Rosa 'Mermaid' - Rosier 'Mermaid'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Rosier 'Mermaid', nommé par les anglophones Mermaid Roses, Mermaid climbing Rose.
    Nom latin : Rosa 'Mermaid' (1917).
    famille : Rosaceae.
    catégorie : vigoureux grimpant remontant à grandes fleurs.
    port: compact, étalé.
    feuillage : caduc, semi-persistant et persistant dans le midi, vert moyen luisant sur le dessus, plus pâle sur le revers, nervure médiane parcourue de minuscules aiguillons détéclable au toucher, marge régulièrement dentelée.
    Tiges couvertes de redoutables aiguillons géminés crochus, jalonnées de plein d'autres plus courts et très rapprochés sur les rameaux de de 45 à 60 cm et sur les pétioles des feuilles alternes pennées à 7 folioles ovales de 10 cm de long, vers la pointe des grêles rameaux, les aiguillons et les pétioles sont rougeâtres à framboisés et au printemps les nouvelles pousses sont cuivrées.
    floraison : faiblement parfumée, continue de la fin du printemps, début de l'été jusqu'aux gelées, dans le sud elle démarre avant vers la mi-mai. Très florifère même durant les grosses chaleurs.
    Pollinifère visitée par les abeilles notamment les charpentières et les bourdons.
    Solitaire ou par grappes de boutons dressés en forme de goutte d'eau, grandes fleurs d'églantines de 10 à 14 cm, en coupe ouverte de parfois 4 majoritairement à 5 larges pétales ondulés, échancrés en coeur qui se chevauchent et qui tombent quasiment tous en même temps, à large couronne d'étamines proéminentes sur plusieurs rangs de Ø de ± 4 à 4,5 cm, calice renflé et feutré d'un léger duvet, pourvu de 3 à 5 larges tépales effilés en pointe, qui se retroussent progressivement contre le court pédoncule.
    croissance : moyenne, parvient à sa taille adulte entre 5 et 10 ans.
    couleur : jaune pâle à jaune soufré, donnant l'impression d'être plus foncé en coeur, étamines plus foncées que les pétales, anthères bifides ovoïdes d'un jaune cuivré, ambré, calice vert tendre. Les boutons floraux d'un jaune soutenu sont parfois lavé de rose framboisé.
    fruits : ils parviennent rarement à maturité, sèchant et se rabougrissant rapidement virant au marron foncé.
    hauteur : de 4 à 7 m et plus, développant de longues tiges aux nombreux rameaux latéraux très rapprochés, tous les 10 cm.
    plantation : à racines nues de préférence de l'automne à l'hiver pour lui permettre de bien installer son système racinaire avant les chaleurs estivales. En conteneur jusqu'à la fin du printemps et selon climat presque toute l'année, loin des cheminements car il s'accroche à presque tout au passage et le décrochage n'est pas évident.
    multiplication : à l'automne par bouturage de tiges aoûtées ou par greffe en écusson du milieu à la fin de l'été sur entre autre Rosa canina.
    sol : riche, humifère, plutôt frais, humide mais bien drainé, tolère bien le calcaire.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre contre un mur abrité des vents, il peut fleurir même exposé au nord.
    zone : 8a - 9b, une fois bien implanté parfaitement adapté à de longues périodes de sécheresse, tolère les embruns. USDA zone 7b.
    On peut tenter sa culture en zone 7 en le plantant dans un endroit bien exposé, à l'abri des vents et gelées printanières en prévoyant un bon paillage au pied pour passer l' hiver. De fortes gelées printanières peuvent être meurtrières pour les parties aériennes, mais il redémarre de souche.
    origine : 1917, une obtention du rosiériste anglais Paul William (1822–1905), Pauls'Royal Nurseries, Waltham Cross, Herts; un hybride obtenu courant 1878 à partir du croisement d'un rosier thé à fleurs doubles de couleur jaune avec l'immaculé rosier chinois Rosa bracteata, le Rosier à bractées plus connu sous le nom de Rosier de Macartney*.
    Rosiériste célèbre qui a travaillé au début avec son frère puis avec son fils, on doit de nombreux ouvrages sur les jardins et les roses, Rose Garden - 1888.
    entretien : il faut lui prévoir un palissage et après la plantation l' arroser régulièrement les deux premières années pour favoriser un bon enracinement, mettre un bon paillage d'au moins 5 cm à l'automne avec un apport d'engrais organique ou compost au printemps à renouveler ultérieurement .
