Rosa banksiae normalis - Rosier Lady Banks 'Normalis'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Rose de Banks 'Normalis', Rosier Lady Banks 'Normalis', Banks Normalis, nommé par les anglophones 'Normalis Banks Rose'.
    Nom latin : Rosa banksiae  R.Br. var. normalis  Regel*.
    famille : Rosaceae, section Banksianae.
    catégorie : arbuste, liane grimpante sarmenteuse à longues tiges souples, quasiment inermes pouvant être centenaire.
    port : étalé, ramifié.
    feuillage : persistant, vert acide à vert sombre, lisse et coriace au revers nettement plus brillant avec la nervure centrale saillante. Feuilles (4 à 7,5cm) alternes à 3-5 folioles lancéolées finement dentées (3 à 4 cm x 1,5 à 2cm), pétiole pourvu de stipules lancéolés libres.
    floraison : superbe mais assez clairsemée au printemps (fin mars- début avril selon climat) pouvant être parfumée. Courtes ombelles d'une dizaine de petites fleurs simples (+ ou - 3cm) en coupe évasée à cinq larges pétales obovales à marge refendue, couronne de nombreuses étamines et au centre styles soudés, calice à 5 sépales simples.
    couleur : blanche, étamines d'un jaune pâle et styles d'un attractif rose bonbon
    floraison : petits fruits ronds virant rouge en automne contenant de petites akènes ovoïdes.
    croissance : rapide.
    hauteur : 6 à 10m pour un étalement d'environ 6m.
    sol : assez indifférent même pauvre et calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre en situation abritée des vents et des gelées pour protéger sa floraison.
    zone : 9 - 10, jusqu'à -9° C, tolère la pollution atmosphérique, parfaitement adapté à la sécheresse et ce sur une longue période, adapté aux excés d'humidité (feuillage exempt de maladie) et tolérant les embruns.
    plantation : de préférence à l'automne ou en hiver.
    origine : Chine centrale et occidentale jusqu'à une altitude de 1500m, présent au nord-ouest dans la province du Gansu (nord-est du Tibet + Mongolie), au sud dans celle du Guizhou, au sud-ouest celle du Yunnan, à l'est dans la province du Hebei et au centre-ouest dans la province du Séchouan et sur l'île de Hainan. Consulter la carte de la Chine.
    entretien : aucun car c'est un des rares rosiers exempt de maladie, effectuer de temps en temps juste un nettoyage du bois mort, si nécessaire mais juste après la floraison, taille pour le guider ou pour limiter la longueur des tiges.
    Il est nécessaire de l'aider à grimper et de le maintenir avec des liens solides.
    NB : dédié à Lady Banks, née Dorothea Hugessen (1758-1828) qui fut dès 1779 l'épouse du baron Joseph Banks, directeur de Kew Garden.
    Espèce type, découverte par John Reeves (1774-1856), chargé du commerce des thés pour le compte de la Compagnie des Indes orientales qui avec l'aide du surintendant de cette compagnie, John Bradby Blake (1745-1773) la lui fit parvenir avec d'autres plantes et graines collectées lors de ses campagnes depuis leur comptoir de Canton. Cultivé depuis 1796.
    Sous climat doux, il est le rosier idéal à intégrer dans les jardins urbains ou ceux en bord de mer pour le faire grimper à l'assaut d'un arbre, courir sur une clôture, une gloriette, une pergola, une tonnelle, seul ou en mélange avec d'autres espèces.
    Avec les courtes ombelles, on peut confectionner de petits bouquets qui se conservent plus longtemps que les longues tiges.
    Autre variété 'sauvage' :
    - Rosa banksiae  var. normalis f. lutescens  Voss lui aussi est originaire de Chine, aussi à fleurs simples non parfumées d'un jaune pâle.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Rosa banksiae  Aiton, et les autres cultivars, consulter la fiche.

    Consulter le sommaire du Monde des roses.
    - La classification des rosiers.
    - La plantation des rosiers.
    - L'entretien et les soins.
    - La taille.
    - La multiplication.

    Dans l'abécédaire, consulter la liste des autres plantes grimpantes présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *R.Br., abréviation botanique pour le chirurgien écossais Robert Brown (1773 - 1858), l'un des plus célèbres botanistes et naturalistes du Royaume-Uni, spécialiste de la description et classification des végétaux car il s'intéresse à l'étude des pollens avec un microscope et il y découvre en 1827 ou 28, le mouvement de particules visibles qui s'entrechoquent avec les molécules invisibles en suspension dans le fluide interne des grains de pollen, cette marche aléatoire perpétuelle porte le nom de 'mouvement brownien', repris par la suite par les physiciens Delsault, Bachelier popularisé par Einstein.
    En juillet 1801, en compagnie du réputé illustrateur botanique Ferdinand Bauer, il embarque sur l'Investigator du navigateur cartographe anglais Matthew Flinders (1774-1814) pour explorer et collecter le long des côtes de l'Australie et en faire le tour à partir de Sidney, récit relaté dans Atlas to Flinders' Voyage to Terra Australis édité en 1814 à Londres.
    A son retour à Londres en 1805, il s'attache à des publications dont une monographie sur les Proteaceae 'On the Proteaceae of Jussieu' présentée le 17 janvier 1809 (toujours diffusée) puis en 1810 'Prodomus florae Novae Hollandiae et Insulae Van-Diemen'. Responsable de l'herbier du British Museum. De 1849 à 1853, il assure la Présidence de la Société linnéenne de Londres où auparavant en tant que membre, il y présente ses mémoires, dont un sur ses Observations sur les organes sexuels et le mode de fécondation des Orchidées et des Asclépiadacées, en deux parties lues le 1 et 15 novembre 1815.
    *Regel, abréviation botanique pour Édouard August von Regel (1815-1892), jardinier puis botaniste allemand qui s'initie en travaillant au jardin botanique de Göttigen avant de s'installer en Russie en 1885. Nommé en 1875, directeur du Jardin Impérial botanique Pierre Le Grand à Saint-Pétersbourg , situé sur l'île de Vorony, jardin aujourd'hui rattaché à l'Institut botanique Komarov*. Deux genres, lui ont été dédiés, Neoregelia de la famille des Bromeliaceae et Regelia  un genre australien de la famille des Myrtaceae.
    *Rehmann Anton Rehmann ou Rehman (1840-1917) botaniste géographe spécialiste en bryologie et phytogéographie, qui à deux reprises entre 1875 à 1780 séjourne en Afrique du Sud, collectant des milliers de plantes, en 1882 il est nommé professeur de botanique à l'Université de Lwow (Lviv, Ukraine). On lui doit une flore de L'Europe de l'est et celle de la Galicie (ouest de l'Ukraine).
    *Sir Joseph Banks (1743-1820) éminent botaniste, explorateur naturaliste britannique qui participa entre 1768 et 1771 à l'expédition autour du monde du Commandant James Cook (1728- 1779) sur l'Endeavour, voyage dont il fut l'un des rares survivants.
    A son retour à Kew, chargé par le roi George III du réaménagement de Kew Gardens, il fut l'instigateur de nombreuses campagnes de collectes de plantes exotiques (ornementales et vivrières) à travers le monde, donnant à ce jardin botanique sa notoriété internationale, instaurant la préservation des espèces par des échanges avec d'autres jardins botaniques.
    Il fut nommé en 1773 président de la Royal Horticultural Society. Un genre dans l'ordre des Proteaceae, originaire de l'Australie, lui a été dédié ainsi que l'archipel des Banks (archipel de Vanuatu - Pacifique).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteurs visiteurs gratuits