Cytisus scoparius  - Genêt à balais, Brande
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Genêt à balais, Brande, Juniesse, Genette, Genettier, Spartier à balai, Balan, plus rarement Sarothammne, nommé par les anglophones 'Common Broom', 'Broom' ou 'Scotch broom'.
    Nom latin : Cytisus scoparius  L.*, synonyme Sarothamnus scoparius  (L.) Wimmer ex Koch
    famille : Papilionaceae (Fabaceae).
    catégorie : arbuste ou arbrisseau assez ramifié, à l'écorce gris jaunâtre fissurée, aux rameaux anguleux et verts.
    port : dressé, évasé.
    feuillage : caduc, vert. Feuilles à 1-3 petites folioles lancéolées sessiles ou subsessiles.
    floraison : abondante fin du printemps à début de l'été printemps au parfum musqué, pollinifère (pollen jaune orangé) et nectarifère visitée par les abeilles après le passage des bourdons qui percent la base pour récupérer le nectar. En partie terminale, grandes fleurs papilionacées axillaires hermaphrodites solitaires ou par 2, dans un calice à deux lèvres, celle du haut à deux dents, l'autre à 3 dents.
    couleur : jaune d'or brillant, il existe des variétés ou cv. rouges ou roses.
    fruits : siliques aplaties soyeuses (2 à 3 cm), noires à maturité, s'ouvrant à la fin de l'été au moins choc en claquant, projetant 8 à 12 graines toxiques au loin. Les fruitss contiennent de la lupanine, une susbstance toxique pour le système nerveux et le foie.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 1-1.50 m
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : principalement par bouture, le semis est aléatoire les graines peuvent mettre plusieurs années avant de germer.
    sol : profond peu fertile, frais mais drainé, il a une bonne tolérance aux sols chargés en sel.
    emplacement : soleil.
    zone : 5/6-9, parfaitement adapté aux embruns et à la sécheresse.
    origine : Afrique du Nord, Europe centrale (jusqu'en Ukraine) et occidentale en plaine ou en basse montagne jusqu'à + ou - 800m d'altitude, dans les stations sèches, calcifuges, dans les coupes, les clairières, les lieux sablonneux, incultes et les friches à l'abandon. Très courant en France, excepté dans le sud-est.
    entretien : si nécessaire taille après la floraison uniquement sur le bois vert il ne faut pas rabattre jusqu'au vieux bois.
    NB : Ce genêt à balais est une adventice souvent très envahissante communément appelé 'mort jaune' dont les racines aussi sont pourvues de nodosités contenant des bactéries qui ont des propriétés permettant de fixer l'azote dans les sols et par la même occasion de les enrichir.
    Introduit comme plante ornementale dans le courant du 19 ième siècle à travers le monde dont l'Australie et les États-Unis où il est aujourd'hui considéré dans de nombreuses régions comme un alien.
    Propriétés et utilisations :
    Le genêt à balais à des propriétés médicinales, Dioscoride disait déjà que 'ses fleurs étaient purgatives, des rameaux infusés dans de l'eau était fort bon pour traiter les sciatiques, Pline affirmait ses propriétés purgatives et diurétiques par l'usage de décoction de racines.
    Au 14ème siècle, le célèbre médecin et alchimiste Arnaud de Villeneuve (1238 - 1313), prescrivait de la poudre de fleurs, pour traiter œdèmes et scrofules (écrouelles).
    En pharmacologie l'effet diurétique des fleurs a été confirmé par des tests, mais à forte dose elles peuvent provoquer des vertiges, des vomissements, des troubles du rythme cardiaque et des convulsions, suivies de paralysie et coma.
    Neal Kramer photos © University of Berkeley
    Des rameaux est extraite la spartéine qui a des propriétés vasoconstrictices qui ont une action sur les troubles veineux et utilisée dans le traitement des hémorroïdes Réputé aussi comme plante tinctoriale donnant de belles teintures dans le registre jaune d'or et dans les verts.
    Parmi les cultivars citons :
    - Cytisus scoparius  'Andreanus', environ 2.50m, floraison fin du printemps (mai-juin) à fleurs jaune d'or et rouge carmin en partie basse marge jaune, il n'aime pas le calcaire.
    - Cytisus scoparius  'Andreanus Splendens', plus trapu environ 1.80m, floraison (mai-juin) à fleurs jaune d'or et rouge carmin à rouille en partie basse, gorge jaune.