    Juste supprimer les rameaux secs et si nécessaire, effectuer un léger élagage durant la période de floraison en sélectionnant les rameaux dégarnis et trop rachitiques, la vrai taille s'effectue de la fin de l'hiver hors des périodes de gel jusqu'au milieu du printemps mais il faut bien se protéger les mains, les yeux et les bras. Si la taille est drastique il se peut que vous n'obteniez pas beaucoup de fleurs la première saison.
    maladies et ravageurs : peut être affecté par la maladie des taches noires, l’oïdium, la rouille et la chlorose, la déformation et l'enroulement des feuilles est du aux larves vertes de tenthrède Blennocampa phyllocolpa, et les larves vertes à points noirs de la tenthrède du rosier Arge pagana qui rousiguent les folioles ne laissant que les nervures et pétioles.
    Peut subir les assauts des pucerons et des cicadelles du rosier Edwardsiana rosae qui s'attaquent au revers des feuilles, provoquant des nécroses blanchâtres et desséchées et les cervidés peuvent faire des dégâts; et comme pour quasiment tous les rosiers de couleur jaune surtout en plein soleil, les fleurs sont visitées par les cétoines dorées Cetonia aurata, voir la page des fonds d'écran.
    NB : Mermaid signifie sirène faisant référence à la longue chevelure dorée. Ce remarquable rosier considéré par bien des amateurs comme le roi des rosiers aux teintes jaunes, prisé par bien des jardiniers a été primé à plusieurs reprises par la RHS* avec la médaille d'or The Award of Garden Merit (AGM).

    Consulter le sommaire du Monde des roses.
    - La classification des rosiers.
    - La plantation des rosiers.
    - L'entretien et les soins.
    - La taille.
    - La multiplication.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de rosiers présents dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Banks, Sir Joseph Banks (1743-1820) éminent botaniste, explorateur naturaliste britannique qui participa entre 1768 et 1771 à l'expédition menée par James Cook (1728 - 1779) sur l'Endeavour à travers le Pacifique avec la découverte de la Nouvelle-Zélande, expédition dont il fut l'un des rares survivants.
    Dès son retour à Kew, il est chargé par le roi George III du réaménagement de Kew Gardens, instigateur de nombreuses campagnes de collectes de plantes exotiques (ornementales et vivrières) à travers le monde, il donnera à ce jardin botanique sa notoriété internationale, instaurant la préservation des espèces par des échanges avec d'autres jardins botaniques. Dans le courant de 1773, il fut nommé président de la Royal Horticultural Society. Un genre originaire de l'Australie, dans l'ordre des Proteaceae, lui a été dédié ainsi que l'archipel des Banks (archipel de Vanuatu - Pacifique).
    *Rosa bracteata J.C. Wendl. (1798), synonymes de Rosa macartnea Dumont de Courset, Rosier de Macartney, Macartney rose, un rosier de 0.50 à 3m aux aiguillons rouges, au feuillage persistant en hiver, aux fleurs blanches parfumées du printemps jusqu'aux gelées, de grandes fleurs d'églantine à large couronne d'étamines d'un jaune orangé, suivi de rares gros fruits globuleux orangés, il est toujours commercialisé, tolère aisément - 15°C. Nommé en chinois 'Shuo bao qiang wei' (Bouton de rose), originaire des provinces du sud-est de la Chine, Taïwan et à l'extrême sud-ouest du Japon où il est très populaire et nommé 'Yaeyama Noibara', faisant référence à son milieu naturel les îles Yaeyama.
    Illustration dans les Roses peintes par P.J. Redouté, décrites et classées selon leur ordre naturel par CA.Thory, tome III, édité en 1835, consultable en ligne page 131 ou dans Curtis's botanical magazine volume 34, édité en 1811, planche 1377.
    En Europe on doit son introduction en 1793 via l'Angleterre par Lord Macartney*, en France il aurait fleuri pour la première fois au Jardin de J. M. Cels (horticulteur français), introduit et naturalisé au sud-est des États-Unis du Maryland au Texas.
    *Macartney , Lord George Macartney (1737 - 1806), le premier ambassadeur britannique envoyé à Pékin accompagné d'une mission exploratrice qui rapporte de nombreuses notes, descriptions et illustrations qui seront confiées à Joseph Banks*, président de la RHS*.
    *RHS, The Royal Horticultural Society, la Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres le 7 mars 1804 qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    nmauric© 2001- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.























compteur