Rosa rugosa - Rosier rugueux, Rosier du Kamtchatka
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Démons & Merveilles
    Nom commun : Rosier rugueux, Rosier à feuilles rugueuses, Rosier fripé et Rosier du Kamtchatka*, nommé par les anglophones 'Rugosa Rose', 'Red Kamchatka Rose', 'Japanese Rose' ou 'Ramanas Rose'.
    Nom latin : Rosa rugosa  Thunb.*
    Illustration, planche de Pierre Joseph Redouté, contributed by NYPL Digital Collections.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : rosier botanique arbustif, drageonnant à l'état sauvage formant rapidement des taillis très touffus, aux tiges couvertes d'aiguillons inégaux et droits.
    port : très ramifié.
    feuillage : caduc, vert acide puis vert sombre mat, au revers grisâtre et velu, épais, rugueux et très gaufré, virant au jaune à l'automne. Grandes feuilles composées à 7/9 folioles, juste en-dessous, 2 aiguillons en principe ce sont les plus forts.
    port : buissonnant, compact.
    floraison : larges fleurs simples (6 à 8 cm), coupes s'ouvrant à plat sur une couronne d'étamines dorées. Floraisons successives de la fin du printemps, à l'été et l'automne, les boutons floraux selon le cv, sont très effilés et décoratifs. Elles sont pollinifères fort visitées par les abeilles.
    couleur : rouge pourpré.
    fruits : à conserver, superbes cynorhodons charnus, sphériques, aplatis, très décoratifs, d'un vert granny smith virant progressivement à l'orange pâle, au rouge orangé et pour finir rouge à maturité. Leur chair acide et sucrée est très riche en vitamine C. Ils sont convoités par certaines espèces d'oiseaux et petits mammifères.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 1.2 à 2 m, pour un étalement identique.
    plantation : à racines nues, à l'automne et en hiver. En toute saison si est en conteneur, prendre soin à bien lui laisser de la place, dans les haies prévoir 1.50 à 2m entre les plants.
    multiplication : par bouture sur pousse de l'année à l'automne, transplanter à l'automne suivant ou par greffage. En principe, la reproduction des obtentions est interdite sauf autorisation.
    sol : tout type de sols, plutôt frais, bien drainé. Pour les cultivars de préférence riche mais accepte les sols lourds, pauvres ou même sablonneux.
    emplacement : ensoleillé, tolère les embruns et le vent.
    zone : 2 - 10, tolère aisément - 15°C et plus.
    origine espèce type : son aire de répartition d'étend du sud du Kamtchatka, jusqu'en la Chine septentrionale, Japon et Corée en zone côtière, introduit et naturalisé dans les pays scandinaves au milieu du 18ème siècle, toujours le long des côtes même dans les dunes.
    entretien : aucun, si ce n'est une taille de nettoyage du bois mort. Si l'arbuste est planté isolé, rafraîchir au printemps pour conserver une forme équilibrée, supprimer 1 à 2 branches les plus anciennes.
    maladies & parasites : bonne résistance aux maladies des rosiers et comme tous les rugosa  il a une excellente résistance au mildiou. Peut être sujet aux larves de l'agrile Agrilus rubicola , un petit coléoptère, qui peut loger ses pontes dans des galeries creusées dans les rameaux.
    Consulter notre page 'entretien et soins des rosiers'.
    NB : Introduit dans les jardins de France en 1845, il a permis de donné naissance en 1901 à la célèbre rose Rosa rugosa  'Roseraie de l'Haÿ' et en 1940 'Rose à parfum de l'Haÿ, tous deux aux fleurs parfumées semi-doubles (11 cm) en abondance de l'été à l'automne suivies de beaux fruits rouges.
    Les rosiers rugosa  sont des arbustes décoratifs en toutes saisons, que ce soit par leur feuillage parcheminé, leur grandes églantines ou leurs gros cynorhodons, ils sont particulièrement adaptés aux grands massifs, aux haies basses même en bord de mer, d'autant plus que ces arbustes botaniques non greffés émettent de nombreux drageons qui favorisent la retenue des terres. A mettre, le long des cheminements et des ouvertures pour profiter de leur parfum.
    Propriétés et utilisations :
    Les pétales et les fruits sont utilisés pour faire de la confiture, des liqueurs et du vin de rose.
    Autres variétés :
    - Rosa rugosa  'Alba', très belle variété blanche. De gros fruits ronds et rouges accompagnent les fleurs en fin de saison. Obtenu par greffe, ne drageonne pas.
    - Rosa rugosa  'Adam Chodun’, obtention polonaise du rosiériste de Chodun à Poznan, environ 1.50 m à grosses fleurs doubles d'un rose magenta.
    - Rosa rugosa  'Germanica', fleurs d'un rouge violacé, fruits rouges.
    Rosa rugosa  'Blanc double de Coubert' 1892 du rosiériste Pierre Charles Marie Cochet*, environ 1.50m, aux fleurs semi-doubles d'un blanc pur.
    - Rosa rugosa  'Belle Poitevine', une ancienne obtention 1891 de Séraphin Morlet, issue de croisement avec Mme Alfred Carrière, aux grandes fleurs semi-doubles d'un rose magenta, fruits orangés.
    - Rosa rugosa  'Hansa', obtention néerlandaise de 1905 de Schaum & Van Tol, 1.50 à 2m grosses fleurs doubles (10 cm) très parfumées et gros fruits rouges.
    - Rosa rugosa  'Pomifera' aux fleurs roses et gros fruits en forme de pomme.
    - Rosa rugosa  'Scabrosa', magnifique sélection obtenue par greffage. Grand feuillage fripé et gros cynorhodons rouge/orangé, voir photo.
    - Rosa rugosa  'Snow Pavement' aux boutons floraux rose, fleurs rose dragée (plus pâle que cuisse de nymphe) virant progressivement au blanc.
    - Rosa rugosa  'Rubra', variété rose à gros fruits.
    - Rosa x rugosa  'Purple Roadrunner®', rose lilas à gros fruits.
    - Rosa x rugosa  Purple Roadrunner® 'Uhlpurp' (2005), consulter la fiche.
    - Rosa  'Westerland' (1969), consulter sa sa fiche.

