Mentha spicata  - Menthe douce, Menthe verte
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Menthe verte, Menthe douce, Menthe crépue, Menthe crispée et parfois Menthe romaine, nommée par les anglophones 'Spearmint', en allemand 'Pfefferminze', en arabe 'Alnienae alfaliflaa', en espagnol 'Menta piperita, Piperita', en italien 'Menta piperita', en portugais 'Hortelã-pimenta'.
    Nom latin : Mentha spicata  L.*, synonymes Mentha atrata  Schur, Mentha brevispicata  Lehm., Mentha cordato-ovata  Opiz, Mentha crispa  L., Mentha crispata  Schrad. ex Willd., Mentha crispata var. lacerata  (Opiz) Heinr.Braun, Mentha crispata var. lacerata  (Opiz) Heinr.Braun, Mentha glabra  Mill., Mentha hortensis  Opiz ex Fresen., Mentha inarimensis  Guss., Mentha integerrima  Mattei & Lojac., Mentha lacerata  Opiz, Mentha laciniosa  Schur, Mentha laevigata  Willd., Mentha lejeuneana  Opiz, Mentha lejeunii  Opiz ex Rchb., Mentha longifolia var. crispata  (Schrad. ex Willd.) Rouy, Mentha michelii  Ten. ex Rchb., Mentha mollissima var. undulata  (Willd.) Heinr.Braun, Mentha ocymiodora  Opiz, Mentha pectinata  Raf., Mentha piperella  (Lej. & Courtois) Opiz ex Lej. & Courtois,, Mentha pudina Buch.-Ham. ex Benth., Mentha romana Bubani, Mentha romana  Garsault est Invalide, Mentha rosanii  Ten., Mentha rubicunda Heinr.Braun & Topitz, Mentha rubicunda var. langiana  Topitz, Mentha sepincola  HolubyMentha tauschii  Heinr.Braun, Mentha tenuiflora  Opiz, Mentha tenuifolia  Opiz ex Rchb., Mentha tenuis  Michx., Mentha undulata  Willd., Mentha viridifolia  Pérard, Mentha viridis  L., Mentha walteriana  Opiz, Mentha × piperita var. crispa  (L.) W.D.J.Koch, Mentha × piperita var. inarimensis  (Guss.) Briq.
    famille : Labiaceae (Menthaceae).
    catégorie : vivace à rhizomes traçants.
    port : dressé.
    feuillage : persistant aromatique (odeur rappelant celle du chewing-gum), vert clair à vert sombre. Sur des tiges tétragonales des feuilles (8cm) lancéolées, dentées et très nervurées.
    floraison : fin du printemps à l'automne (de juin à septembre/octobre) parfumée, nectarifère et mellifère visitée par les abeilles et les coléoptères, les papillons.
    Inflorescence en épi cylindrique dense. Petites fleurs, calice à 5 dents triangulaires, corolle à 4 division, longues bractées dépassant la fleur. Graines brunes.
    couleur : rose à mauve pâle.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.30 - 0.60 m.
    plantation : au printemps ou en automne suivant la région.
    multiplication : par semis sous serre (mars-avril) en place en mai-juin (mélanger les graines avec du sable, parsemer, recouvrir légèrement, humidifier le substrat. Levée, compter environ 1 mois. Ou par division des touffes au printemps, prélèvement de stolons en automne ou bouturage de jeunes pousses au printemps. Le bouturage peut aussi se faire dans de l'eau (mettre un morceau de charbon de bois pour éviter le pourrissement des racines), puis repiquer
    sol : riche, profond et frais. Elle n'aime pas les sols calcaires.
    culture en pot : choisir des pots profonds pour lui permettre de bien s'installer. Rempoter tous les ans, au début du printemps ( un mélange de terre et terreau enrichi) en prenant soin de diviser la touffe. N'oubliez pas de l'arroser régulièrement, le mieux est d'immerger le pot dans un seau durant quelques minutes. Si vous comptez la consommer, veillez à ne pas mettre d'engrais chimique. Pensez à protéger vos potées durant l'hiver.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 3 -10 .
