - Deutzia rude
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Deutzie rude, nommé par les anglophones 'Fuzzy Deutzia'
    Nom latin : Deutzia scabra Thunb.*, synonymes retenus après révision en 2012, Deutzia thunbergiana (Maxim.) CKSchneid. ex Koidz.*, Deutzia reticulata Koidz., Deutzia sieboldii Körn., Deutzia teradakensis Nakai*, Deutzia scabra var. thunbergiana Maxim.*, Deutzia crenata var. thunbergiana (Maxim.) Zaik.*, Deutzia thunbergiana (Maxim.) CKSchneid. ex Koidz.
    Pour certaines flores synonymes de Deutzia scabra var. crenata (Siebold & Zucc.) Maxim. , Deutzia scabra var. cymis-paucifloris F.B.Forbes & Hemsl., Deutzia scabra var. latifolia Zaik., Deutzia scabra var. microcarpa (Nakai) Zaik., Deutzia scabra var. petiolata Zaik., Deutzia scabra f. pubescens Makino, Deutzia scabra var. sieboldiana (Maxim.) H.Hara.
    famille : Hydrangeaceae.
    catégorie : arbuste à l'écorce de couleur cannelle qui s'exfolie en longs lambeaux, les tiges sont creuses.
    port : dressé puis arqué.
    feuillage : caduc vert mat, pubescent et rugueux. Feuilles opposées, oblongues-lancéolées (4 à 7 cm), mucronées et acuminées à marge dentelée.
    floraison : abondante du printemps à début de l'été (avril-juin), parfumée, nectarifère, visitée par les abeilles et les bourdons. Panicules de petites fleurs hermaphrodites à 5 pétales effilés, 10 étamines thyrsées et un calice à 5 lobes lancéolés.
    couleur : blanc parfois blanc rosé
    croissance : rapide.
    hauteur : 2 à 4 m pour un étalement de 2 à 2,50 m.
    plantation : à l'automne ou début de l'hiver.
    multiplication : bouture de tiges semi-ligneuse à talon en fin d'été ou semis à l'étouffée à la fin de l'hiver et patienter environ 3 mois.
    sol : presque tous avec une préférence, pour un profond, riche en humus et bien drainé, supporte le calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre à l'abri des vents pour protéger la floraison.
    zone : 5-10, U-K hardiness H5, USDA zones 4b - 8b, tolère aisément -20 °C, mais il est peu adapté à la sécheresse.
    origine : Chine et Japon présent au Pakistan.
    entretien : juste penser à bien arroser les premiers étés, la floraison a lieu, sur le bois de l'année, c'est-à-dire sur la croissance de l'année précédente, donc la taille s'effectue juste après la floraison.
    maladies et ravageurs : exempt de maladie pour l'instant.
    NB : le genre Deutzia a été dédié par Carl Peter Thunberg* au juriste hollandais Johann van der Deutz (1743-1784) un mécène qui finançait ses expéditions au Cap, à Java et au Japon; et son nom spécifique scabra vient du latin scaber qui signifie rude, raboteux faisant référence à la texture de des feuilles.
    Il fut introduit pour la première fois en Angleterre vers 1822 par Dr. Clarke Abel* et de là introduit en France au Jardin des Plantes vers 1835 et c'est vraiment le plus rustique du genre qui comprenait 157 noms d'espèces référencées après révision en 2012, seulement 72 espèces ont été retenues ayant 61 autres noms pour synonymes et 24 autres demeurent en 2022 non résolus.
    Selon les flores, il comprend entre 50, 63 ou 72 espèces de petits arbustes caducs, deux d'entre eux originaires du Mexique et tous les autres sont originaires de l'est de l'Asie en zone tempérée dont 3 originaires de Taïwan, 2 du Pakistan, et 41 endémiques au nord de la Chine, principalement dans la chaîne de l'Himalaya.
    Les premiers hybrides ont été créés par le pépiniériste Nancéen Victor Lemoine (1823-1911) qui fut avec son fils Émile les spécialistes des hybridations du genre Deutzia.
    Vous pouvez en découvrir une fort belle collection au Jardin botanique national de Belgique à Meise.
    Idéal pour être utilisé dans les haies, dans les massifs arbustifs, en sujet isolé et simplement dans de grandes potées.
    Parmi les cultivars citons :
    - Deutzia scabra; 'Atropurpurea', à la floraison d'un rose soutenu.
    - Deutzia scabra 'Candidissima', à la floraison double blanche.
    - Deutzia scabra 'Codsall Pink', 1.80 à 3 m de haut, croissance assez lente à la floraison double blanche, et rose sur le revers.
    - Deutzia scabra 'Plena' ou 'Flora Plena', environ 3 m de haut, port étalé à la floraison blanche, au revers strié de rose au printemps.
    - Deutzia scabra 'Pink Pompon', environ 1.5 m de haut à la floraison double rose pâle, au revers d'un rose plus soutenu, photo du bas, photo © Ohio State University.
    - Deutzia scabra 'Pink Minor', maximum 1.5 m de haut, croissance lente, floraison rose au printemps.
    - Deutzia scabra 'Punctata', 1.5 m à 3 m de haut, feuillage panaché, à la floraison blanche au printemps.
    - Deutzia scabra 'Pride of Rochester', 1,5 à 3 m de haut à la floraison parfumée, double blanche, légèrement rosée, revers des pétales mauves, de la fin printemps, au début été.
    - Deutzia scabra 'Variegata', à la floraison blanche, feuillage moucheté de blanc.
    Deutzia scabra 'Watereri' de 1,5 à 3 m de haut à croissance assez lente, floraison rouge au printemps.