    Consulter le sommaire du Monde des roses.
    La classification des rosiers.
    Plantation des rosiers.
    L'entretien et les soins.
    La taille.
    La multiplication.

    Découvrir le diaporama des Roses de Démons et merveilles.


    Annotations :
    *Rosier du Kamtchatka, nom à réserver à la variété Rosa rugosa var. camtschiatica, présent également dans les contrées nordiques, se distingue par un feuillage d'un vert blanchâtre sur les deux faces.
    *Thunb., abréviation botanique pour le botaniste, naturaliste explorateur suédois Carl Peter Thunberg (1743- 1822), à qui l'on doit la publication de Flora japonica en 1784, suivie de Flora capensis (1807-1812); un genre riche de 200 espèces lui a été dédié Thunbergia et 261 espèces et sous-espèces sous la forme thunbergii.
    * W.Kordes, Wilhelm Kordes I. (1865-1935), il ouvre sa première pépinière à Elmshorn, où rapidement il se consacre aux roses en démarrant ses croisements avec un rosier à petites fleurs blanches à 5 pétales en forme de coeur, de l'est de l'Asie Rosa wichurana  et son préféré le japonais Rosa rugosa  créant des variétés comme Rosa kordesii  habitué au rude climat du nord dans la province du Schleswig-Holstein (au nord-ouest de Hambourg). La succession est assuré par son fils du même nom pour les hybridations et son frère Herman en charge de l'administration de leur société qu'ils nomment Wilhelm Kordes Söhne. En 1950, Wilhelm fonde la ligue des pépinièristes allemands et s'implique dans la création du label ADR, jusqu'en 2013 la société était son la direction de la famille, depuis 1996, la recherche des nouvelles obtentions de roses est confié à l'hybrideur Thomas M. Pröll de renommée internationale, leurs nouveautés sont testées en terre australienne chez Treloar Roses avant d'y être commercialisées.
    Catherine Baral & nmauric©17/07/2000 Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Rosa rugosa

un compteur pour votre site