Acer saccharinum - Érable argenté, Plaine blanche
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Pancrace Bessa
    Nom commun : Érable argenté, Érable blanc, au Québec Plaine* blanche, nommé par les anglophones Silver Maple, White maple, Swamp maple ou Water maple.
    Nom latin : Acer saccharinum  L., synonyme Acer eriocarpum  Michx.
    Illustration 1, planche 8 de Pancrace Bessa dans la nouvelle édition du 'Traité des arbres et arbustes, Nouvelle édition' de H.L. Duhamel de Monceau, vol. 4 (1809), contributed by Real Jardín Botánico, Madrid.
    Illustration 2, planche 122 dans 'Afbeeldingen der fraaiste, meest uitheemsche boomen en heesters' de J.C.Krauss (1840), contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    famille : Aceraceae (Sapindaceae).
    catégorie : arbre pouvant être centenaire à l'écorce grisse et lisse se craquelant avec le temps, virant au brun rougeâtre, aux rameaux dégageant une odeur désagréable lorsqu'on les écorchent. Système racinaire envahissant et sa ramure ascendante est cassante.
    port : étalé à cime arrondie.
    feuillage : caduc, vert clair revers argenté, virant à l'automne au jaune pâle puis au brun, plus rarement au rouge. Grandes feuilles (20 à 20cm x 5 à 7 cm) à 5/7 lobes profondément échancrés, marge irrégulièrement dentée.
    floraison : précoce, à la fin de l'hiver avant la feuillaison et ce bien avant celle de l'érable rouge. Glomérules axillaires et sessiles de petites fleurs mâles et/ou femelles munient d'un court pé&dicelle.
    couleur : jaune verdâtre , bourgeons floraux rouges, fruits vert, rose, jaune et brun rougeâtre.
    fruits : disamares striées formant un angle de 90°, chaque aile de 5/7 cm se détachant rapidement une par une avant le débourrement total, la dispersion est assurer par est principalement le vent et l'eau et de nombreuses graines sont consommées par les oiseaux et les petits mammifères.
    croissance : rapide.
    hauteur : 15-35 m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : uniquement par bouturage de tiges coutant juin-juillet ou prélèvements de bourgeons.
    sol : bien drainé ; plutôt argileux ; éviter le calcaire.
    exposition : soleil, mi-ombre, n'aime pas l'ombre.
    entretien : rien de particulier.
    zone : 3/4 - 9.
    origine : Amérique du Nord, en basse altitude le long des cours d'eau , des lacs et des marécages de l'est des États-Unis, du Maine jusqu'au nord-ouest de la Floride et la Louisinae , du sud du Minnesota jusqu'en Arkansa; au Canada au sud du Québec, au Nouveau-Brunswick et est et sud-ouest de l'Ontario.
    NB : son nom Acer  vient du latin où il désigne le genre, ce mot signifie pointu, âpre, son nom spécifique saccharinum  dérive du latin 'saccharum' qui désigne le sucre . Ce genre comprend environ 115 arbustes ou arbres caducs, persistants ou semi persistants, originaires des zones tempérées du sud-est de l'Asie (majoritairement de Chine, Corée, Taïwan et du Japon), 9 de l' Amérique du Nord dont 8 présents au Québec et seulement 5 espèces originaires de l'Europe dont la France.
    Il ressemble à Érable rouge du Canada, leur zone de répartition se chevauche, c'est un arbre fréquemment planté dans les parcs pour son ombrage mais son utilisation est déconseillée en milieu urbain, le long des voies et des réseaux d'eau, d'électricité et de gaz, à cause de son système racinaire envahissant et de sa ramure cassante en cas d'intempérie.
    Parmi les variétés et cultivars, citons :
    Acer saccharinum  'Born's Gracious', 20 à 30 m de haut au port étalé, feuillage vert aux nervures d'un jaune verdâtre, blanc sur le revers, lobes très étroits et finement laciniés, pétioles d'un rouge framboisé, il s'utilise en sujet isolé dans les grands jardins.