    Dans l'abécédaire, consulter la liste des autres espèces présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Abel, Dr. Clarke Abel ( 1780-1826) médecin militaire et naturaliste, qui fut nommé par Joseph Banks à l'ambassade britannique en Chine, puis en Inde, durant ces séjours, il entreprit de récolter de nouvelles espèces, qu'il fit parvenir en Angleterre.
    Un genre, lui a d'ailleurs été dédié Abelia.

    *Koidz., abréviation botanique pour le botaniste japonais Gen-ichi Koidzumi (1883 - 1953), auteur de nombreuses monographies et articles sur les Acer, Morus, les Rosaceae et sur l'étude de la répartition des plantes à la surface de la terre (phytogéographie).

    *Maxim., abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste russe-allemand Carl Johann (Ivanovich) Maximowicz (1827-1891) un grand explorateur collecteur qui fut le spécialiste des flores du Japon et de Mongolie, de nombreuses espèces asiatiques lui ont été dédiées. Nommé en 1852 conservateur du jardin botanique de Saint-Pétersbourg.
    L'année suivante, pour enrichir les collections, il entreprend un tour du monde qui débute par Rio de Janeiro et Valparaiso, ce voyage à bord de la frégate russe Diana, est interrompu par la guerre de Crimée (1854-56) qui le mène à explorer les rives du fleuve Amour et l'est sibérien jusqu'en 57, lui permettant ainsi de publier 'Amurensis Primitias Florac' (1859) avant de se rendre en Mandchourie, puis, durant les quatre années suivantes il parcourt l'archipel du Japon (Yesso, aujourd'hui Hokkaido, Nippon = Honshu et Kyushu) avant de découvrir l'Angleterre.
    En 1864, il est nommé membre de l'Académie Impériale des sciences de Saint-Pétersbourg. Au cours de 1869, il rédige de nombreuses publications dans le Bulletin de l'Académie Impériale sur la flore d'Asie orientale et plusieurs monographies notamment celle des viola et des rhododendrons 'Rhododendrae Asie Orientalis', éd. 1870.

    *Nakai, abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste japonais Takenoshin Nakai (1882-1952), il travaille pour le compte du gouvernement, il effectue de multiples séjours en Corée et il enseigne la taxonomie à l'Université impériale de Tokyo. On lui doit divers ouvrages dont 'Flora Sylvatica Koreana', édité de 1916 à 1936, puis en 1927 'Lespedeza of Japan and Korea'.

    *Thunb., abréviation botanique pour le botaniste, naturaliste, explorateur suédois Carl Peter Thalberg (1743- 1822), à qui l'on doit la publication de Flora japonica en 1784, suivie de Flora capensis (1807-1812) ; un genre riche de 200 espèces lui a été dédié Thunbergia et 261 espèces et sous-espèces sous la forme thunbergii.

    *Zaik., abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste russe Maxim A. Zaika (1993 -), chercheur à l'Université d'État Lomonosov de Moscou.
    natacha mauric©22.03.2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    nmauric©22.03.2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressement interdites.




compteur de visiteur gratuit