Ribes uva crispa  - Groseillier à maquereau
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    ribes uva crispa
    J.Reynaud© Ispb-Univ. Lyon1
    Nom commun : Groseillier épineux, Groseillier à maquereau, Raisin-crépu, Vinétier*, nommé en néerlandais 'Kruisbezie' et par les anglophones 'Gooseberry', 'European Gooseberry' au Canada nommé aussi 'English gooseberry' et en Ecosse 'grozet'.
    Nom latin : Ribes uva crispa  L.*, synonymes Grossularia uva crispa  (L.) Mill., Grossularia reclinata  (L) Mill., Ribes grossularia  L., Ribes pubescens  (K.Koch) Opiz, Ribes reclinatum  L., Ribes uva-crispa  L. subsp. glabra  Archang., Ribes uva-crispa  L. subsp. grossularia  (L.) Schübl. & Martens, Ribes uva-crispa  L. subsp. reclinatum  (L.) Rchb., Ribes uva-crispa  L. var. reclinatum  (L.) Berland., Ribes uva-crispa  L. var. sativum  DC.
    famille : Grossulariaceae.
    catégorie : sous-arbrisseau ou petit arbuste épineux aux tiges d'un brun-grisâtre (les charpentières et les jeunes rameaux ont des reflets argentés.
    port : rigide, droit ou légèrement courbé.
    feuillage : caduc, vert vif à vert moyen, pubescent. Courant avril, petites feuilles fasciculées tri ou quinque-lobées à lobes arrondis et crenelés, à leur aiselle épines trifurquées.
    floraison : au printemps (courant mar-avril selon climat) pollenifère et mellifère (dans l'Encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite). Discrètes petites fleurs bisexuées pentamères isolées ou groupées par 2 ou 3 fleurs en forme de clochettes pendantes puis largement étoilées à 5 pétales obovales et pubescents dans un calice pubescent à sépales oblongs retroussés.
    couleur : blanc jaunâtre à verdâtre, les sépales sont d'un rose rougeâtre.
    fruits : baies juteuses comestibles sphériques ou ovoïdes plus ou moins translucides selon la variété de couleur blanche, verte, jaune ambré, rosé, rouge ou lie de vin; des baies soit glabres, soit couvertes de poils souples ou poils durs suivant la variété (les sauvages sont poilus), à récolter lorsqu’elles sont bien mûres en juillet-août.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0,80 à 1,50m pour un étalement identique.
    plantation : à l'automne pour lui permettre de bien s'installer en prenant soin d'espacer les pieds d'au moins 1,50m pour permettre une bonne aération qui limitera les maladies fongiques et prévoir une bonne cuvette pour l'arrosage.
    multiplication : principalement par bouturage de tiges aoûtées de 15 à 20 cm au-dessous d'un bourgeon bien enfouir en laissant juste 1 ou 2 bourgeons hors du sol (effectué en pleine terre pailler en hiver si nécessaire), marcottage ou par division de souche.
    sol : ordinaire, humide mais drainant de préférence argileux ou argilo-calcaire, les sols acides ne lui conviennent pas.
    emplacement : soleil éviter les expositions brûlantes qui brûleront les groseilles ou mi-ombre (soleil une partie de la journée).
    zone : 5 - 9 excellente rusticité qui fait qu'il est fort cultivés dans les pays nordiques. USDA zones 3a-8b.
    origine : Caucasienne répendue en Eurasie, sur l'ensemble de l'Europe occidentale; sud-ouest de l'Asie en zone tempérée dans les buissons, haies, taillis et bois de feuillus jusqu'à ± 1800m d'altitude, présent en Afrique du Nord et à l'est de l'Amérique du Nord (de la Caroline du nord jusqu'au sud Dakota remontant jusqu'à l'atlantique et présent au Canada (Ontario et Québec). En France, dans certaines régions, comme les Alpes, où il pousse dans les taillis rocheux, c'est une espèce protégée.
    entretien : courant février-début mars avant la reprise, supprimer le bois mort, les branches qui partent vers l'intérieur et celles au ras du sol. Les fruits apparaissent sur les tiges (les charpentières) de 2 à 3ans à réduire de 2/3 pour favoriser la ramification, et les anciennes tiges sont à rabattre au ras du sol.
    Les cultivars nord américains sont plus résistants. Il peut être sujet à l'oidium brun introduit vers 1900 depuis l'Amérique du Nord Sphaerotheca mors-uvae qui dès le printemps peutdévelopper un feutre blanc sur les jeunes pousses et feuilles puis en été s'attaquent aux fruits et c'est à ce moment là que se développent le maximum de spores qui vont passer l'hiver tranquillement dans le sol et les larves vertes de la tenthrède, et comme les autres sujet aussi aux acariens, pucerons et cochenilles.
