Pyrus calleryana  'Chanticleer' - Poirier de Callery 'Chanticleer'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Poirier de Callery 'Chantecleer', Poirier d'ornement 'Chanticleer', nommé par les anglophones 'Callery pear', l'espèce type est nommée en Chine 'Dou li'.
    Nom latin : Pyrus calleryana 'Chanticleer', l'espèce type Pyrus calleryana Decne.*
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbre.
    port : érigé, compact, conique. Écorce lissegris-brun se fissurant et s'exfoliant avec les ans.
    feuillage : caduc, épais, coriace, vert foncé, brillant, virant au jaune, jaune-orange à rouge orangé à rouge pourpre à l'automne, demeurant longtemps en place (marescent). Feuilles (4 à 12 cm) acuminées, ovales allongées à marge très finement dentée. Au printeps, les jeunes feuilles sont d'un vert granny smith.
    floraison : abondante au printemps courant avril-mai. Corymbes de 6 à 12 fleurs (2cm) à 5 pétales arrondies, une vingtaine d'étamines et deux styles.
    fruits : petites fruits charnus globuleux (1 à 1.5cm) brun clair ponctué de petits points plus clairs, ils sont immangeables.
    couleur : blanc, étamines blanches aux anthères framboisées puis noirâtres, en fond et en quinconce avec les pétales un calice jaune.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 6m à 12 m Ø de 4 à 6m.
    plantation : à l'automne ou en hiver, en prenant soin de tenir compte de son envergure lorsqu'il sera adulte.
    multiplication : bouture, semis
    sol : riche en humus, bien drainé, faiblement calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 7 à 9. Tolère aisément - 20°C, adapté aux vents et bonne résistance à la pollution atmosphérique.
    origine : 1956, sélection horticole américaine du spécialiste des arbres urbains Ed Scanlon. L'espèce type est originaire de Chine, présente à Taïwan, au Japon et au Vietnam.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser copieusement les deux premières années après la plantation pour favoriser un enracinement en profondeur et effectuer un apport d'engrais; à la fin de l'hiver avant la reprise, supprimer le bois mort puis les branches qui s'entrecroisent.
    maladies et ravageurs : peut être sujet aux pucerons, subir les attaques de certaines espèces de chenilles. Comme d'autres espèces du genre et des rosacées sensible au feu bactérien, chancre, à la moniliose, au pourridé, à l'oïdium et à la tavelure.
    Il peut être visité par les pucerons.
    Le pourrissement prématuré des jeunes fruits avec des traces blanchâtres est du aussi à un champignon appelé moniliose Monilia linhartiana. Comme les pommiers, les cognassiers, et les autres poiriers, il peut être sujet à la tavelure Venturia inaequalis qui provoque l'apparition de taches noirâtres sur les fruits et le feuillage.
    Comme bien des rosacées, il peut subir les attaques du feu bactérien* qui provoque le noircissement et le dépérissement des fleurs, des feuilles et des jeunes pousses, suivis de l'apparition de chancres, il est alors recommandé de couper entièrement les parties atteintes et de les brûler.
    NB : son nom Pyrus vient du latin 'pyra', mot qui désigne la poire et son nom spécifique calleryana, de Callery, dédié au prêtre des missions étrangères Joseph-Marie Callery (1810–1862), un éminent sinoloque, secrétaire interprète de l'empereur Napoléon III, membre de l'Académie des sciences de Turin, a qui l'on doit des ouvrages sur les rites en Chine, l'Insurrection en Chine et la prise de Nankin, des correspondances diplomatiques et un ouvrage sur la peinture.
    Ce genre comprend selon les flores entre 20, 25 (flore de Chine) ou 30 espèces d'arbustes ou arbres épineux ou non, originaires de l'Afrique du Nord, de l'Asie dont 14 endémiques à la Chine et de l'Europe et plus de 3000 variétés et des milliers de cultivars.
    Ce Poirier d'ornement 'Chanticleer' à sa place dans les jardins et les parcs en sujet isolé, dans les massifs arbustifs, entrer dans la composition haies libres, et comme arbre d'alignement le long des rues.

    Annotations :
    *Decne., abréviation botanique pour le botaniste franco-belge Joseph Decaisne (1807-1882), auteur du 'Manuel de l'Amateur des Jardins' en collaboration avec le biologiste français Charles Victor Naudin (1815-1899), un traité général d'horticulture en 4 volumes (1862-1874 éditeur Firmin-Didot frères - Paris), participe à une revue horticole.
    *Ed Scanlon, Edward H. Scanlon (1903-1976), à partir de 1937, il édite jusqu'en 1976, une célèbre revue bi-mensuelle dédiée aux arbres urbains 'Trees Magazine, sous-titré American Journal of Arboriculture'. En 1964, il est l'instigateur de la SMA (Society of Municipal Arborists )Société des arboristes municipaux, il fut en charge de la gestion des arbres de la ville de Cleveland, organisant de nombreuses conférences sur ce sujet et parcourant le monde pour y découvrir des espèces adaptées à une utilisation urbaine en présence d'un éclairage public, de faible entretien, des arbres d'ornement porte son nom Acer rubrum 'Scanlon', un érable rouge fastigié et un pommier Malus 'Scanlon's Pink Bud donné pour synonyme de Malus sargentii 'Rosea'.
    *Feu bactérien, les autres espèces qui y sont sensibles, les listes s'afficheront dans la colonne à droite Crataegus laevigata, Chaenomeles, Cotoneaster, Cydonia, les pommiers Malus, les néfliers : Mespilus germanica et Eriobotrya japonica, Photinia, Pyracantha et les sorbiers comme Sorbus aria.
    nmauric©16/12/2014 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

21 décembre Pyrus calleryana 'Chanticleer'

un compteur pour votre site