    origine : hybridation spontanée, elle serait le résultat d'une hybridation spontanée très ancienne entre Mentha rotundifolia (dont photo ci contre) et Mentha longifolia. présente en Europe jusqu'au Caucase, au Maghreb, Egypte, Syrie et Turquie.
    entretien : attention, la menthe est très envahissante, elle se propage grâce à ses stolons aériens ou souterrains. Planter la dans un espace limité ou dans un pot enterré, si possible loin de la camomille, qui a la réputation de diminuer son dosage en huiles essentielles et celle d'inhiber, la germination des graines des autres espèces. Rabattre de préférence après la floraison, il est conseillé de la renouveler tous les 3 ans et de ne pas la replanter au même endroit durant environ 5 à 6 ans.
    maladies et ravageurs : elle est sensible aux acariens, chenilles et nématodes et bien d'autres insectes, lire Acariens et insectes des menthes / Insectes n° 174 par Bruno Didier, pdf INRA.
    Lorsqu'il y a une humidité excessive, elle peut être sujette à l'oïdium, au mildiou et à la rouille (puccinia menthae).
    La menthe éloigne pucerons noirs, fourmis, moustiques, piéride du chou, puces et certains rongeurs (dont la souris).
    NB son nom Mentha vient du grec 'minthe' et du latin 'menta', spicata signifie en épis. Menthê est le nom d'une nymphe dont s'éprit Hadès (Dieu des enfers) époux de Perséphone qui les surprit en plein ébats amoureux. Furieuse, Perséphone la jeta à terre et la piétina. Menthê fut transformée en menthe par Hadès.
    Ce genre après révision comprend 42 (au lieu de 25) espèces de vivaces aromatiques rampantes ou buissonnantes, persistantes ou semi-persistantes, originaires d'Asie, d'Afrique et de l'Europe (7 d'entre elles y sont spontanées) et il existe 57 hybrides reconnus et une quantité d'hybridation.
    Propriétés et utilisations :
    Les feuilles fraîches s'utilisent en cuisine: sauce, chutneys, salades, légumineuses, viande, desserts, pâtisseries, crèmes, yaourts, fromages frais, gelées, glaces ou sorbets, sucreries, boissons: sirops, thé, infusion, cocktails, alcools (Bénédictine). Elle est aussi cultivée pour la production d'huiles essentielles, le spearminth, qui contient surtout du carvone, nettement moins chargé en menthol, elle est aussi sécher pour être utilisée par les herboristes.
    La meilleur période pour la récolter est juste avant la floraison, si possible le matin, c'est à ce moment là qu'elle est la plus riche en huiles essentielles. La faire sécher à l'abri de la lumière pour lui conserver toutes ses propriétés.
    Elle entre dans la composition des épices d'Osiris de l'île de Santori, avec l'anis, coriandre, cumin, menthe pouliot, origan piment et fenouil, un mélange qui aromatise les légumes et les viandes en été.
    Elle aiguillonne l'esprit disait Pline l'Ancien, elle entrait dans la composition du vinaigre des 4 voleurs pour traiter contre la peste. Les Égyptiens connaissaient ses diverses propriétés, on en a retrouvé dans des sépultures
    En usage externe, elle est antiseptique, anti-prurigineuse, antalgique, résolutive et les feuilles fraîches s'utilisent en cataplasme sur les piqûres d'insectes, les contusions et les névralgies faciales. En usage interne elle est tonique, anesthésique, antispasmodique, fébrifuge et un excellent bactéricide.
    A forte dose, elle peut être excitante, elle est souvent déconseillée lors de la prise de prescriptions homéopathiques.
    Quelques autres espèces ou hybrides :
    - Mentha aquatica  L., Menthe aquatique: Voir sa fiche.