    Son feuillage peut subir des dégâts dus aux défoliatrices chenilles arpenteuses (papillons de nuit) et comme les autres groseilliers les baies vertes peuvent être convoitées par les larves et chenilles de la Pyrale des groseilliers Zophodia grossulariella 
    NB : Son nom Ribes  vient du scandinave 'ribs' mot qui désigne les groseilliers, son nom spécifique uva-crispa  du latin 'uva' raisin et 'crispa' crépu certainement allusion aux ballons hérissés de poils, et son nom commun de groseille à maquereau lui a été donné parceque dans les pays scandinaves il était courant de confectionner avec des sauces aigre-douce pour accompagner le maquereau et les autres poissons.
    En gaélique 'groseid' qui a donner en écossais 'grozet'. Introduit dans les pays scandinaves vers 1600 puis dans le nord de l'Angleterre vers 1700 dans les jardins et potagers dès le Moyen Age et on le trouve encore dans les vieux jardins d'Europe, hybridés par les hollandais, puis dans le courant du XVIII ième siècle ce sont les Anglais qui s'attachèrent à produire des variétés ayant des ballons de plus en plus gros le record un grain de 58g peut être parce que lsa culture est idéale sous le climat britannique humide, et dès le moyen age les moines écosse était préparé des boissons à base de blé, orge et groseille à maquereau Les danois les noms stikkelsbær ils préférent les ballons de couleur verte. Le rustique genre des Ribes  comprend environ 150 espèces d'arbrisseaux ou petits arbustes caducs ou persistants soit cultivés pour leur jolie floraison printanière soit pour leurs baies juteuses, tous originaires des régions tempérées et fraîches de l'hemisphère nord.
    Les groseilles à maquereau, ballons ou groseilles ballons, bien que peu sucré sont à croquer crus tel que avec ou sans peau*, ajouter dans les salades de fruits, sauces, compotes, crumbles, crèmes ou des soupes sucrées, tartes aux fruits bien souvent pour confectionner des confitures, gelées, sirops, sodas, boissons fermentées comme la bière écossaise Grozet gooseberry' ou encore pour accompagner les viandes tels que le veau, le canard, le chèvreuil, volailles et gibiers sans oublier les foies et les poissons.
    Les groseilles vertes dans les pays nordiques remplaçaient la rhubarbe dans les préparations Elles sont riches en pectines, vitamines A,B et C et en oligos-éléments principalement du fer, calcium, potassium et phosphore.
    Au Moyen Age, on leur attribuait des vertus pour lutter contre la peste et lui prêtait des propriétés anti-inflammatoires, de nos jours toujours réputées dans les pharmacopées traditionnelles pour ses propriétés digestives et diurétiques, et nos grands-mères savaient que le feuillage et le jus frais avait des fonctions régulatrices pour les intestins paresseux ou alors elles donnaient à croquer des ballons pas mûrs.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Ribes uva-crispa  'Captivator', presque sans épines, de gros fuits rouges parfumés.
    - Ribes uva-crispa  'Hinnonmäki Grön', 'Hinnonmäki Green' de gros fruits à chaire claire.
    - Ribes uva-crispa  'Hinnonmaki Red', 0.80 m, autofertile, gros fruits rouges, bonne résistance à l'oïdium.
    - Ribes uva-crispa  'Freedonia', pas d'épines, à fruits rouges très sucrés.
    - Ribes uva-crispa  'Invicta' , 1 à 1.20 m, autofertile, très épineux, de gros fruits ovoides à chaire jaune.
    - Ribes uva-crispa  'Rokula', 1m, épineux à fruits d'un rouge grenat.
    Ribes uva crispa'Hinnonmaki Red - Ribes uva-crispa  'Spine Free', 1 à 2 m légèrement épineux, autofertile, gros fruits lie de vin.
    - Ribes uva-crispa  'Whitesmith', 1 à 1.20 m, autofertile, épineux, de gros fruits verts, sucrés.
    - Ribes uva-crispa  'Whinham's industry', 1.50 à 2m, épineux à gros fruits grenat.
    Autres espèces et cultivars présentes dans l'Encyclopédie :
    Ribes alpinum  Pursh., Groseillier des Alpes, Gadelier, consulter sa fiche.
    Ribes nigrum  L., Groseillier noir, Cassis, Cassis à grappes Gadelier noir, consulter sa fiche.
    Ribes sanguineum  Pursh, Groseillier sanguin, consulter sa fiche.
    Ribes sanguineum  'Brocklebankii', consulter sa fiche.
    Ribes sanguineum  ' King edouard VII', consulter sa fiche.
    Ribes sanguineum  'Pulborough scarlet', Groseillier à fleurs 'Pulborough Scarlet', consulter sa fiche.
    Ribes sanguineum  ' Tydemann´s white' groseillier à fleurs, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *vinétier, vinettier est le nom donné à l'épine-vinette
    *groseilles sans peau, recommandé pour les personnes ayant des intestins un peu fragiles.
    -nmauric©03.02.2010- ® par la Société des Gens de Lettres -Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site