Hydrangea petiolaris - Hortensia grimpant
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Hortensia grimpant, nommé par les anglophones 'Climbing hydrangea'.
    Nom latin : Hydrangea petiolaris  Siebold & Zucc.*, synonymes Hydrangea scandens  Maxim., Hydrangea anomala subsp. petiolaris 
    famille : Hydrangeaceae
    catégorie : arbuste grimpant à souche ligneuse et ramures d'un brun acajou.
    port : grimpant, très ramifié.
    feuillage : caduc, vert granny smith, se maculant progressivement de jaune paille, jaune beurre à doré et brun roux à l'automne. Feuilles ovales à marge finement crénelée en dents de scie.
    floraison : longue au début été (juin à juillet selon climat) parfumée (odeur citronnée), nectarifère. Larges corymbes (20 à 25cm) plates de fleurs stériles.
    couleur : blanc pur virant progressivement au vert jaune clair.
    croissance : assez lente les premières années, après la plantation et dan s les expositions qui ne lui plaisent pas.
    hauteur : 5-10 m et plus.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par bouture à la fin de l'été ou par marcottage.
    sol : tous, pas trop calcaire, plutôt riche en matière organique.
    emplacement : ombre, mi-ombre, il aime être orienté au nord, une exposition au couchant provoque des brûlures sur le feuillage et le sud n'est vraiment pas recommandé.
    origine : nord-est de l'Asie ( Corée, île de Formose, île Sakkhaline, Taïwan et Japon).
    zone : 4 - 9.
    entretien : taille éventuelle en fin d'hiver ou juste après la floraison.
    Le jeune feuillage d'un éclatant vert pomme granny, peut être convoité par les limaces et les escargots.
    Il s'accroche seul par des crampons. Sans doute la meilleure grimpante pour garnir un mur au nord, recouvrir une clôture, un abri de jardin, une tonnelle, un arbre mort ou simplement l'utiliser en couvre-sol pour couvrir un talus, bord de muret.
    NB : Son nom Hydrangea  hydra, hydro, hydre vient du grec 'hudôr' (hydôr) mot qui désigne l'eau et du grec 'aggos' qui signifie vase faisant allusion à ses fruits en forme de coupe et son nom spécifique petiolaris  vient du latin 'petiolus' qui signifie petit pied donc muni d'un pétiole.
    Le genre Hydrangea comprend environ 75 à 80 espèces originaires de l'est et du sud de l'Asie (Indonésie, Japon, Chine et dans l'Himalaya), en Amérique du Nord et Amérique du Sud en zone tempérée, dont certains d'entre eux dans les pharmacopée asiatiques et amérindiens sont réputés pour leur propriétés médicinales.
    Parmi les cultivars citons :
    Hydrangea anomala  'Brookside littel lea'f recherche comme couvre-sol se distingue par son petit feuillage qui vire à l'automne dans des tonalités ocrées.
    Hydrangea petiolaris  'Firefly' commercialisé aussi sous le nom de 'Mirranda' hortensia grimpant au feuillage panaché et marginé de jaune crème et d'un vert tilleul qui fonce légèrement avec le temps.
    Hydrangea petiolaris  'Semiola' un grimpant persistant, issu de croisement entre Hydrangea anomala subsp. petiolaris  et le grimpant mexicain persistant Hydrangea seemanii  aux jeunes pousses rouges, feuillage lancéolés à marge dentelée.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Hydrangea arborescens  'Annabelle', consulter sa fiche
    Hydrangea aspera  D.Don., Hortensia rugueux, consulter sa fiche.
    Hydrangea macrophylla  (Thunb.) Ser. Hortensia à grandes feuilles, consulter sa fiche.
    Hydrangea paniculata  'Grandiflora', Hortensia paniculé à grandes fleurs, consulter sa fiche.
    Hydrangea quercifolia  Bartram., Hortensia à feuilles de chêne, consulter sa fiche.
    Hydrangea serrata  (Thunb.) Ser., Hortensia 'Bonnet de dentelle', consulter sa fiche.
    Espèces grimpantes proches :
    Schizophragma integrifolium  Oliver, Hydrangée à feuilles entières, consulter sa fiche.
    Schizophragma hydrangeoides  Sieb. et Zucc ou Hydrangée du Japon, consulter sa fiche.

    Liste des autres espèces de plantes grimpantes présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.


    Annotations :
    * Siebold & Zucc. abréviations des noms du médecin naturaliste bavarois Philipp Franz Balthasar von Siebold (1796-1866) et de Joseph Gerhard Zuccharini (1797 - 1848) a qui l'ont doit l'introduction en Europe via ses établissements de Leide (Pays Bas) de nombreuses espèces de la flore japonaise dont les premiers hydrangea japonais vers 1860-61.
    Ce sont les auteurs de la très célèbre Flora japonica, publiée entre 1835-1870, en 30 volumes avec des illustrations d'artistes japonais tel que Keiga Kawahara, descriptions et dessins consultables sur le site de l'université de Kyoto.
    nmauric© 29/02/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site