Thymus serpyllum  - Thym serpolet, Serpolet
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Serpolet
    Florenligne ©
    Nom commun : Thym serpolet, Serpolet nommé par les anglophones 'Breckland Thyme, Wild Time, Creeping Thyme, Mother-of-Thyme'.
    Nom latin : Thymus serpyllum  L.*
    famille : Lamiaceae.
    catégorie : sous arbrisseau à souche ligneuse.
    feuillage : persistant, aromatique, rappelant le citron.
    floraison : du début au milieu de l'été, parfumée et nectarifére, visitée les abeilles.
    couleur : pourpre, blanc et rose.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0,10 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par division, semis ou bouturage au printemps.
    sol : pas trop riche surtout très bien drainé, parfaitement adapté aux sols caillouteux, pauvres et secs.
    emplacement : soleil ou mi-ombre. Le thym ne fleurit bien qu'au soleil. Dans les lieux semi-ombragés, il produira un tapis vert, mais fleurira peu.
    entretien : pas d'entretien particulier.
    zone : 3/4 - 9
    origine : pelouses sèches de l'Europe méridionale, présent dans le sud de la France et en Corse, où dans certaines régions il est en voie de disparition.
    N.B : son nom Thymus  désigne le genre en latin venant du grec 'thymos' ou 'thumos', mot qui aurait pour origine un mot égyptien 'tham' nom donné à une plante qui servait à l'embaumement des corps.
    Dans la mythologie grecque, la légende raconte qu'ayant un gros chagrin la belle Hélène pleurait à chaudes larmes et chaque larme qui parvenait à toucher le sol, donnait naissance à un pied de thym.
    Une plante tapissante idéale entre les dallages. Idéal pour être utilisé dans les jardins secs dans les bordures, plates-bandes, massifs, rocailles et les toitures végétalisées ou simplement dans des potées aromatiques placées près des ouvertures.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Thymus serpyllum  'Album', Thymus serpyllum var. albus , floraison blanche, il est recommandé de l'acheter en fleurs pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
    - Thymus serpyllum  'Coccineum', feuillage plus foncé que 'Roseus', floraison d'un rose plus foncé.
    - Thymus serpyllum  'Elfin', au port prostré, floraison rose.
    - Thymus serpyllum  'Magic Carpet', ne dépasse pas 30 cm pour un étalement avec le temps de 30 cm, floraison rose.
    - Thymus praecox  'Minor', thym précoce, au port vraiment très prostré environ 3 cm de haut, avec le formant un coussinet de 30 cm, floraison rose, peut pousser dans le sable, à la plantation compter 9 plants au m².
    - Thymus praecox  'Roseus', feuillage moins foncé que 'Roseus', floraison rose foncé.

    Consulter la liste des autres espèces de thym présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Autres espèces de vivaces couvre-sol :
    des espèces demandant un entretien moindre que le gazon traditionnel.
    Thymus ciliatus  Boiss. & Reut., Thym cilié, consulter sa fiche.
    Cynodon dactylon  (L.) Persoon, Cynodon dactyle (chiendent amélioré), Chiendent pied de poule, Herbe des Bermudes, consulter sa fiche.
    Dichondra repens  Forst., Dychondra rampant, consulter sa fiche.
    Frankenia laevis  L., Frankénie lisse, consulter sa fiche.
    Lippia nodiflora  (L.) Michx., Verveine nodiflore parfois Lippia gazon, consulter sa fiche.
    Matricaria tchihatchewii  (Boiss.) Voss., Matricaire, Camomille tchihatchewii, consulter sa fiche.
    Soleirolia soleirolii  (Req.) Dandy, connue sous le nom d'Helxine, Helixine, consulter sa fiche.
    Stenotaphrum secundatun  (Walt.) Kuntze, Faux kikuyu, appelé Buffalo Grass, St Augustine Grass, consulter sa fiche.
    Zoysia japonica  Steud., Zoysia du Japon, consulter sa fiche.
    Zoysia tenuifolia  Willd. ex Thiele, Gazon des Mascareignes, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour auparavant le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné auparavant Carl Linnæus (1707-1778), à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.

un compteur pour votre site