Lonicera tatarica  'Freedom' - Chèvrefeuille 'Liberté'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Chèvrefeuille 'Freedom', Chèvrefeuille de Tartarie 'Liberté', nommé par les anglophones 'Tatarian Honeysuckle', 'Freedom Honeysuckle'
    Nom latin : Lonicera tatarica  'Freedom'
    famille : Caprifoliaceae
    catégorie : arbuste vigoureux à ramure dressée puis retombante, enracinement superficielle.
    port : buissonnant, étalé, évasé mais compact, avec le temps forme arrondi.
    feuillage : caduc, vert bleuté marge ondulée.
    floraison : parfumée au printemps courant mai-juin, nectarifère et pollinifère visitées par les colibris et les papillons.
    couleur : blanc crème à blanc lavé de rose, les boutons floraux sont rosés.
    fruits : en été, baies toxiques globuleuses (+ ou - 0.5cm) d'un éclatant et brillant rouge vif.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2,5-3 m, Ø 3m.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon climat.
    multiplication : par bouturage, semis en place de graines fraîches à l'automne, ou encore par semis au printemps en prenant soin de conserver auparavant les graines au frais.
    sol : sans exigence à une préférence pour les sols argileux, tolère les sols sablonneux.
    exposition : soleil, mi-ombre.
    zone : 3 - 10
    origine : obtention américaine Université du Minnesota, diffusée par l'Arboretum, issue de croisement peut être avec Lonicera korolkowii  étudier pour offrir une résistance aux attaques saisonnières du puceron du chèvrefeuille, hyadaphis tataricae  limitant ainsi les dommages qu'il cause sur les autres chèvrefeuilles, aux États-Unis et au Québec.
    Comme l'espèce type et bien d'autres, il commence à devenir envahissant dans certains états comme l'Utah et l'Illinois.
    entretien : juste faire un nettoyage des tiges mortes, mais supporte très bien la taille. Comme tous les autres il est sujet aux maladies fongiques des chèvrefeuilles.
    NB : son nom Lonicera  lui a été donné par Linné en souvenir du médecin-botaniste allemand Adam Lonitzer (1528-1586), qui publiât divers ouvrages sur les plantes; les sage femmes de son époque lui doivent la première utilisation de l'ergot de seigle (Claviceps purpurea ) à des fins médicinales, et son nom spécifique tatarica  pour nous préciser son origine tatare. Ce genre comprend entre 180 et 200 espèces répertoriées de grimpantes ou d'arbustes caducs, persistants ou semi-persistants, originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord, en Asie dont 88 espèces en Chine, d'Amérique du Nord, d'Afrique du Nord et d'Europe, neuf espèces présentes en France.
    Ce chèvrefeuille 'Freedom' est l'arbuste idéal au jardin en sujet isolé prés des cheminements et des ouvertures, ou pour entrer dans la composition de haies libres, en arrière plan des massifs arbustifs, notamment en sous-bois lumineux, recherché aussi pour former des brise-vents.
    Autres chèvrefeuilles arbustifs présents dans l'Encyclopédie :
    Lonicera tatarica  L., le Chèvrefeuille de Tartarie et quelques uns de ses cultivars, consulter sa fiche.
    Lonicera caprifolium  L., Chèvrefeuille des jardins, consulter sa fiche.
    Lonicera fragrantissima  Lindl. & Paxton., Chèvrefeuille d'hiver, consulter sa fiche.
    Lonicera maackii  Herd, Chèvrefeuille de Maack, consulter sa fiche.
    Lonicera nitida  E. H. Wilson. Chèvrefeuille luisant ou brillant , consulter sa fiche.
    Lonicera xylosteum  L., Camérisier à balais, Chèvrefeuille des haies, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des plantes nectarifères visitées par les papillons.
    blouvel & nmauric©11.04/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site