    - Mentha arvensis  L., Menthe sauvage, Menthe des champs: Originaire des zones tempérées d'Europe centrale, d'Asie et d'Amérique du Nord, spontanée dans les coins humides ou marécageux. 15 à 50 cm, port rampant, ramifié pourvue de stolons aériens et souterrains. Tiges quadrangulaires, feuilles aromatiques, pétiolées, opposées en croix, ovales à elliptiques, légèrement dentées. A l'aisselle des feuilles, fleurs verticillées à gorge velue, mauve lilas. Floraison de juin à octobre, zones: 4 - 10.
    - Mentha cordifolia , synonyme Mentha x villosa f. alopecuroides, une hybridation entre Mentha spicata et Mentha suaveolens  Ehrhart., zones: 5 -10.
    - Mentha x gentilis  L. pro spec. & Hylander, Menthe ananas à feuilles panachées de jaune.
    - Mentha longifolia  Huds., synonyme Mentha sylvestris  L., Menthe à longues feuilles: se rencontre en zone très humide, feuilles lancéolées, sessiles, opposées en croix à bord en dents de scie. Inflorescences en capitules terminaux violet pâle. Riche en huile essentielle et tanins. sert à la préparation des médicaments carminatifs et des infusions recommandées contre les rhumatismes, les maux d’estomac, la dysenterie et les problèmes de digestion.
    - Mentha pulegium  L., Menthe pouillot, Péliot, Herbe aux puces, Herbe de Saint Laurent, Frétillet, Dictamne de Virginie, Chasse-puces, originaire d'Europe et d'Asie, 30 - 60 cm de haut, rampante, tiges quadrangulaires, légèrement duvetées, feuilles elliptiques duveteuses, Long épis blanc, rose, bleu-violet très pâle suivant la nature du sol. Floraison en été - automne. Ne s'utilise pas en cuisine à cause de son goût amer et de son odeur particulière due au pulégone (cétone terpénique). Elle était autrefois utilisée pour ses propriétés médicinales (tonique, antispasmodique) pour traiter: toux, rhumes, nausées, céphalées, retards menstruels et en tisane comme stimulant pour le système nerveux central. Attention à forte dose elle est toxique, pouvant provoquer des convulsions. Elle est réputée éloigner les insectestels que: fourmis, puces (pulegium vient de pulex: puce), rats et souris. On en extrait une huile essentielle utilisée en parfumerie, zones: 9- 10 ( jusqu'à - 5°).
    - Mentha x piperita  L., Menthe poivrée, Menthe anglaise, consulter sa fiche.
    - Mentha requienii  Benth., synonyme Mentha corsica, Menthe de Corse, se rencontre aussi en Sardaigne, menthe naine, très tapissante. Idéale pour les rocailles, zones: 8 - 10.
    - Mentha spicata var. nanah, Menthe verte connue en Afrique du Nord sous le nom de 'Nanah', En Afrique du Nord et au Moyen-Orient, c'est la menthe de référence pour un vrai thé à la menthe. La légende raconte qu'elle aurait été rapportée du Liban par les Croisées. H : 40 à 50 cm. feuilles vert vif, ovales, gaufrées. Longs épis cylindriques. Il existe quelques cultivars au parfum épicé.
    - Mentha suaveolens  Ehrhart, synonymes Mentha rotundifolia Huds., Mentha rugosa Lam., Menthe douce à feuilles rondes, originaire d'Europe, 30 à 50 cm de haut, tiges quadrangulaires pourvues de poils. Feuilles gris vert, velues, sessiles, opposées ovales. Épis cylindrique blanc-rose. Elle est moins sensible à la rouille que les autres. Il existe plusieurs cultivars dont certains sont à feuilles panaché le plus connut 'Variegata': panaché de blanc, zones: 6 - 10.
    - Mentha rotundifolia (L.) Huds, Menthe douce à feuilles rondes.

    Annotations :
    *espèces spontanées, ces dernières supportent très bien la sécheresse.
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    *Pline l'Ancien ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site