Genista tinctoria  - Genêt des teinturiers
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Genista tinctoria
    Kurt Stueber ©
    Nom commun : Genêt des teinturiers, Genestrelle jaune, Herbe à jaunir, nommée par les anglophones 'Dyer's greenweed', 'Dyer's Broom ' ou 'Common woadwaxen'.
    Nom latin : Genista tinctoria  L.*, synonyme Genista sibirica  L., Corniola tinctoria  (L.) Medik. , Cytisus tinctorius  (L.) Vis., Genistoides tinctoria  (L.) Moench, Spartium tinctorium  (L.) Roth.
    famille : Fabaceae.
    catégorie : arbuste à souche ligneuse, aux rameaux verts, cylindriques striés légèrement poilus d'une durée de vie de plus ou moins 20 ans.
    port : buissonnant, dressé, compact, arrondi.
    feuillage : caduc, vert clair acide à vert foncé ensuite, nervure médiane plus claire, glabre sur le dessus, sur le revers un fin duvet. Petites feuilles (25mm) alternes, ovales à lancéolées.
    floraison : de la fin du printemps à l'été (mai-août) selon climat, parfumée et nectarifère visitée par les abeilles. Grappes de petites fleurs de pois hermaphrodites, solitaires, calice à 5 dents effilées, court pédicelle.
    couleur : jaune d'or.
    fruits : gousses brillantes, déhiscentes contenant environ une douzaine de petites graines.
    croissance : assez lente.
    hauteur : 0.60.-0.90. m. étalement 0.8.-1 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne en prenant soin de laisser 0.50 à 0.60 entre les plants pour une haie basse les espacer de 0.80m.
    multiplication : semis après trempage d'environ 48 h dans de l'eau, bouture en été ou par bouturage de tiges aoûtées.
    sol : léger, frais et bien drainé, plutôt pauvre, légèrement acide ou neutre.
    emplacement : soleil.
    zone : 9- 11, parfaitement adapté à la sécheresse, aux embruns et à la pollution atmosphérique, tolère aisément -14° et -15°C .
    origine : dans les bois, les clairières et les pâturages de l'Europe centrale, présente jusqu'en Sibérie et Asie occidentale, présent sur tout le territoire français, excepté en Corse.
    entretien : taille de mise en forme si nécessaire après la floraison, tous les 3 ou 4 ans, à la fin de l'hiver rabattre un peu plus court .
    NB : son nom Genista  désigne en latin ce genre d'arbuste, mot venant du celte 'gen' qui désigne un buisson, autrefois le genêt se nommait genest puis geneste, d'où son nom commun de Génestrelle. Ce genre comprend quatre vingt dix espèces d'arbustes caducs ou persistants, originaire de l'Europe, du pourtour méditerranéen et du Moyen-Orient.
    Dans les jardins au climat doux et les jardins secs, il a sa place dans les haies basses les bordures, en couvre-sol sur les talus, il peut être utilisé en sujet ou massif isolé, entrer dans la composition de massifs arbustifs, de mixed border, les rocailles, en prenant soin de le placer près des ouvertures et des cheminements pour profiter de son parfum, ou simplement dans des bacs ou des potées pour les terrasses et les balcons.
    Parmi les cultivars, citons :
    Genista tinctoria  'Flore Pleno', persistant, au port prostré, entre 20 et 30cm de haut, feuillage très étroit en forme d'aiguille, en été floraison en denses panicules de fleurs doubles jaune vif, idéal pour les rocailles.
    Genista tinctoria  'Humifusa' au port prostré, rampant, 20 cm de haut, feuillage caduc, étroit, brillant, vert vif, floraison jaune d'or courant avril-juin,, idéal pour les bordures, les rocailles et en couvre-sol.
    Genista tinctoria  'Porlock', semi-persistant, 1.50 m à 2 m en tout sens, floraison parfumée jaune d'or au début du printemps, croissance moyenne.
    Genista tinctoria  'Royal Gold' (primé par la RHS) et 'Royal Showers' (tombé un peu en désuétude), 0.60 à 0.80m de haut, nettement plus large, feuillage vert franc, se distinguent par des panicules coniques d'un éclatant jaune d'or, de la fin du printemps au début de l'été.
    Propriétés et utilisations :
    De ses racines est extraite une teinture jaune.
    Autrefois les boutons floraux étaient préparés comme les câpres.
    Autres espèces de Genêt présents dans l'Encyclopédie :
    Cytisus x praecox  Beauverd., consulter sa fiche
    Cytisus scoparius  (L.) Link., Genêt à balais, consulter sa fiche
    Genista aetnensis  (Biv.) DC., Genêt de l'Etna, consulter sa fiche.
    Genista hispanica  Genêt d'Espagne, consulter sa fiche.
    Retama monosperma  Boiss., Rétame, Genêt blanc, consulter sa fiche.
    Genista pilosa  L., Genêt poilu, Génette, consulter sa fiche.
    Calicotome spinosa  Link, Genêt épineux, consulter sa fiche.
    Spartium , consulter sa fiche.
    Chamaecytisus , Cytise, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L, abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Universitéd'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - RGautier & nmauric©11004.2000- - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site