    - Cytisus scoparius  'Apricot Gem', 1m à 1.50, floraison tardive courant juin, fleurs jaune pâle, le bas est lavé de rouge-orangé très clair, boutons floraux rouge-orangé.
    - Cytisus scoparius  'Boskoop Ruby, 'environ 1m de haut, port dressé, floraison au printemps rouge carmin.
    - Cytisus scoparius  'Burkwoodi', Genêt de Burkwood, 1.50 à 2.50 m pour un étalement identique très évasé légèrement retombant, floraison fin du printemps ocre rouge et rose soutenu.
    - Cytisus scoparius  'Criterion', port dressé, floraison rouge et jaune d'or lavé de rouge en partie basse.
    - Cytisus scoparius  'Dragonfly', port dressé, floraison grandes fleurs jaune d'or, les pétales latéraux du bas sont rouge marginé de jaune.
    - Cytisus scoparius  'Dukaat', port dressé, floraison précoce courant mai, en partie haute jaune pâle, le bas jaune poussin.
    - Cytisus scoparius  ''Firefly'', port évasé, fleurs jaune d'or, les pétales du bas sont lavé de deux larges taches d'un rouge foncé, calice rougeâtre.
    - Cytisus scoparius  'Goldfinch, fleurs d'un jaune d'or, revers pétale du haut lavé de rouge, partie basse rouge et jaune.
    - Cytisus scoparius  'Golden Cascade', port étroit 0.80m de haut étalement 1.20m, fleurs dans plusieurs tons de jaune, éperon griffé de pourpre.
    - Cytisus scoparius  'Golden Sunlight', environ 2m de haut, port compact évasé, feuillage vert foncé, floraison assez grande jaune d'or.
    - Cytisus scoparius  'Golden Tears', au port pleureur jaune vif griffé de jaune d'or.
    - Cytisus scoparius  'Jessica', au port dressé jaune d'or pétales latéraux lavé de rouge foncé.
    - Cytisus scoparius  'La Coquette', taille similaire, port dressé, floraison rose à rouge-carmin en partie haute, pétales latéraux jaune griffé de rouge sombre au centre, les boutons floraux sont rouge.
    - Cytisus scoparius  'Lena', de plus petite taille 0.50 à 1.50m, floraison au printemps d'un rouge rouille, pétale supérieur jaune-rouge orangé, ceux du bas rouge et jaune, les boutons floraux sont rouges.
    - Cytisus scoparius  'Luna', taille similaire aux autres, port érigé, fin du printemps fleurs d'un jaune citrine.
    Cytisus scoparius  'Lunagold', feuillage vert sombre, fin du printemps petites fleurs jaune d'or.
    - Cytisus scoparius  'Mrs. Norman Henry', floraison dégradé de blanc parme à violet soutenu sur les pétales latéraux.
    - Cytisus scoparius  'Palette', taille similaire aux autres, port dressé, floraison rose- rouge sombre sur le revers du pétale du haut intérieur jaune griffé de rouge sombre, les latéraux du bas rouge sur l'extérieur.
    - Cytisus scoparius  'Queen Mary', port évasé, retombant, pétale du haut jaune pâle à la marge lavé de rose carmin, les latéraux du bas rouge-rouille intérieur jaune pâle.
    - Cytisus scoparius  'Red favorite 'commercialisé aussi sous le nom de 'Roter Favorit', port étalé, floraison en partie haute rouge-carmin marge jaune, partie basse rouge sombre et jaune.
    - Cytisus scoparius  'Vanesse', environ 1.80m de haut, port dressé, floraison précoce début du printemps avril-mai, fleurs d'un rouge carmin.
    - Cytisus scoparius  'Windlesham Ruby', environ 1.80m de haut, floraison précoce début du printemps avril-mai, fleurs d'un jaune d'or.
    Autres espèces de 'Genêt' présents dans l'Encyclopédie :
    Cytisus x praecox  Beauverd, consulter sa fiche.
    Genista aetnensis  (Biv.) DC., Genêt de l'Etna, consulter sa fiche.
    Genista hispanica  Genêt d'Espagne, consulter sa fiche.
    Retama monosperma  Boiss., Rétame, Genêt blanc, consulter sa fiche.
    Genista pilosa  L., Genêt poilu, Génette, consulter sa fiche.
    Genista tinctoria  L., Genêt des teinturiers, consulter sa fiche.
    Calicotome spinosa  Link, Genêt épineux, consulter sa fiche.
    Spartium , Spartier jonc, consulter sa fiche.
    Chamaecytisus , Cytise, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - nmauric© 29.02. 2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
compteur site