    Acer saccharinum  'Pyramidalis', 20 à 25 m de haut x 7 à 9 m de large, au port élancé, pyramidale en forme de sucette, au feuillage profondément lobé et effilé en pointe, vert rougeâtre au débourrage virant au jaune d'or à l'automne, utilisé en sujet isolé comme brise vue.
    Acer saccharinum  L. var. wieri  Rehder, commercialisé sous le nom de Acer saccharinum  'Wieri', 25 à 30 m de haut x 8 à 10 m de large, port évasé, cime arrondie, feuillage vert franc très découpé, lacinié, virant au jaune à l'automne.
    Autres espèces dans l'Encyclopédie :
    Acer capillipes  Maxim. Érable à peau de serpent, Érable jaspé de rouge, consulter sa fiche.
    Acer buergerianum  Miq., Érable de Bürger, Érable trident, consulter sa fiche.
    Acer campestre  L., Érable champêtre, consulter sa fiche.
    Acer cappadocicum   'Aureum', Érable de Cappadoce doré, consulter sa fiche.
    Acer carpinifolium  Siebold.& Zucc., Érable à feuilles de Charme, consulter sa fiche
    Acer circinatum  Pursh, Érable circiné, Érable à feuilles de vigne, consulter sa fiche.
    Acer davidii  Franch., Érable de David, érable à peau de serpent, consulter sa fiche.
    J.C. Krauss - 1840
    Acer ginnala  Maxim., Érable du fleuve Amour, Érable de Mandchourie, consulter sa fiche.
    Acer griseum  (Franchet) Pax, Érable gris, érable cannelle, consulter sa fiche.
    Acer japonicum  Thunb. ex Murray, Érable du Japon, consulter sa fiche.
    Acer japonicum  'Aconitifolium', Érable du Japon à feuilles d'aconit, consulter sa fiche.
    Acer monspessulanum  L., Érable de Montpellier, consulter sa fiche.
    Acer negundo  Miq., Érable négondo, Négundo ou Négondo, Erable à feuilles de Frêne, consulter sa fiche
    Acer oliverianum  Pax , Érable d'Oliver, consulter sa fiche.
    Acer palmatum  'Bloodgood', Érable palmé 'Bloodgood', consulter sa fiche.
    Acer palmatum  'dissectum', Érable palmé ciselé, consulter sa fiche.
    Acer platanoides  L., Érable plane, érable de Norvège, consulter sa fiche.
    Acer platanoides  'Crimson king', Érable plane rouge, consulter sa fiche.
    Acer pseudoplatanus  L., Érable sycomore, consulter sa fiche;.
    Acer rubrum  L., Érable rouge du Canada, consulter fiche.
    Acer saccharum  Marshall, Érable à sucre, consulter sa fiche.
    Acer shirasawanum  'Aureum', Érable shirasawanum doré, consulter sa fiche.
    Acer sieboldianum  Miq., Érable de Siebold, consulter sa fiche.
    Acer tataricum  L., Érable de Tartarie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Plaine, nom donné par les franco-canadiens aussi à l'érable rouge Acer rubrum qui était toujours planté dans les parties basses des érablières (sucreries), la sève est moins abondante et moins sucrée que celle de l'érable à sucre Acer saccharum .
    *Michx. , abréviation botanique pour le botaniste-explorateur français André Michaux (1746-1802) qui débarque au Québec en 1792, son herbier historique (collecté par lui-même) de la flore de l'Amérique du Nord composé de 2.192 espèces, est conservé au Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris: mais, hélas il ne contient qu'une partie de ses collectes de la Flora boreali-americana, car sur le chemin du retour en 1769, il fait naufrage sur la côte néerlandaise, en causant la perte d'une partie de sa collection. A savoir, la rénovation de l'Herbier sur l'ensemble des collections botaniques entreprise en 2008, s'est achevée fin 2012.
    L'édition en 1803 de la première flore américaine 'Flora boreali-américana Flora boreali-americana, sistens caracteres plantarum quas in America septentrionali collegit et detexit' d'Andreas Michaux, reédité en 1820, a été en réalité, rédigée par le botaniste français Louis-Claude Richard à partir de ses collectes et de ses travaux, elle demeure l'ouvrage de référence sur la flore américaine.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site